Accueil > Licence - DNA > Design graphique > Projets à échelle 1

Projets à échelle 1

Projet Musée de l'imprimerie et de la communication graphique

La collaboration avec le Musée de l'imprimerie opère à plusieurs niveaux tels que l'accès permanent aux collections et aux fonds du musée et la conception et l'organisation d'expositions. Ainsi l'exposition Tout le monde connaît Roger Excoffon présentée en 2011 fut l’aboutissement d'un travail de recherche historique et documentaire sur l'image graphique.

Dessin de caractères

L'enseignement du dessin typographique prend appui sur un atelier mené tout au long de l'année 2 dynamisé par des workshops animés par des dessinateurs de caractères reconnus sur le plan national et international.

Si cet atelier n'a pas pour vocation première de produire des caractères exploitables, certains étudiants poursuivent les recherches entreprises en DNSEP ou dans des formations spécifiques comme le Master typo design à l'École Cantonale d'Art de Lausanne ou l'Atelier national de recherche typographique, de Nancy.

L’atelier Bibliothèques 

Espace où le regard critique se façonne par l’usage et la manipulation des matières documentaires historiques et contemporaines, l'atelier Bibliothèques a pour colonne vertébrale un principe de recherche documentaire autour d’une constellation de publications rassemblées par l’enseignant et les étudiants. 

Les ouvrages proviennent de jalons de l’histoire du design graphique et de celle des territoires connexes (art, architecture, cinéma, littérature, musique…) et témoignent de la volonté d’une confrontation, de la recherche de frottements et de tensions tant entre les différentes disciplines qu’entre les différentes époques concernées — ces «  télescopages  » éditoriaux ayant pour objectif de rompre avec une lecture strictement chronologique au profit de rapprochements problématisés et de comparaisons formelles. Ainsi, sont mis en lumière des relations de causalité, des motifs, des analogies, des reliefs, des brèches : entre les évolutions technologiques, les modes de production, les événements historiques, les paramètres économiques et sociaux, les contextes politiques et les formes qui en découlent. Choix typographiques, encres, papiers, façonnage de l’objet : chaque paramètre graphique de l’objet discuté est considéré comme un indice signifiant et comme écriture - partie prenante et active - du discours éditorial.

La revue Parlante

Pensé comme un atelier d’écriture et d’édition, le projet Parlante réunit les étudiants en design graphique et les étudiants de la Station d’Arts Poétiques avec pour objectif de concevoir un objet commun qui interroge les rapports entre écrit et parole, textes et images, imprimé et événement.

Structuré autour de séances de lecture et de partage de matières documentaires provenant du champ littéraire, artistique et graphique, l’atelier est  un espace d’expérimentation et de réflexion collectif autour des formes contemporaines et prospectives d’une revue.

Le projet permet d’investir avec liberté, audace et énergie l’ensemble des moyens de production de l'école.

Ce temps de recherche conceptuel et formel aboutit à la conception de la revue Parlante, objet produit en partenariat entre l’Ensba Lyon et la maison d’édition Tombolo Presses et distribué sur le site de cette dernière ainsi que lors d’événements littéraires ou artistiques.