Accueil > Master - DNSEP > Design graphique > Orientations scientifiques et professionnelles

Orientations scientifiques et professionnelles

Orientations scientifiques

Le deuxième cycle Design de l’Ensba Lyon est constitué de deux mentions : design d'espace et
design graphique. Ces deux mentions correspondent à deux opérations qui sont appréhendées au
sein d’un socle théorique commun : éditer et exposer.

Le socle commun
Le socle éditer/exposer affirme le principe d'une proximité forte entre l'exposition et l'édition.
Dans un cas comme dans l'autre, il s'agit de choisir puis d'agencer des contenus, soit de mettre en
oeuvre des processus qui peuvent se traduire spatialement (exposer), ou dans l'espace de l'imprimé,
qui reste l’espace privilégié de la formation en design graphique, ou du multimédia, auquel s’ouvre
désormais la formation (éditer).
Il s'agit, à travers une conception éditoriale du design d'espace comme du design graphique (non
seulement mise en forme des contenus, mais aussi sélection et élaboration de ces contenus), de
rompre avec l'idée d'un designer qui serait un pur prestataire de services, en développant la
maîtrise des étudiants sur les contenus qu'ils doivent organiser, et partant leurs aptitudes à la
recherche. L’articulation étroite entre pratique et recherche va de pair avec le double statut accordé
par la formation à l’édition et à l’exposition : à la fois objets de recherche et modes de diffusion de
la recherche, selon une relation spéculative et dialectique.
Le socle éditer/exposer vise également à articuler, dans une relation de collaboration, les compétences et les acquis spécifiques de chaque mention (production éditoriale/production d'espaces).

Design graphique

Les deux axes fondamentaux de la formation en design graphique sont l’enseignement de l'édition, considérée comme une pratique engageant une forme spécifique d'écriture et de pensée, une méthodologie et une culture propres à cette discipline ; et l’enseignement de la typographie, considérée comme un fondement du design graphique.

La pratique du design éditorial met, à des degrés divers, le designer graphique en situation d’éditer un contenu qu’il doit organiser et mettre en forme. Cette pratique peut se développer suivant différentes approches — du travail d’auteur le plus affirmé au rôle de designer au sens classique du terme — et dans des agencements de compétences divers (projets menés seul ou collectivement, avec un commanditaire ou non, en s’associant d’autres formes de compétences ou non, etc.). 

Ces différentes formes de la pratique du design graphique supposent notamment que l’étudiant acquière une solide culture de sa discipline — tant pratique que théorique — mais aussi qu’il développe une capacité d’analyse et un esprit critique. À cette fin, un ensemble d’ateliers est proposé, qui permet à l’étudiant d’expérimenter différentes manières d’articuler les approches théorique et pratique d’un projet, l’incite à se forger une culture spécifique de sa discipline et lui apprend à maîtriser la présentation et les enjeux de ses projets.

L’enseignement de la typographie occupe une place importante dans la formation, tant sur le plan théorique que pratique. Considérée comme un fondement du design graphique, la typographie est envisagée sur le plan du dessin et du détail (microtypographie) et sur celui de son utilisation dans la composition (macrotypographie).

L’enseignement du dessin de caractères qui est dispensé au sein de l’option n’a pas pour objectif de former les étudiants à devenir des spécialistes de cette discipline. Il permet néanmoins d’exercer une acuité d’analyse des formes et une meilleure compréhension de ce qui les détermine, d’un point de vue technique, fonctionnel et esthétique. Il contribue en somme à fonder une culture typographique.

Orientations professionnelles

Le deuxième cycle design de l’Ensba Lyon vise à stimuler l’émergence de talents singuliers, à former des personnalités créatives, designers, auteurs, pouvant mener des parcours différents au sein du large spectre de leur discipline et à réaliser les conditions d’une professionnalisation de haut niveau.

C’est pourquoi les enseignements du deuxième cycle design de l’Ensba Lyon sont conduits par une équipe d’une vingtaine de professeurs, essentiellement designers, auteurs, architectes, commissaires d’exposition, chercheurs et professionnels en activité, de notoriété nationale et internationale.  Cette équipe, complétée par une douzaine de techniciens, est mobilisée autour d’un projet de formation, basé sur le projet personnel et la recherche de l’étudiant, et les expériences de projet avec des partenaires.

C'est aussi la raison pour laquelle la formation est immergée dans le tissu professionnel, de par les nombreux et continus dialogues et partenariats dont elle bénéficie à l'échelle locale (Musée de l’imprimerie, Musée des Confluences, Centre Érasme/Museolab, Centre de culture urbaine Archipel), régionale (Cité du design) et nationale (Familistère de Guise, FRAC Franche-Comté à Besançon en 2016).

Les secteurs d’activités ou types d’emplois accessibles par le détenteur du DNSEP Design tels qu’énoncés dans le référentiel d’emploi ou éléments de compétence acquis du Répertoire National des Certifications Professionnelles des diplômes, rendent compte d’un large spectre d’activités professionnelles.

Si cette diversité des débouchés est effective, l'enjeu majeur de la formation repose sur l'idée même d'un « devenir designer ». L'équipe pédagogique met tout en œuvre pour rendre possible ce devenir, qui se déploie dans une relation dialectique du désir, des motivations et de la puissance d'invention de l'étudiant dans le réel contemporain de la culture et de la société.