Accueil > Actualités > Conférences > Chloé Maillet

24-01-2018

Chloé Maillet

Eugène-Eugénie lors de son procès, manuscrit du Miroir Historial de Vincent de Beauvais, Paris, Arsenal, 5080, folio 154, milieu du XIVe siècle. 

Pour une histoire fluide du genre au Moyen Âge

Au cours de la période médiévale, une série de personnes réelles ou fictives sont passées d’un genre à l’autre. Parmi ces personnes, certain·e·s ont reçu un culte en tant que saint·e·s. Tantôt dénommées saintes travesties, tantôt femmes déguisées en moines, alors que les textes disaient simplement qu’elles étaient devenues des hommes, elles ont accompagné discrètement les cultes des images médiévales, et ont resurgi transformées dans les romans gothiques britanniques au xixe siècle. Ces personnages féminisés par certains, queerisés par les militants, provoquent encore des débats public, comme lorsqu’en 2010, une statue de Jeanne d’Arc fut rhabillée en rose, et associée à un écriteau « Trans, pédée, asexuelle, je ne suis pas la pucelle catho fasciste pour laquelle on me fait passer », provocant un scandale médiatique.

L’étude de ces cas permet de reposer et de complexifier les questions de genre, de binarité et de la construction de la masculinité, dans les périodes anciennes, qui ont fait l’objet de constructions des catégories de genre qui diffèrent des catégories naturalistes dans lesquelles nous vivons depuis le xviie siècle.

Chloé Maillet

Chloé Maillet est artiste en duo avec Louise Hervé et historienne docteure en anthropologie historique de l’Occident médiéval de l’EHESS, correspondante ALHOMA (CRH/EHESS), enseignante à l’école des Beaux-Arts d’Angers (ESBA TALM) et spécialisée dans les questions de genre et de parenté. Elle a publié La parenté hagiographique (XIIIe-XVe siècle), d'après Jacques de Voragine et les manuscrits enluminés de la 'Légende dorée' (c.1260-1490), Brepols Publishers, 2014, ainsi que plusieurs articles sur les questions de genre et de parenté et les images hagiographiques. Ses recherches post-doctorales, poursuivies au sein du Musée du quai Branly portent sur les pratiques transgenres et la transidentité médiévale. Elle prépare un livre intitulé Transgenre au Moyen Âge ? aux éditions Arkhê.