Semestre 3

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S3-Histoire / Culture / pôle Design Espace5Atelier de langues étrangères - AnglaisDerek Byrne
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Développer toutes les compétences linguistiques dans la langue enseignée (expression et compréhension écrite et orale) à travers des activités et des supports variés (articles et documents, supports audiovisuels, exercices visant à stimuler l’échange et la pratique orale) ayant un lien étroit avec les options Design d'espace, Design graphique, Design textile.
Donner une vue internationale contemporaine de ces domaines.
Développer un vocabulaire technique et général lié à leur champ d'étude et acquérir une plus grande confiance et spontanéité dans leur utilisation de la langue anglaise.
Donner une préparation à un séjour d'étude, un stage ou un poste, à l'étranger : les différents CV et lettres de motivation adaptés selon le contexte (stage, travail, année Erasmus), présentation du travail (élaboration et réflexion derrière le travail).
Etre informé sur les technologies, tendances et nouveautés artistiques liées aux différentes filières qui pourraient avoir une incidence sur leur travail.
Explorer des aspects culturels et artistiques anglophones dits 'main stream' et dits 'underground'.
Un projet en groupe conçu, préparé, realisé et exécuté en anglais basé sur le création d’un texte et son exploitation dans un contexte réel (en 2008/2009 les textes ont pris la forme d’une édition avec pour thème “le panoptique”).
Aborder les aspects linguistiques (grammaire et lexique) selon les besoins collectifs et individuels et dans le but de permettre d’atteindre les objectifs cités ci-dessus.

Contenu :
Les principaux thèmes abordés sont :
- La culture contemporaine aux USA et en Europe à travers des articles de presse, sites web, extraits de livres, films, séries télé etc.,
- Les procédés techniques et méthodes utilisés dans plusieurs domaines des arts appliqués (sérigraphie, graphisme, etc.) à travers différents supports, le but de l’activité étant de faire produire un travail de présentation sous forme d’exposé en anglais aux élèves ;
- Préparation d’une présentation d’un travail produit pour une autre matière (graphisme, textile, design d'objets, design d'espaces,etc.) et présentation en classe (travail oral et écrit) ;
- Exploration des réflexions autour de leur travail et du travail des autres, s'exprimer sur les processus de travail ;
- Acquisition et assimilation du vocabulaire nécessaire pour décrire les couleurs, les textures, les matières, les outils, les processus, le mouvement d’un corps, d’une caméra, la succession d’images dans un générique de film, etc. à travers plusieurs exercices oraux et écrits avec des supports audiovisuels, écrits et autres ;
- Analyse et étude des éléments des CV en anglais avec pour objectif la production d'une gamme de CV apdatés selon le contexte, à jour, en anglais pour chaque élève ;
- Travail de documentation et orientation construction d 'un lexique adapté à chaque filière.

Activités diverses qui travailleront les quatre compétences linguistiques (compréhension et expression orales et écrites).

L’étude de la grammaire et de la syntaxe est abordée tout au long des activités avec pour souci principal l’élimination des lacunes dans un contexte d’utilisation réaliste et pratique et l’acquisition de nouvelles connaissances dans un but pratique également.

Mode d'évaluation :
Les élèves sont contrôlés dans toutes les compétences linguistiques (oral et écrit) sur les thèmes et activités abordés pendant les cours.

Bibliographie :
- Bailey S., « Dot Dot Dot #17 », Princeton Architectural Press, U.S.A. 2009, 104 p.
- Beckett S., « Three Novels : Molloy, Malone Dies, the Unnamable », Calder Publications Ltd, U.K., 1973, 418 p.
- Burroughs W.S., « Junky », Penguin Books Ltd, U.K., 1977, 176 p.
- Burroughs W.S., « Naked Lunch », The Restored Text, HarperPerennial, U.K., 2005, 208 p.
- Danielewski M Z., « House of leaves », Doubleday, London, 2001, 710 p.
- Danielewski M Z., « Only Revolutions: A Novel », Pantheon, London, 2001, 384 p.
- Eastwood J. , « Practice Grammar », Oxford University Press, 1999, 446 p.
- Frascina F., Harris J., « Art in modern culture : an anthology of critical texts », Phaidon, U.K., 2006, 352 p.
- Murphy J., « New Headway:Student's Book Intermediate level » Oxford University Press, 2003, 160 p.
- Fletcher A., « The art of looking sideways », Phaidon Press Ltd, U.K., 2001, 534 p.
- Holder W. F.R. David, « A for 'orses' », De Appel arts centre, Holland, 2008
- Holder W. F.R. David, « Keep it to Yourself », De Appel arts centre, Holland, 2009
- Holder W. F.R. David, « Stuff and Nonsense », De Appel arts centre, Holland, 2008
- Illich I., « In the Vineyard of the Text », University of Chicago Press, USA, 1996, 162 p.
- K. Dick P., « Second Variety », Gollancz, 1999, U.K., 392 p.
- Knowlson J., « Damned to Fame: Life of Samuel Beckett », Bloomsbury Publishing PLC, U.K., 1997, 896 p.
- Hustwit G., « Helvetica » [ DVD ], Plexi Film, 2007
- League of Noble Peers, « Steal this film part 2 » [ DVD ], Britdoc, U.K., 2007

 Conférences / Voyages d'études Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Connaissances de l'art contemporain, qu'il s'agisse des figures majeures ou émergentes de l'art actuel, ou de ses lieux de diffusion. Connaissances des cultures spécifiques propres aux designs (auteurs, structures, évènements et lieux de diffusion).

Contenu :
Un cycle hebdomadaire d'interventions du type conférence ou performance est programmé chaque mercredi après-midi à dix-sept heures dans le Grand amphithéâtre :
Sa programmation prend en compte les questionnements et les enjeux artistiques et intellectuels contemporains, ainsi que ceux des cultures spécifiques propres aux designs contemporains Elle est en relation directe avec les enseignements.
L'espace-temps de l'intervention est conçu comme une structure de « travail de la parole ».
La parole de l'intervenant peut relever du commentaire, de la recherche théorique ou de l'expérience artistique, littéraire, etc. L'image, projetée ou diffusée peut jouer le rôle de support, de complément ou de lanceur.
Pendant le temps de la conférence, tous les enseignements sont interrompus afin de permettre la participation de l'ensemble des étudiants et enseignants de l'École, toutes options et années confondues.




Les voyages d'études
auprès des centres majeurs de création soit sur la région soit sur l’international sont importants dans le cadre des études. Ils doivent permettre aux étudiants de découvrir les lieux de diffusion de l'art contemporain et sites remarquables du patrimoine moderne et contemporain ; la fréquentation régulière et autonome de ces lieux est fondamentale pour la poursuite des études.

Mode d'évaluation :
Tout au long du cursus de l'étudiant, la participation aux conférences fait l'objet d'une évaluation (notes et références au sein du dossier ou du mémoire), et de l'attribution d'un crédit semestriel (UE1).

 Histoire de l'architecture et du designGuy Issanjou
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquérir la compréhension des courants d'architecture jusqu'au XXe siècle en relation avec la naissance du design.

Contenu :
Le cours est basé sur un parcours historique des courants de l'architecture et du design.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu.

 Histoire et théorie du designCamille Pageard
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
L’objectif de ce cours est de former les étudiants aux méthodes historiques et critiques et de leur apporter des connaissances approfondies sur l’histoire de l’art et l’histoire du design moderne et contemporain. Ce cours a pour objectif de permettre aux étudiants d’acquérir une solide base historique et historiographique pour aborder leurs propres travaux et ceux plus historiques.

Contenu :
En traversant des problématiques liées aux différentes orientations de la question du design au cours de l’histoire, nous chercherons à envisager des histoires spécifiques (celles des designs graphique, textile et d’espace) en les rapprochant de questions sociales, critiques et politiques, qu’il s’agisse du lien entre texte, écriture et performance, entre textile et pratiques critiques féministes moderne et conceptuelle, entre espace, scène, ville et politique.

Mode d'évaluation :
L’évaluation se fera sur la base de la présence et du rendu des travaux écrits demandés.

Bibliographie :
Acker Kathy, Sang et Stupre au lycée, Paris, Désordre – Laurence Viallet éditions du Rocher, 2005.
Acker Kathy, « Against Ordinary Language : The Language of the Body », in The Last Sex : Feminism and Outlaw Bodies, Arthur et Marilouise Kroker (dir.), Montréal, New World Perspective, 1993. (Cf. www.servinglibrary.org)
Antin David, accorder, Genève, Héros limite, 2012.
Antin David, john cage sans cage, Dijon, les presses du réel, 2011.
Antin David, ce qu’être d’avant-garde veut dire, Dijon, les presses du réel, 2008.
Antin David, je n’ai jamais su quelle heure il était, Genève, héros-limite, 2005.
Aron Jacques, Anthologie du Bauhaus, Bruxelles, Didier Devillez, 1995.
Albers Anni, Selected Writing on Design, Middletown, Wesleyan University, 2000.
A Beautiful Confluence. Anni and Josef Albers and the Latin World, cat., Milan, Museo delle Culture, 2016.
Barthes Roland, Système de la Mode, Paris, Seuil, 1967.
Benjamin Walter, Paris, Capital du XIX° siècle. Le Livre des passages, Paris, Cerf, 1989.
Benjamin Walter, Archives, Paris, Musée d’art et d’histoire du Judaïsme et Klincksieck, 2011.
Burton Johanna, Cooke Lynne, McElheny Josiah, Interiors, New York-Berlin, Bard College-Sternberg Press, 2012.
Cavallo Guglielmo, Chartier Roger (dir.), Histoire de la lecture dans le monde occidental, Paris, Seuil, 2001.
Christin Anne-Marie, L’Image écrite ou la déraison graphique, Paris, Flammarion, 2009.
Coelewij Leontine, Martinetti Sara (dir.), Seth Sieglaub. Beyond Conceptual Art, Köln-Amsterdam, Walter König-Stedelijk Museum, 2016.
Craveri Benedetta, L’Âge de la conversation, Paris, Gallimard, 2002.
Déléage Pierre, Inventer l’écriture. Rituels prophétiques et chamaniques des Indiens d’Amérique du Nord, XVII°-XIX° siècles, Paris, Les Belles lettres, 2013.
Déléage Pierre, Repartir de zéro, Paris, MIX, 2015.
Deligny Fernand, L’Arachnéen et autres textes, Paris, L’Arachnéen, 2008.
Derrida Jacques, La Voix et le phénomène, Paris, PUF, 1967.
Derrida Jacques, De la grammatologie, Paris, Minuit, 1967.
Durgin Patrick F., Hannah Weiner’s Open House, Chicago, Kenning Editions, 2007.
Eileen Gray, cat., Paris, Centre Pompidou, 2013.
Feierabend Peter, Fiedler Jeannine (dir.), Bauhaus, Paris, H.F. Ullmann2013
Feldman Morton, Écrits et paroles, Dijon, les presses du réel, 2008.
Goffman Erving, Façons de parler, Paris, Minuit, 1981.
Gygax Raphael, Schawinsky Xanti, Zurich, Migros Museum fûr Gegenwartskunst-JRP Ringier, 2015.
Hadot Pierre, Éloge de Socrate, Paris, Allia, 2010.
Havelock Eric A., Aux origines de la civilisation écrite en Occident, Paris, Maspéro, 1981
Hayles N. Katherine, Parole, écriture, code, Dijon, les presses du réel, 2015.
Herrenschmidt Clarisse, Les trois écritures. Langue, nombre, code, Paris, Gallimard, 2007.
Hollis Richard, Le Graphisme de 1890 à nos jours, Paris, Thames et Hudson, 2002.
Hollis Richard, About Graphic Design, Londres, Occasional Papers, 2012.
Ingold Tim, Une brève histoire des lignes, Bruxelles, Zones Sensibles, 2011.
Kittler, Friedrich, Gramophone, Film, Typewriter, Stanford, Stanford University Press, 1999.
Lippard Lucy R., The Pink Glass. Selected Essays on Feminist Art, New York, New Press, 1995.
Mac Low Jackson, Thing of Beauty. New and Selected Works, Berkley-Los Angeles, University of California Press, 2008.
Mac Low Jackson, Doings. Assorted Performance Pieces 1955-2002, New York, Granary Books, 2005.
Masheck Joseph, Le Paradigme du tapis. Prolégomènes critiques à une théorie de la planéité, Genève, Mamco, 2011.
McLuhan Marshall, La Galaxie Gutenberg, 2 t., Paris, Gallimard, 1977.
Meyer-Herman Eva, Perchuk Andrew, Rosenthal Stephanie (dir.), Allan Kaprow – Art as Life, Londres, Thames et Hudson, 2008.
Morris William, Comment nous vivons, comment nous pourrions vivre, Paris, Payot et Rivage, 2013.
Morris William, L’Art et l’artisanat, Paris, Payot et Rivage, 2011.
Poe Edgar Allan, Philosophie de l’ameublement, 1871, https://fr.wikisource.org/wiki/Philosophie_de_l%E2%80%99ameublement
Potter Norman, Qu’est-ce qu’un designer : objets, lieux, messages, Paris, B42, 2002.
Ruskin John, Les Sept lampes de l’architecture, Paris, Klincksieck, 2008.
Saussure (de) Ferdinand, Cours de linguistique générale, Paris, Payot et Rivages, 2005.
Scheid John, Svenbro Jesper, Le Métier de Zeus, Mythe du tissage et du tissu dans le monde gréco-romain, Paris, Errance, 2003.
Oskar Schlemmer, cat., musée cantini, Marseille, Musée de Marseille-Réunion des musées nationaux, 1999.
Schmidt Jean-Claude, Les Rythmes au Moyen Age, Paris, Flammarion, 2016.
Schmidt Jean-Claude, La Raison des gestes dans l’Occident médiéval, Paris, Gallimard, 1990.
Starobinski Jean, Les Mots sous les mots. Les anagrammes de Ferdinand de Saussure, Paris, Gallimard, 1971.
Sophie Taeuber-Arp. Today is Tomorrow, cat., Aargayer Kunsthaus-Kunsthalle Biefeld, Scheidegger et Speiss, 2014.
Tedlock Barbara et Dennis, « Text and Textile : Language and Technology in the Arts of the Quiché Mayé », in Journal of Anthropological Research, vol. 41. N°2 : Language and Poetics, été 1985, p. 121-146.
Walther Franz Erhard, Abc… Museum. Wortbilder, Genève, Mamco, 2004.
Yates Frances A., L’Art de la mémoire, Paris, Gallimard, 1975.
Zumthor Paul, La Lettre et la voix. De la « littérature » médiévale, Paris, édition Seuil, 1987.
Zumthor Paul, La Mesure du monde. Représentation de l’espace au Moyen Âge, Paris, Seuil, 1993.

 Recherches théoriques Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Il s’agit d’acquérir ou de développer les éléments constitutifs d'une culture théorique (critique, esthétique et philosophique) en relation avec le projet général de l'étudiant et dans la continuité du travail entrepris en année 1 dans le cadre du projet-mémoire.

Contenu :
En année 2 et 3, dans des registres spécifiques, les contenus des recherches théoriques, sont directement induits par le niveau de connaissances et d'engagement de l'étudiant et les enjeux conceptuels et artistiques de son projet.
Ce travail amène progressivement l'étudiant à la maîtrise des outils conceptuels nécessaires à la soutenance de son diplôme et permet en phase projet, d'aborder le mémoire de fin d'études avec les compétences minimum requises dans le cadre d'une introduction à la recherche.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S3-Problématique / Méth pôle Design Espace8Méthodologie d'écritureCamille Pageard
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Lors de ce cours l’étudiant sera amené à acquérir les méthodes d'une recherche théorique liée à son domaine d’expérimentation pratique. Ces méthodes permettront d’aborder l’écriture comme un moyen d’appréhender et d’analyser des pensées et des pratiques avec pour objectif de délimiter un premier champs de recherche et d’écriture en vue de la rédaction de son mémoire de diplôme à l'issue de ses 3 ans puis en 5 années d'études en école supérieure d'art.

Contenu :
Il sera proposé à l’ensemble des étudiants une série de lectures, d’exercices et de comptes rendus oraux et écrits nécessitant une par active de leur part. Chacun de ces exercices fera l’objet d’un retour individuel et collectif dans le but de préparer une recherche individuelle s’inscrivant dans un dialogue collectif.

Mode d'évaluation :
L’évaluation prend en compte la présence des étudiants et la notation des rendus réguliers exigés à partir des activités développées en recherche.

Bibliographie :
Bibliographie enrichie selon les thèmes de recherche tout au long de l'année.

 Méthodologie spécifique Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise en place progressive d'une méthode de travail de plus en plus individualisée tout au long du cursus et en relation avec les orientations de l'année et de l'option.
Cet objectif est présent à l'intérieur de chaque cours faisant appel à la fois au développement de la capacité perceptive et à l'élaboration d'une mise en œuvre de l'idée.

Une approche plus spécifique sur la méthodologie de recherche peut être développée dans le cadre de modules ou séminaires expressément conçus au croisement des enseignements pratiques et théoriques.

Contenu :
La question est de savoir comment construire un objet de réflexion, de travail et de recherche qui coïncide avec les intentions conceptuelles et plastiques initiales. Mais dans ce contexte, il s'agira probablement moins de répondre à cette question que de la volonté d' en énoncer sans cesse les termes et les conditions. Entre théorie et pratique, entre hypothèse et expérimentation se tissent progressivement les liens qui vont permettre la construction complexe d'une singularité agissante au sein du projet artistique au sens large du terme, qu'il relève du champ de l'art ou de celui du design.
Construire donc, sa propre méthode et ses variations, à partir des éléments constitutifs spécifiques du champ de création dans lequel l'étudiant est engagé mais aussi de l'étude des divers dispositifs scientifiques et transversaux qui organisent les subjectivités contemporaines.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Problématique de projet Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Savoir de quoi l'on parle et avec quoi on agit ; dans quelle mesure le corpus problématisé s'inscrit dans la réflexion et la création contemporaine inhérentes au champ de recherche dans lequel l'étudiant est en train de s'engager.

Contenu :
Tout au long du cursus, depuis le 'sujet' imposé et la thématique, jusqu'à la problématique spécifique du projet individuel et de la recherche, il s’agit de questionner, dans le champ contemporain, à partir du monde réel et des singularités artistiques, dans un continuel aller-retour, à la fois les contenus significatifs mêmes du travail artistique et la façon de penser ce qui précisément le motive, le monde qui nous entoure et nous constitue.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Représentation / esquisse / plan Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise à niveau de certaines bases techniques du dessin d'architecture, pour envisager le design d'espace et le rapport corps/espace. Cela depuis l'échelle du domestique jusqu'à celle de l'urbain et avec l'idée d'une perception active du corps.

Contenu :
Apprentissage basique permettant de représenter des espaces et des volumes : plan, coupe, élévation... Il s'agira de placer la représentation au coeur du processus de projet.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel et contrôle continu.

 Ressources et documentation Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Découvrir et développer l'activité de recherche d'informations et la constitution d'une base de données nécessaires à l'élaboration d'une méthode de travail et à la mise en place d'une problématique individuelle.

Contenu :
Le travail de documentation fait partie intégrante des enseignements théoriques et plastiques. Ses orientations et contenus sont directement liés à l'enseignement en question et aux décisions quant à la constitution même du travail de l'étudiant.
Ainsi, si la collection d'informations s'avère un moment indispensable à toute démarche de création (l'archive comme matière), en design tout autant qu'en art, il est tout aussi important de se poser la question des modalités de production d'informations et d'archives de cette démarche même (la matière comme archive), quand celle-ci ne va pas jusqu'à se superposer à elle pour construire un travail d'auteur qui se veuille 'documentariste'.
À noter que le travail de documentation est pour partie constitué d'éléments exogènes aux champs de la création et, qu'il peut, de par la nature de leur traitement, permettre d'interroger les limites de ces derniers.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S3-Pratique / Expérimen pôle Design Espace14Construction Bois-MétalGuy Issanjou
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Savoir utiliser les machines et outils des pôles bois et métal en relation avec la récupérathèque.

Contenu :
Savoir analyser et mettre en oeuvre les matériaux utilisés afin d'y adapter l'outil ou la machine adéquate.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu, bilan semestriel.

 DessinGéraldine Kosiak
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Le dessin implique une réflexion personnelle profonde et permet le développement d' un regard sur le monde, la représentation d’idées et de pensées ; il sert aussi à la visualisation de projets. Le dessin se consacre à la ligne et ses qualités sous toutes ses formes. Le geste, corollaire de l'idée d’individu, constitue la base d’une écriture singulière en dessin.

Contenu :
Depuis l'acquisition des fondamentaux jusqu'à l'approfondissement et la mise en place d'une singularité, une curiosité pour les différentes pratiques et moyens d’expression du dessin ainsi que pour l’art contemporain, sont indispensables. Inscrire le dessin dans une pratique contemporaine.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Bibliographie :
Développement par étapes d'un sujet donné, mise en place d'une méthode où les recherches théoriques liées au dessin et à la sensibilité de l'étudiant amènent à un travail pertinent, singulier et abouti.

 Infographie 2D/3DLaurent Lucas
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Les outils d'aide à la représentation graphique du projet sont abordés à travers l'apprentissage du dessin vectoriel 2D (plans, coupes, axo..), puis du dessin bitmap (photomontage, collage...).
L'acquisition de ces outils vectoriels permet ensuite d'envisager, dans un second temps, l'apprentissage d'outils 3D.

Contenu :
Découpage en phases distinctes et progressives.
Apprentissage des outils de dessin vectoriel 2D (réalisation de plans, coupe, élévations, perspectives).
Apprentissage des bases des outils de mise en page (maquette graphique, choix typo, impression...).
Apprentissage des outils de dessin 3D (modélisation 3D, texturage, lumière, rendu d’image, animations...).

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel et contrôle continu.

 Scénographie d'exposition Prof. Plasticien Référent
Sonja Dicquemare
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Chaque année, en 2° année comme en 3°, un enseignant extérieur, professionnel dans un des champs relatifs au design d’espace, est invité à conduire un projet long avec les étudiants. C’est l’occasion de compléter l’enseignement du projet urbain et de la scénographie, donné dans l’option, par des ouvertures vers d’autres domaines tels que paysagisme, scénographie d’exposition, scénographie urbaine, etc.
L’objectif visé est que les étudiants aient assez de repères différents, tant au niveau des méthodologies et des processus que des pratiques professionnelles, pour leur permettre de développer un positionnement personnel fort, ancré dans une pratique d’auteur en même temps que dans le réel.

Contenu :
Chaque enseignant invité élabore un cadre de projet en lien avec l'équipe pédagogique de l'option.

Enseignants invités depuis 2007 :
Paysage : Bertrand Retif (Collectif Itinéraire Bis/Lyon), Annie Tardivon (Agence In situ/Lyon), Jean-Claude Durual (Agence Ilex/Lyon)
Scénographie d’exposition : Nicolas Tourette (NT et associés/Barbentane), Véronique Massenet (agence DU et MA/Paris), Laurence Lebris (Centre Georges Pompidou/Paris)
Scénographie urbaine : Philippe Rizzotti (Collectif EXZYZT/ Paris)

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel et contrôle continu.

 Scénographie théatraleEuan Burnet-Smith
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Analyse d'une pièce théâtrale.
Une investigation des problèmes posés par les espaces théâtraux et leur fonctionnement : le texte, les didascalies, les mouvements et directions des comédiens. Explorer les constructions spatiales et les textures, les qualités de l'espace à travers dessins, dessins techniques et maquettes.
Apprendre à utiliser des échelles, plans et coupes (dessins techniques).

Contenu :
Acquisitions des techniques de base de la scénographie et de la production de maquettes à l’échelle.
Utilisation de plâtre, latex, bois, métal et résines pour les maquettes.
Plans et coupes de l'espace. Identification et pratique de l’échelle.
Dessin de texture de l'espace.
Analyse du texte.
Recherche de textures.
Fonctionnement et structure d'une salle de théâtre.
Pré-maquettes.
Étude de fonctionnement et structure.
Maquette échelle 1/20.
Éclairage, photo et vidéo des maquettes.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Bibliographie :
- Kane Sarah, « Manque », Arche, 2002
- Beckett Samuel, « En attendant Godot », Minuit, 2002
- Maeterlinck Maurice,« Les Aveugles », Espace Nord, 2009
- Claude Régy, « Espaces perdus », Les Solitaires Intempestifs, 1999
- Peter Brook, « L'espace vide », Points, 2014
- Peter Brook, « Points de suspension », Points, 2004
- Gaston Bachelard, « La Poétique de l’Espace », Puf, 2012
- Peter Handke, « Le Pupille veut être tuteur », L'Arche, 1997
- Eddy Pallaro, « Intimités / Du cristal », Actes Sud, 2012
- Sébastien Joanniez, « Le petit matin de mourir », Espaces 34, 2010

Des références plus étendues seront données au cours du projet.

 Scénographie événementielleEmmanuel Chevalier
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Ce module d'enseignement a pour objectif l'expérimentation par le projet des problématiques et modes constructifs et de représentations propre à la scénographie événementielle.

Contenu :
Concevoir un espace architecturé éphémère, c’est nécessairement se poser la question du rapport temps et espace. Concevoir pour un usage court, une utilisation souvent furtive, pour des personnes de passage, c’est souvent la nécessité d’inscrire dans «le moment immédiat», l’émotion, la fonction et la raison.
L'exiguïté est un amplificateur des problématiques d'usages de l'espace. Se confronter à la conception d'une micro-architecture, c'est faire l'économie du superflu ; c'est projeter au plus juste une intention de vie ; c'est concentrer enfin jusqu'à la confusion forme et fonction.
La commande propose la conception de micro-espaces (un ensemble d'objets formant espace, une architecture événementielle à vocation commerciale et/ou culturelle). Réalisation, maquette, plans généraux, photos, document de communication.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Scénographies urbainesSonja Dicquemare
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
- Entrer dans une méthodologie de projet. Instituer un rapport efficace à la production dans les phases successives de conception, et jusqu'à une finalisation aboutie.
- Maitriser les modes de représentation des espaces projetés et les inscrire dans une démarche d'auteur

Contenu :
Plusieurs propositions pédagogiques articuleront sur l'année la relation entre percevoir, créer du sens, projeter et représenter.
Au premier semestre, le développement d'un projet de petite architecture conduit à élaborer une narration spatiale et à la représenter à travers une série d'images forcément hétérogènes mais héroïquement convergentes : projet long sur 12 séances - dessin d'architecture, dessin, photographie, modelage, maquettes etc.
Au second semestre deux projets courts.
D'abord, sur 5 séances, un atelier danse/vidéo permet d'aborder le corps en mouvement et sa capacité à être centre fluctuant dans une perception contemporaine de l'espace où il n'est plus défini par son contour mais par un jeu de relais, repères et intervalles – et où il est soumis au temps. On entre alors dans une forme d'organicité de l'espace qui relève des flux et de la présence, du corps traversé et traversant, d'inscriptions spatiales furtives ou ancrées, de gestes aléatoires ou inscrits dans des usages. Production d'un film accompagné de documents de notation chorégraphique.
Puis, sur 6 séances, travail sur la notion d'images complexes et composites. Des pratiques exploratoires telles que marches urbaines, études de cartes et protocoles d'observation donneront lieu à la production d'une cartographie subjective associée à un photomontage paysager panoramique (dans la lignée des caprices architecturaux du 18e siècle) et une série photographique.
Ces 3 propositions sur l'année visent à conforter une pratique très librement et expérimentalement combinatoire des outils, capable d'envisager des contextes complexes et des réalités relative, et de se donner les moyens d'y opérer cette transformation radicale qu'est un projet…..au sens étymologique de radical (radix/ racine) : un projet fondé, un projet-racine. Les images incarnent le projet finalisé, mais sont aussi à l'origine du processus où elles permettent de penser cette transformation, de se la représenter à soi-même en même temps qu'on l'invente et conserver la fertilité de cette représentation tout au long de l'élaboration du projet.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu en atelier et évaluation de fin de semestre.

Bibliographie :
- Ouvrage collectif, sous la direction de Marie Glon et Isabelle Launay, « Histoires de gestes», , Actes Sud, 2012
- Collectif, Jean-Luc Brisson (dir.), « Comme une danse », Revue « Les carnets du paysage n° 13 et 14 », Actes Sud, 2007
- Pierre Sansot, « Poétique de la ville » , 1973, réédition Petite Bibliothèque Payot, 2004
- Edward T. Hall, « La dimension cachée », 1966, réédition Poche
- Rem Koolhass, « Junk space », Payot, 2011
- Françoise Choay, « Pour une anthropologie de l'espace », Seuil, coll. Points Essais, 2006
- Marc Perelman, « Construction du corps, fabrique de l'architecture. Figures, histoires, spectacle », Editions de la Passion, 1994
- Bernard Tschumi, « The Manhattan transcripts : theorical projects », St Martin's Press/Academy Edition, 1995
- Marc Davila, « Marcher, Créer : déplacements, flâneries, dérives dans l'art de la fin du Xxe siècle», Editions du Regard, 2002
- Jean-Marie Baldner, « Les pratiques pauvres, du sténopé au téléphone mobile », Label National, 2005
- Michel Lussault, « L'avènement du monde. Essai sur l'habitation humaine de la terre », La couleur des idées, 2013
-Philippe Vasset 'Un livre blanc' , Fayard, 2007

 Workshops Collège Des Professeurs
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition de connaissances dans le cadre d'un atelier intensif d'enseignement dirigé par une personnalité extérieure à l'école, qu'il soit artiste designer ou auteur en collaboration ou non avec un ou des professeurs.

Contenu :
La durée (entre 2 et 5 jours) et le fonctionnement du workshop varient selon les enjeux pédagogiques. Les contenus sont très diversifiés et en corrélation avec le travail des personnalités invitées.
Le workshop peut s’inscrire dans un ensemble thématique d’enseignements du type arc/atelier de recherche et de création.

Mode d'évaluation :
Evaluation lors du bilan semestriel.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S3-Contextualisation / pôle Design Espace3Analyse / énonciation Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition progressive des outils techniques et conceptuels d'analyse permettant à l'étudiant de proposer une lecture (orale et écrite) cohérente, rigoureuse et contextualisée de l'ensemble de ses travaux.

Contenu :
Le travail d'analyse critique a lieu tout au long de l'année mais est plus particulièrement mis en évidence lors des séances de présentation spatiale de travaux et lors des bilans semestriels. Ce n'est que progressivement tout au long du cursus que l'étudiant peut acquérir la maîtrise de cet outil.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Dossier personnel Collège Des Professeurs
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise en évidence pratique et conceptuelle du projet général de l'étudiant par le biais d'un support de communication.

Contenu :
Tout au long du cursus, il s'agit de mettre en œuvre, réaliser et régulièrement mettre à jour le dossier de travaux personnels que nécessite la communication d'une démarche et d'un projet d'artiste ou de designer.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

 Spatialisation Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Apprentissage progressif de la mise en espace et de la présentation plastique de l'ensemble des travaux de l'étudiant.

Contenu :
Selon l'année et le niveau des études, le travail de spatialisation est mis en œuvre régulièrement tout au long de l'année dans le cadre de séances de présentation de travaux ainsi que lors des bilans semestriels ou le cas échéant au moment d'expositions en dehors du cadre de l'école.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Stage Collège Des Professeurs
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Le stage permet d'acquérir une expérience des milieux de création et de production, d'approfondir la connaissance des milieux professionnels (entreprises, milieux culturels et institutionnels) et de développer les compétences pratiques en termes d'outils et de travail en équipe.

Contenu :
Ce temps de formation donne lieu à la rédaction par l' étudiant d'un 'rapport de stage' mettant en évidence sa propre approche du milieu professionnel en relation avec l'enseignement proprement dit.
Les périodes de stages obligatoires sont fixées par l'école.
Les périodes de stages hors obligation sont fixées de façon concertée entre l'étudiant, l'équipe pédagogique et l'entreprise.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

Semestre 4

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S4-Histoire / Culture / pôle Design Espace5Atelier de langues étrangères - AnglaisDerek Byrne
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Développer toutes les compétences linguistiques dans la langue enseignée (expression et compréhension écrite et orale) à travers des activités et des supports variés (articles et documents, supports audiovisuels, exercices visant à stimuler l’échange et la pratique orale) ayant un lien étroit avec les options Design d'espace, Design graphique, Design textile.
Donner une vue internationale contemporaine de ces domaines.
Développer un vocabulaire technique et général lié à leur champ d'étude et acquérir une plus grande confiance et spontanéité dans leur utilisation de la langue anglaise.
Donner une préparation à un séjour d'étude, un stage ou un poste, à l'étranger : les différents CV et lettres de motivation adaptés selon le contexte (stage, travail, année Erasmus), présentation du travail (élaboration et réflexion derrière le travail).
Etre informé sur les technologies, tendances et nouveautés artistiques liées aux différentes filières qui pourraient avoir une incidence sur leur travail.
Explorer des aspects culturels et artistiques anglophones dits 'main stream' et dits 'underground'.
Un projet en groupe conçu, préparé, realisé et exécuté en anglais basé sur le création d’un texte et son exploitation dans un contexte réel (en 2008/2009 les textes ont pris la forme d’une édition avec pour thème “le panoptique”).
Aborder les aspects linguistiques (grammaire et lexique) selon les besoins collectifs et individuels et dans le but de permettre d’atteindre les objectifs cités ci-dessus.

Contenu :
Les principaux thèmes abordés sont :
- La culture contemporaine aux USA et en Europe à travers des articles de presse, sites web, extraits de livres, films, séries télé etc.,
- Les procédés techniques et méthodes utilisés dans plusieurs domaines des arts appliqués (sérigraphie, graphisme, etc.) à travers différents supports, le but de l’activité étant de faire produire un travail de présentation sous forme d’exposé en anglais aux élèves ;
- Préparation d’une présentation d’un travail produit pour une autre matière (graphisme, textile, design d'objets, design d'espaces,etc.) et présentation en classe (travail oral et écrit) ;
- Exploration des réflexions autour de leur travail et du travail des autres, s'exprimer sur les processus de travail ;
- Acquisition et assimilation du vocabulaire nécessaire pour décrire les couleurs, les textures, les matières, les outils, les processus, le mouvement d’un corps, d’une caméra, la succession d’images dans un générique de film, etc. à travers plusieurs exercices oraux et écrits avec des supports audiovisuels, écrits et autres ;
- Analyse et étude des éléments des CV en anglais avec pour objectif la production d'une gamme de CV apdatés selon le contexte, à jour, en anglais pour chaque élève ;
- Travail de documentation et orientation construction d 'un lexique adapté à chaque filière.

Activités diverses qui travailleront les quatre compétences linguistiques (compréhension et expression orales et écrites).

L’étude de la grammaire et de la syntaxe est abordée tout au long des activités avec pour souci principal l’élimination des lacunes dans un contexte d’utilisation réaliste et pratique et l’acquisition de nouvelles connaissances dans un but pratique également.

Mode d'évaluation :
Les élèves sont contrôlés dans toutes les compétences linguistiques (oral et écrit) sur les thèmes et activités abordés pendant les cours.

Bibliographie :
- Bailey S., « Dot Dot Dot #17 », Princeton Architectural Press, U.S.A. 2009, 104 p.
- Beckett S., « Three Novels : Molloy, Malone Dies, the Unnamable », Calder Publications Ltd, U.K., 1973, 418 p.
- Burroughs W.S., « Junky », Penguin Books Ltd, U.K., 1977, 176 p.
- Burroughs W.S., « Naked Lunch », The Restored Text, HarperPerennial, U.K., 2005, 208 p.
- Danielewski M Z., « House of leaves », Doubleday, London, 2001, 710 p.
- Danielewski M Z., « Only Revolutions: A Novel », Pantheon, London, 2001, 384 p.
- Eastwood J. , « Practice Grammar », Oxford University Press, 1999, 446 p.
- Frascina F., Harris J., « Art in modern culture : an anthology of critical texts », Phaidon, U.K., 2006, 352 p.
- Murphy J., « New Headway:Student's Book Intermediate level » Oxford University Press, 2003, 160 p.
- Fletcher A., « The art of looking sideways », Phaidon Press Ltd, U.K., 2001, 534 p.
- Holder W. F.R. David, « A for 'orses' », De Appel arts centre, Holland, 2008
- Holder W. F.R. David, « Keep it to Yourself », De Appel arts centre, Holland, 2009
- Holder W. F.R. David, « Stuff and Nonsense », De Appel arts centre, Holland, 2008
- Illich I., « In the Vineyard of the Text », University of Chicago Press, USA, 1996, 162 p.
- K. Dick P., « Second Variety », Gollancz, 1999, U.K., 392 p.
- Knowlson J., « Damned to Fame: Life of Samuel Beckett », Bloomsbury Publishing PLC, U.K., 1997, 896 p.
- Hustwit G., « Helvetica » [ DVD ], Plexi Film, 2007
- League of Noble Peers, « Steal this film part 2 » [ DVD ], Britdoc, U.K., 2007

 Conférences / Voyages d'études Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Connaissances de l'art contemporain, qu'il s'agisse des figures majeures ou émergentes de l'art actuel, ou de ses lieux de diffusion. Connaissances des cultures spécifiques propres aux designs (auteurs, structures, évènements et lieux de diffusion).

Contenu :
Un cycle hebdomadaire d'interventions du type conférence ou performance est programmé chaque mercredi après-midi à dix-sept heures dans le Grand amphithéâtre :
Sa programmation prend en compte les questionnements et les enjeux artistiques et intellectuels contemporains, ainsi que ceux des cultures spécifiques propres aux designs contemporains Elle est en relation directe avec les enseignements.
L'espace-temps de l'intervention est conçu comme une structure de « travail de la parole ».
La parole de l'intervenant peut relever du commentaire, de la recherche théorique ou de l'expérience artistique, littéraire, etc. L'image, projetée ou diffusée peut jouer le rôle de support, de complément ou de lanceur.
Pendant le temps de la conférence, tous les enseignements sont interrompus afin de permettre la participation de l'ensemble des étudiants et enseignants de l'École, toutes options et années confondues.




Les voyages d'études
auprès des centres majeurs de création soit sur la région soit sur l’international sont importants dans le cadre des études. Ils doivent permettre aux étudiants de découvrir les lieux de diffusion de l'art contemporain et sites remarquables du patrimoine moderne et contemporain ; la fréquentation régulière et autonome de ces lieux est fondamentale pour la poursuite des études.

Mode d'évaluation :
Tout au long du cursus de l'étudiant, la participation aux conférences fait l'objet d'une évaluation (notes et références au sein du dossier ou du mémoire), et de l'attribution d'un crédit semestriel (UE1).

 Histoire de l'architecture et du designGuy Issanjou
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquérir la compréhension des courants d'architecture jusqu'au XXe siècle en relation avec la naissance du design.

Contenu :
Le cours est basé sur un parcours historique des courants de l'architecture et du design.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu.

 Histoire et théorie du designCamille Pageard
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
L’objectif de ce cours est de former les étudiants aux méthodes historiques et critiques et de leur apporter des connaissances approfondies sur l’histoire de l’art et l’histoire du design moderne et contemporain. Ce cours a pour objectif de permettre aux étudiants d’acquérir une solide base historique et historiographique pour aborder leurs propres travaux et ceux plus historiques.

Contenu :
En traversant des problématiques liées aux différentes orientations de la question du design au cours de l’histoire, nous chercherons à envisager des histoires spécifiques (celles des designs graphique, textile et d’espace) en les rapprochant de questions sociales, critiques et politiques, qu’il s’agisse du lien entre texte, écriture et performance, entre textile et pratiques critiques féministes moderne et conceptuelle, entre espace, scène, ville et politique.

Mode d'évaluation :
L’évaluation se fera sur la base de la présence et du rendu des travaux écrits demandés.

Bibliographie :
Acker Kathy, Sang et Stupre au lycée, Paris, Désordre – Laurence Viallet éditions du Rocher, 2005.
Acker Kathy, « Against Ordinary Language : The Language of the Body », in The Last Sex : Feminism and Outlaw Bodies, Arthur et Marilouise Kroker (dir.), Montréal, New World Perspective, 1993. (Cf. www.servinglibrary.org)
Antin David, accorder, Genève, Héros limite, 2012.
Antin David, john cage sans cage, Dijon, les presses du réel, 2011.
Antin David, ce qu’être d’avant-garde veut dire, Dijon, les presses du réel, 2008.
Antin David, je n’ai jamais su quelle heure il était, Genève, héros-limite, 2005.
Aron Jacques, Anthologie du Bauhaus, Bruxelles, Didier Devillez, 1995.
Albers Anni, Selected Writing on Design, Middletown, Wesleyan University, 2000.
A Beautiful Confluence. Anni and Josef Albers and the Latin World, cat., Milan, Museo delle Culture, 2016.
Barthes Roland, Système de la Mode, Paris, Seuil, 1967.
Benjamin Walter, Paris, Capital du XIX° siècle. Le Livre des passages, Paris, Cerf, 1989.
Benjamin Walter, Archives, Paris, Musée d’art et d’histoire du Judaïsme et Klincksieck, 2011.
Burton Johanna, Cooke Lynne, McElheny Josiah, Interiors, New York-Berlin, Bard College-Sternberg Press, 2012.
Cavallo Guglielmo, Chartier Roger (dir.), Histoire de la lecture dans le monde occidental, Paris, Seuil, 2001.
Christin Anne-Marie, L’Image écrite ou la déraison graphique, Paris, Flammarion, 2009.
Coelewij Leontine, Martinetti Sara (dir.), Seth Sieglaub. Beyond Conceptual Art, Köln-Amsterdam, Walter König-Stedelijk Museum, 2016.
Craveri Benedetta, L’Âge de la conversation, Paris, Gallimard, 2002.
Déléage Pierre, Inventer l’écriture. Rituels prophétiques et chamaniques des Indiens d’Amérique du Nord, XVII°-XIX° siècles, Paris, Les Belles lettres, 2013.
Déléage Pierre, Repartir de zéro, Paris, MIX, 2015.
Deligny Fernand, L’Arachnéen et autres textes, Paris, L’Arachnéen, 2008.
Derrida Jacques, La Voix et le phénomène, Paris, PUF, 1967.
Derrida Jacques, De la grammatologie, Paris, Minuit, 1967.
Durgin Patrick F., Hannah Weiner’s Open House, Chicago, Kenning Editions, 2007.
Eileen Gray, cat., Paris, Centre Pompidou, 2013.
Feierabend Peter, Fiedler Jeannine (dir.), Bauhaus, Paris, H.F. Ullmann2013
Feldman Morton, Écrits et paroles, Dijon, les presses du réel, 2008.
Goffman Erving, Façons de parler, Paris, Minuit, 1981.
Gygax Raphael, Schawinsky Xanti, Zurich, Migros Museum fûr Gegenwartskunst-JRP Ringier, 2015.
Hadot Pierre, Éloge de Socrate, Paris, Allia, 2010.
Havelock Eric A., Aux origines de la civilisation écrite en Occident, Paris, Maspéro, 1981
Hayles N. Katherine, Parole, écriture, code, Dijon, les presses du réel, 2015.
Herrenschmidt Clarisse, Les trois écritures. Langue, nombre, code, Paris, Gallimard, 2007.
Hollis Richard, Le Graphisme de 1890 à nos jours, Paris, Thames et Hudson, 2002.
Hollis Richard, About Graphic Design, Londres, Occasional Papers, 2012.
Ingold Tim, Une brève histoire des lignes, Bruxelles, Zones Sensibles, 2011.
Kittler, Friedrich, Gramophone, Film, Typewriter, Stanford, Stanford University Press, 1999.
Lippard Lucy R., The Pink Glass. Selected Essays on Feminist Art, New York, New Press, 1995.
Mac Low Jackson, Thing of Beauty. New and Selected Works, Berkley-Los Angeles, University of California Press, 2008.
Mac Low Jackson, Doings. Assorted Performance Pieces 1955-2002, New York, Granary Books, 2005.
Masheck Joseph, Le Paradigme du tapis. Prolégomènes critiques à une théorie de la planéité, Genève, Mamco, 2011.
McLuhan Marshall, La Galaxie Gutenberg, 2 t., Paris, Gallimard, 1977.
Meyer-Herman Eva, Perchuk Andrew, Rosenthal Stephanie (dir.), Allan Kaprow – Art as Life, Londres, Thames et Hudson, 2008.
Morris William, Comment nous vivons, comment nous pourrions vivre, Paris, Payot et Rivage, 2013.
Morris William, L’Art et l’artisanat, Paris, Payot et Rivage, 2011.
Poe Edgar Allan, Philosophie de l’ameublement, 1871, https://fr.wikisource.org/wiki/Philosophie_de_l%E2%80%99ameublement
Potter Norman, Qu’est-ce qu’un designer : objets, lieux, messages, Paris, B42, 2002.
Ruskin John, Les Sept lampes de l’architecture, Paris, Klincksieck, 2008.
Saussure (de) Ferdinand, Cours de linguistique générale, Paris, Payot et Rivages, 2005.
Scheid John, Svenbro Jesper, Le Métier de Zeus, Mythe du tissage et du tissu dans le monde gréco-romain, Paris, Errance, 2003.
Oskar Schlemmer, cat., musée cantini, Marseille, Musée de Marseille-Réunion des musées nationaux, 1999.
Schmidt Jean-Claude, Les Rythmes au Moyen Age, Paris, Flammarion, 2016.
Schmidt Jean-Claude, La Raison des gestes dans l’Occident médiéval, Paris, Gallimard, 1990.
Starobinski Jean, Les Mots sous les mots. Les anagrammes de Ferdinand de Saussure, Paris, Gallimard, 1971.
Sophie Taeuber-Arp. Today is Tomorrow, cat., Aargayer Kunsthaus-Kunsthalle Biefeld, Scheidegger et Speiss, 2014.
Tedlock Barbara et Dennis, « Text and Textile : Language and Technology in the Arts of the Quiché Mayé », in Journal of Anthropological Research, vol. 41. N°2 : Language and Poetics, été 1985, p. 121-146.
Walther Franz Erhard, Abc… Museum. Wortbilder, Genève, Mamco, 2004.
Yates Frances A., L’Art de la mémoire, Paris, Gallimard, 1975.
Zumthor Paul, La Lettre et la voix. De la « littérature » médiévale, Paris, édition Seuil, 1987.
Zumthor Paul, La Mesure du monde. Représentation de l’espace au Moyen Âge, Paris, Seuil, 1993.

 Recherches théoriques Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Il s’agit d’acquérir ou de développer les éléments constitutifs d'une culture théorique (critique, esthétique et philosophique) en relation avec le projet général de l'étudiant et dans la continuité du travail entrepris en année 1 dans le cadre du projet-mémoire.

Contenu :
En année 2 et 3, dans des registres spécifiques, les contenus des recherches théoriques, sont directement induits par le niveau de connaissances et d'engagement de l'étudiant et les enjeux conceptuels et artistiques de son projet.
Ce travail amène progressivement l'étudiant à la maîtrise des outils conceptuels nécessaires à la soutenance de son diplôme et permet en phase projet, d'aborder le mémoire de fin d'études avec les compétences minimum requises dans le cadre d'une introduction à la recherche.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S4-Problématique / Méth pôle Design Espace8Méthodologie d'écritureCamille Pageard
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Lors de ce cours l’étudiant sera amené à acquérir les méthodes d'une recherche théorique liée à son domaine d’expérimentation pratique. Ces méthodes permettront d’aborder l’écriture comme un moyen d’appréhender et d’analyser des pensées et des pratiques avec pour objectif de délimiter un premier champs de recherche et d’écriture en vue de la rédaction de son mémoire de diplôme à l'issue de ses 3 ans puis en 5 années d'études en école supérieure d'art.

Contenu :
Il sera proposé à l’ensemble des étudiants une série de lectures, d’exercices et de comptes rendus oraux et écrits nécessitant une par active de leur part. Chacun de ces exercices fera l’objet d’un retour individuel et collectif dans le but de préparer une recherche individuelle s’inscrivant dans un dialogue collectif.

Mode d'évaluation :
L’évaluation prend en compte la présence des étudiants et la notation des rendus réguliers exigés à partir des activités développées en cours.

Bibliographie :
Bibliographie enrichie selon les thèmes de recherche tout au long de l'année.

 Méthodologie spécifique Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise en place progressive d'une méthode de travail de plus en plus individualisée tout au long du cursus et en relation avec les orientations de l'année et de l'option.
Cet objectif est présent à l'intérieur de chaque cours faisant appel à la fois au développement de la capacité perceptive et à l'élaboration d'une mise en œuvre de l'idée.

Une approche plus spécifique sur la méthodologie de recherche peut être développée dans le cadre de modules ou séminaires expressément conçus au croisement des enseignements pratiques et théoriques.

Contenu :
La question est de savoir comment construire un objet de réflexion, de travail et de recherche qui coïncide avec les intentions conceptuelles et plastiques initiales. Mais dans ce contexte, il s'agira probablement moins de répondre à cette question que de la volonté d' en énoncer sans cesse les termes et les conditions. Entre théorie et pratique, entre hypothèse et expérimentation se tissent progressivement les liens qui vont permettre la construction complexe d'une singularité agissante au sein du projet artistique au sens large du terme, qu'il relève du champ de l'art ou de celui du design.
Construire donc, sa propre méthode et ses variations, à partir des éléments constitutifs spécifiques du champ de création dans lequel l'étudiant est engagé mais aussi de l'étude des divers dispositifs scientifiques et transversaux qui organisent les subjectivités contemporaines.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Problématique de projet Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Savoir de quoi l'on parle et avec quoi on agit ; dans quelle mesure le corpus problématisé s'inscrit dans la réflexion et la création contemporaine inhérentes au champ de recherche dans lequel l'étudiant est en train de s'engager.

Contenu :
Tout au long du cursus, depuis le 'sujet' imposé et la thématique, jusqu'à la problématique spécifique du projet individuel et de la recherche, il s’agit de questionner, dans le champ contemporain, à partir du monde réel et des singularités artistiques, dans un continuel aller-retour, à la fois les contenus significatifs mêmes du travail artistique et la façon de penser ce qui précisément le motive, le monde qui nous entoure et nous constitue.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Représentation / esquisse / plan Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise à niveau de certaines bases techniques du dessin d'architecture, pour envisager le design d'espace et le rapport corps/espace. Cela depuis l'échelle du domestique jusqu'à celle de l'urbain et avec l'idée d'une perception active du corps.

Contenu :
Apprentissage basique permettant de représenter des espaces et des volumes : plan, coupe, élévation... Il s'agira de placer la représentation au coeur du processus de projet.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel et contrôle continu.

 Ressources et documentation Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Découvrir et développer l'activité de recherche d'informations et la constitution d'une base de données nécessaires à l'élaboration d'une méthode de travail et à la mise en place d'une problématique individuelle.

Contenu :
Le travail de documentation fait partie intégrante des enseignements théoriques et plastiques. Ses orientations et contenus sont directement liés à l'enseignement en question et aux décisions quant à la constitution même du travail de l'étudiant.
Ainsi, si la collection d'informations s'avère un moment indispensable à toute démarche de création (l'archive comme matière), en design tout autant qu'en art, il est tout aussi important de se poser la question des modalités de production d'informations et d'archives de cette démarche même (la matière comme archive), quand celle-ci ne va pas jusqu'à se superposer à elle pour construire un travail d'auteur qui se veuille 'documentariste'.
À noter que le travail de documentation est pour partie constitué d'éléments exogènes aux champs de la création et, qu'il peut, de par la nature de leur traitement, permettre d'interroger les limites de ces derniers.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S4-Pratique / Expérimen pôle Design Espace13Construction Bois-MétalGuy Issanjou
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Savoir utiliser les machines et outils des pôles bois et métal en liaison avec la récupératuèque

Contenu :
Savoir analyser et mettre en oeuvre les matériaux utilisés afin d'y adapter l'outil ou la machine adéquate.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu, bilan semestriel.

 DessinGéraldine Kosiak
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Le dessin implique une réflexion personnelle profonde et permet le développement d' un regard sur le monde, la représentation d’idées et de pensées ; il sert aussi à la visualisation de projets. Le dessin se consacre à la ligne et ses qualités sous toutes ses formes. Le geste, corollaire de l'idée d’individu, constitue la base d’une écriture singulière en dessin.

Contenu :
Depuis l'acquisition des fondamentaux jusqu'à l'approfondissement et la mise en place d'une singularité, une curiosité pour les différentes pratiques et moyens d’expression du dessin ainsi que pour l’art contemporain, sont indispensables. Inscrire le dessin dans une pratique contemporaine.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Bibliographie :
Développement par étapes d'un sujet donné, mise en place d'une méthode où les recherches théoriques liées au dessin et à la sensibilité de l'étudiant amènent à un travail pertinent, singulier et abouti.

 Infographie 2D/3DLaurent Lucas
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Les outils d'aide à la représentation graphique du projet sont abordés à travers l'apprentissage du dessin vectoriel 2D (plans, coupes, axo..), puis du dessin bitmap (photomontage, collage...).
L'acquisition de ces outils vectoriels permet ensuite d'envisager, dans un second temps, l'apprentissage d'outils 3D.

Contenu :
Découpage en phases distinctes et progressives.
Apprentissage des outils de dessin vectoriel 2D (réalisation de plans, coupe, élévations, perspectives).
Apprentissage des bases des outils de mise en page (maquette graphique, choix typo, impression...).
Apprentissage des outils de dessin 3D (modélisation 3D, texturage, lumière, rendu d’image, animations...).

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel et contrôle continu.

 Scénographie théatraleEuan Burnet-Smith
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Analyse d'une pièce théâtrale.
Une investigation des problèmes posés par les espaces théâtraux et leur fonctionnement : le texte, les didascalies, les mouvements et directions des comédiens. Explorer les constructions spatiales et les textures, les qualités de l'espace à travers dessins, dessins techniques et maquettes.
Apprendre à utiliser des échelles, plans et coupes (dessins techniques).

Contenu :
Acquisitions des techniques de base de la scénographie et de la production de maquettes à l’échelle.
Utilisation de plâtre, latex, bois, métal et résines pour les maquettes.
Plans et coupes de l'espace. Identification et pratique de l’échelle.
Dessin de texture de l'espace.
Analyse du texte.
Recherche de textures.
Fonctionnement et structure d'une salle de théâtre.
Pré-maquettes.
Étude de fonctionnement et structure.
Maquette échelle 1/20.
Éclairage, photo et vidéo des maquettes.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Bibliographie :
- Kane Sarah, « Manque », Arche, 2002
- Beckett Samuel, « En attendant Godot », Minuit, 2002
- Maeterlinck Maurice,« Les Aveugles », Espace Nord, 2009
- Claude Régy, « Espaces perdus », Les Solitaires Intempestifs, 1999
- Peter Brook, « L'espace vide », Points, 2014
- Peter Brook, « Points de suspension », Points, 2004
- Gaston Bachelard, « La Poétique de l’Espace », Puf, 2012
- Peter Handke, « Le Pupille veut être tuteur », L'Arche, 1997
- Eddy Pallaro, « Intimités / Du cristal », Actes Sud, 2012
- Sébastien Joanniez, « Le petit matin de mourir », Espaces 34, 2010

Des références plus étendues seront données au cours du projet.

 Scénographie événementielleEmmanuel Chevalier
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Ce module d'enseignement a pour objectif l'expérimentation par le projet des problématiques et modes constructifs et de représentations propre à la scénographie événementielle.

Contenu :
Concevoir un espace architecturé éphémère, c’est nécessairement se poser la question du rapport temps et espace. Concevoir pour un usage court, une utilisation souvent furtive, pour des personnes de passage, c’est souvent la nécessité d’inscrire dans «le moment immédiat», l’émotion, la fonction et la raison.
L'exiguïté est un amplificateur des problématiques d'usages de l'espace. Se confronter à la conception d'une micro-architecture, c'est faire l'économie du superflu ; c'est projeter au plus juste une intention de vie ; c'est concentrer enfin jusqu'à la confusion forme et fonction.
La commande propose la conception de micro-espaces (un ensemble d'objets formant espace, une architecture événementielle à vocation commerciale et/ou culturelle). Réalisation, maquette, plans généraux, photos, document de communication.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Scénographies urbainesSonja Dicquemare
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
- Entrer dans une méthodologie de projet. Instituer un rapport efficace à la production dans les phases successives de conception, et jusqu'à une finalisation aboutie.
- Maitriser les modes de représentation des espaces projetés et les inscrire dans une démarche d'auteur

Contenu :
Plusieurs propositions pédagogiques articuleront sur l'année la relation entre percevoir, créer du sens, projeter et représenter.
Au premier semestre, le développement d'un projet de petite architecture conduit à élaborer une narration spatiale et à la représenter à travers une série d'images forcément hétérogènes mais héroïquement convergentes : projet long sur 12 séances - dessin d'architecture, dessin, photographie, modelage, maquettes etc.
Au second semestre deux projets courts.
D'abord, sur 5 séances, un atelier danse/vidéo permet d'aborder le corps en mouvement et sa capacité à être centre fluctuant dans une perception contemporaine de l'espace où il n'est plus défini par son contour mais par un jeu de relais, repères et intervalles – et où il est soumis au temps. On entre alors dans une forme d'organicité de l'espace qui relève des flux et de la présence, du corps traversé et traversant, d'inscriptions spatiales furtives ou ancrées, de gestes aléatoires ou inscrits dans des usages. Production d'un film acompagné de documents de notation chorégraphique.
Puis, sur 6 séances, travail sur la notion d'images complexes et composites. Des pratiques exploratoires telles que marches urbaines, études de cartes et protocoles d'observation donneront lieu à la production d'une cartographie subjective associée à un photomontage paysager panoramique (dans la lignée des caprices architecturaux du 18e siècle) et une série photographique.
Ces 3 propositions sur l'année visent à conforter une pratique très librement et expérimentalement combinatoire des outils, capable d'envisager des contextes complexes et des réalités relative, et de se donner les moyens d'y opérer cette transformation radicale qu'est un projet…..au sens étymologique de radical (radix/ racine) : un projet fondé, un projet-racine. Les images incarnent le projet finalisé, mais sont aussi à l'origine du processus où elles permettent de penser cette transformation, de se la représenter à soi-même en même temps qu'on l'invente et conserver la fertilité de cette représentation tout au long de l'élaboration du projet.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu en atelier et évaluation de fin de semestre.

Bibliographie :
- Ouvrage collectif, sous la direction de Marie Glon et Isabelle Launay, « Histoires de gestes», , Actes Sud, 2012
- Collectif, Jean-Luc Brisson (dir.), « Comme une danse », Revue « Les carnets du paysage n° 13 et 14 », Actes Sud, 2007
- Pierre Sansot, « Poétique de la ville » , 1973, réédition Petite Bibliothèque Payot, 2004
- Edward T. Hall, « La dimension cachée », 1966, réédition Poche
- Rem Koolhass, « Junk space », Payot, 2011
- Françoise Choay, « Pour une anthropologie de l'espace », Seuil, coll. Points Essais, 2006
- Marc Perelman, « Construction du corps, fabrique de l'architecture. Figures, histoires, spectacle », Editions de la Passion, 1994
- Bernard Tschumi, « The Manhattan transcripts : theorical projects », St Martin's Press/Academy Edition, 1995
- Marc Davila, « Marcher, Créer : déplacements, flâneries, dérives dans l'art de la fin du Xxe siècle», Editions du Regard, 2002

- Jean-Marie Baldner, « Les pratiques pauvres, du sténopé au téléphone mobile », Label National, 2005
- Michel Lussault, « L'avènement du monde. Essai sur l'habitation humaine de la terre », La couleur des idées, 2013
-Philippe Vasset 'Un livre blanc' , Fayard, 2007

 Workshops Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition de connaissances dans le cadre d'un atelier intensif d'enseignement dirigé par une personnalité extérieure à l'école, qu'il soit artiste designer ou auteur en collaboration ou non avec un ou des professeurs.

Contenu :
La durée (entre 2 et 5 jours) et le fonctionnement du workshop varient selon les enjeux pédagogiques. Les contenus sont très diversifiés et en corrélation avec le travail des personnalités invitées.
Le workshop peut s’inscrire dans un ensemble thématique d’enseignements du type arc/atelier de recherche et de création.

Mode d'évaluation :
Evaluation lors du bilan semestriel.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S4-Contextualisation / pôle Design Espace4Analyse / énonciation Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition progressive des outils techniques et conceptuels d'analyse permettant à l'étudiant de proposer une lecture (orale et écrite) cohérente, rigoureuse et contextualisée de l'ensemble de ses travaux.

Contenu :
Le travail d'analyse critique a lieu tout au long de l'année mais est plus particulièrement mis en évidence lors des séances de présentation spatiale de travaux et lors des bilans semestriels. Ce n'est que progressivement tout au long du cursus que l'étudiant peut acquérir la maîtrise de cet outil.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Dossier personnel Collège Des Professeurs
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise en évidence pratique et conceptuelle du projet général de l'étudiant par le biais d'un support de communication.

Contenu :
Tout au long du cursus, il s'agit de mettre en œuvre, réaliser et régulièrement mettre à jour le dossier de travaux personnels que nécessite la communication d'une démarche et d'un projet d'artiste ou de designer.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

 Spatialisation Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Apprentissage progressif de la mise en espace et de la présentation plastique de l'ensemble des travaux de l'étudiant.

Contenu :
Selon l'année et le niveau des études, le travail de spatialisation est mis en œuvre régulièrement tout au long de l'année dans le cadre de séances de présentation de travaux ainsi que lors des bilans semestriels ou le cas échéant au moment d'expositions en dehors du cadre de l'école.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Stage Collège Des Professeurs
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Le stage permet d'acquérir une expérience des milieux de création et de production, d'approfondir la connaissance des milieux professionnels (entreprises, milieux culturels et institutionnels) et de développer les compétences pratiques en termes d'outils et de travail en équipe.

Contenu :
Ce temps de formation donne lieu à la rédaction par l' étudiant d'un 'rapport de stage' mettant en évidence sa propre approche du milieu professionnel en relation avec l'enseignement proprement dit.
Les périodes de stages obligatoires sont fixées par l'école.
Les périodes de stages hors obligation sont fixées de façon concertée entre l'étudiant, l'équipe pédagogique et l'entreprise.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

Semestre 5

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S5-Histoire / Culture / pôle Design Espace7Atelier de langues étrangères - AnglaisDerek Byrne
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Développer toutes les compétences linguistiques dans la langue enseignée (expression et compréhension écrite et orale) à travers des activités et des supports variés (articles et documents, supports audiovisuels, exercices visant à stimuler l’échange et la pratique orale) ayant un lien étroit avec les options Design d'espace, Design graphique, Design textile.
Donner une vue internationale contemporaine de ces domaines.
Développer un vocabulaire technique et général lié à leur champ d'étude et acquérir une plus grande confiance et spontanéité dans leur utilisation de la langue anglaise.
Donner une préparation à un séjour d'étude, un stage ou un poste, à l'étranger : les différents CV et lettres de motivation adaptés selon le contexte (stage, travail, année Erasmus), présentation du travail (élaboration et réflexion derrière le travail).
Etre informé sur les technologies, tendances et nouveautés artistiques liées aux différentes filières qui pourraient avoir une incidence sur leur travail.
Explorer des aspects culturels et artistiques anglophones dits 'main stream' et dits 'underground'.
Un projet en groupe conçu, préparé, realisé et exécuté en anglais basé sur le création d’un texte et son exploitation dans un contexte réel (en 2008/2009 les textes ont pris la forme d’une édition avec pour thème “le panoptique”).
Aborder les aspects linguistiques (grammaire et lexique) selon les besoins collectifs et individuels et dans le but de permettre d’atteindre les objectifs cités ci-dessus.

Contenu :
Les principaux thèmes abordés sont :
- La culture contemporaine aux USA et en Europe à travers des articles de presse, sites web, extraits de livres, films, séries télé etc.,
- Les procédés techniques et méthodes utilisés dans plusieurs domaines des arts appliqués (sérigraphie, graphisme, etc.) à travers différents supports, le but de l’activité étant de faire produire un travail de présentation sous forme d’exposé en anglais aux élèves ;
- Préparation d’une présentation d’un travail produit pour une autre matière (graphisme, textile, design d'objets, design d'espaces,etc.) et présentation en classe (travail oral et écrit) ;
- Exploration des réflexions autour de leur travail et du travail des autres, s'exprimer sur les processus de travail ;
- Acquisition et assimilation du vocabulaire nécessaire pour décrire les couleurs, les textures, les matières, les outils, les processus, le mouvement d’un corps, d’une caméra, la succession d’images dans un générique de film, etc. à travers plusieurs exercices oraux et écrits avec des supports audiovisuels, écrits et autres ;
- Analyse et étude des éléments des CV en anglais avec pour objectif la production d'une gamme de CV apdatés selon le contexte, à jour, en anglais pour chaque élève ;
- Travail de documentation et orientation construction d 'un lexique adapté à chaque filière.

Activités diverses qui travailleront les quatre compétences linguistiques (compréhension et expression orales et écrites).

L’étude de la grammaire et de la syntaxe est abordée tout au long des activités avec pour souci principal l’élimination des lacunes dans un contexte d’utilisation réaliste et pratique et l’acquisition de nouvelles connaissances dans un but pratique également.

Mode d'évaluation :
Les élèves sont contrôlés dans toutes les compétences linguistiques (oral et écrit) sur les thèmes et activités abordés pendant les cours.

Bibliographie :
- Bailey S., « Dot Dot Dot #17 », Princeton Architectural Press, U.S.A. 2009, 104 p.
- Beckett S., « Three Novels : Molloy, Malone Dies, the Unnamable », Calder Publications Ltd, U.K., 1973, 418 p.
- Burroughs W.S., « Junky », Penguin Books Ltd, U.K., 1977, 176 p.
- Burroughs W.S., « Naked Lunch », The Restored Text, HarperPerennial, U.K., 2005, 208 p.
- Danielewski M Z., « House of leaves », Doubleday, London, 2001, 710 p.
- Danielewski M Z., « Only Revolutions: A Novel », Pantheon, London, 2001, 384 p.
- Eastwood J. , « Practice Grammar », Oxford University Press, 1999, 446 p.
- Frascina F., Harris J., « Art in modern culture : an anthology of critical texts », Phaidon, U.K., 2006, 352 p.
- Murphy J., « New Headway:Student's Book Intermediate level » Oxford University Press, 2003, 160 p.
- Fletcher A., « The art of looking sideways », Phaidon Press Ltd, U.K., 2001, 534 p.
- Holder W. F.R. David, « A for 'orses' », De Appel arts centre, Holland, 2008
- Holder W. F.R. David, « Keep it to Yourself », De Appel arts centre, Holland, 2009
- Holder W. F.R. David, « Stuff and Nonsense », De Appel arts centre, Holland, 2008
- Illich I., « In the Vineyard of the Text », University of Chicago Press, USA, 1996, 162 p.
- K. Dick P., « Second Variety », Gollancz, 1999, U.K., 392 p.
- Knowlson J., « Damned to Fame: Life of Samuel Beckett », Bloomsbury Publishing PLC, U.K., 1997, 896 p.
- Hustwit G., « Helvetica » [ DVD ], Plexi Film, 2007
- League of Noble Peers, « Steal this film part 2 » [ DVD ], Britdoc, U.K., 2007

 Conférences / Voyages d'études Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Connaissances de l'art contemporain, qu'il s'agisse des figures majeures ou émergentes de l'art actuel, ou de ses lieux de diffusion. Connaissances des cultures spécifiques propres aux designs (auteurs, structures, évènements et lieux de diffusion).

Contenu :
Un cycle hebdomadaire d'interventions du type conférence ou performance est programmé chaque mercredi après-midi à dix-sept heures dans le Grand amphithéâtre :
Sa programmation prend en compte les questionnements et les enjeux artistiques et intellectuels contemporains, ainsi que ceux des cultures spécifiques propres aux designs contemporains Elle est en relation directe avec les enseignements.
L'espace-temps de l'intervention est conçu comme une structure de « travail de la parole ».
La parole de l'intervenant peut relever du commentaire, de la recherche théorique ou de l'expérience artistique, littéraire, etc. L'image, projetée ou diffusée peut jouer le rôle de support, de complément ou de lanceur.
Pendant le temps de la conférence, tous les enseignements sont interrompus afin de permettre la participation de l'ensemble des étudiants et enseignants de l'École, toutes options et années confondues.




Les voyages d'études
auprès des centres majeurs de création soit sur la région soit sur l’international sont importants dans le cadre des études. Ils doivent permettre aux étudiants de découvrir les lieux de diffusion de l'art contemporain et sites remarquables du patrimoine moderne et contemporain ; la fréquentation régulière et autonome de ces lieux est fondamentale pour la poursuite des études.

Mode d'évaluation :
Tout au long du cursus de l'étudiant, la participation aux conférences fait l'objet d'une évaluation (notes et références au sein du dossier ou du mémoire), et de l'attribution d'un crédit semestriel (UE1).

 Culture philosophique et littéraireCatherine Geel
Patrick Beurard-Valdoye
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Par ces travaux souvent « accompagnés », parfois dirigés, il s’agit d’acquérir une culture littéraire et philosophique, et de renforcer une méthodologie liée à une recherche documentaire.
La forme, « l’exposé-mémoire » écrit, vise la maîtrise des outils scientifiques de l’écriture, en insistant sur une souhaitable singularité d’expression écrite, conduisant peu à peu à la notion d’auteur(e). La rhétorique utilisée (y compris orale) fait l'objet d'une attention permanente.

Contenu :
L'étudiant aborde une grande figure de la pensée et de l’écriture. Il s’agit d’écrivains, auteurs d’essais, dont les concepts développés, comme la singularité d’écriture, révèlent des clefs participant d’une lecture du monde contemporain, en regard de la pratique de création visuelle de l’étudiant. (parmi les auteurs : Edouard Glissant ; Elias Canetti ; Hannah Arendt ; Antonin Artaud ; Michel Foucault ; Hélène Bessette ; Denis de Rougemont ; Elisabeth Roudinesco
Chacun est amené ensuite à mettre en perspective un concept clef de l'auteur avec sa pratique. Il est en outre demandé le cas échéant de lire des extraits de l'auteur dans le texte.

Mode d'évaluation :
Évaluation à partir du dossier écrit de l'étudiant et de sa participation au cours des séminaires.

 Histoire des arts et des idées: Service secret de l'artPatrick Beurard-Valdoye
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Au commencement il y a deux états d'une gravure de Claude Gelée. L'une, un paysage au dessinateur ; l'autre, ce même paysage, où le Lorrain efface le dessinateur. Un trou subsiste. Quel sens donner à cette béance, à cette lacune qui pour la première fois n’est pas erreur, mais errance, et retournement sous les propres yeux de Gelée. Dans cette profondeur du visible, ce IL Y A nous regarde, comme les passants absents du Boulevard du Temple de Daguerre. Ça nous regarde, en effet.

Contenu :
C'est en 2012 que l'historien de l'art Herbert Molderings confirma ce que nous pressentions de la bifurcation de Marcel Duchamp en 1912, à Münich. Loin de renoncer à la peinture, proche de Kandinsky qu'il lit, il renoue avec la cosa mentale. De son Grand-Verre - peinture sans peau - surgissent par transparence, l'invisible et l'énigme. La trouée d'Étant donné en est l'acmé.
La post-histoire — comme le montre son inventeur, Charles Olson —est affaire de secret. De quoi l'art est-il vecteur au-delà de l'art ? L'occulte n'occupe nullement ce cours, mais l'occultation de pans du visible pour un surcroît de sens, et une hétérochronie (Michel Foucault). On repère ces notions anthropologiques dans The secret block for a secret person in Irland de Joseph Beuys.
D'ailleurs l'artiste plasticien — à l’instar du typographe — héritier du 'spectre' d'Hamlet, programme l'invisible en hors champ. Il montre au-delà des capacités de vision : Meret Oppenheim (autoportrait X-Ray). Il enfouit : Claudio Parmeggiani (Terra) ou Esther et Jochen Gerz (le Monument invisible). Il recouvre indéfiniment : Kurt Schwitters (les Merzbauten). Il ne permet que la sauvegarde orale du geste performatif (dès le premier happening, à Black Mountain). Il fait converger jusqu'au monos les couleurs : Roman Opalka ou Robert Ryman. Il scénographie parfois sa propre invisibilité.
L'histoire des arts, c'est du récit, versant épique. Ses bases fussent-elles scientifiques, elle présuppose la croyance. Et l'histoire académique ne fut pas innocente, avec ses zones d'ombre, et son difficultueux récit de l'oubli. La mise au secret de Georges de la Tour est par exemple troublante, mais sa réapparition presque autant. On s'intéresse également aux conditions qui ont présidé à la redécouverte récente (Stockholm ; Berlin) de Hilma Af Klint, peintre pionnière du non-figuratif.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu sur la base d'une présence active de l'étudiant.

Bibliographie :
Références bibliographiques sélectives :
Marcel Duchamp : Du champ du signe, Champ/Flammarion, Paris, 1975.
Herbert Molderings : 'La découverte de la vision de l'esprit', in Duchamp traversé, MAMCO, Genève, 2014.
Denis de Rougemont : 'Marcel Duchamp mine de rien', Preuves, 1945. Réédité dans Etant donné n°3, Paris, 2014.
Joseph Beuys : The secret block for a secret person in Ireland, Schirmel/Mosel, Munich, 1996.
[cat] Kurt Schwitters, Centre Georges Pompidou, Paris, 1993.
Maurice Merleau-Ponty : Le visible et l'invisible, suivi de notes de travail, Gallimard, Paris 1964.
Georges Didi-Huberman : Ce que nous voyons ce qui nous regarde, Minuit, Paris, 1996.
Patrick Beurard-Valdoye : Du trou de mémoire à la trouée météorologique, Limon, Paris, 1996.

 Histoire et théorie du designCamille Pageard
Catherine Geel
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
L’objectif de ce cours est de former les étudiants aux méthodes historiques et critiques et de leur apporter des connaissances approfondies sur l’histoire de l’art et l’histoire du design moderne et contemporain. Ce cours a pour objectif de permettre aux étudiants d’acquérir une solide base historique et historiographique pour aborder leurs propres travaux et ceux plus historiques.

Contenu :
En traversant des problématiques liées aux différentes orientations de la question du design au cours de l’histoire, nous chercherons à envisager des histoires spécifiques (celles des designs graphique, textile et d’espace) en les rapprochant de questions sociales, critiques et politiques, qu’il s’agisse du lien entre texte, écriture et performance, entre textile et pratiques critiques féministes moderne et conceptuelle, entre espace, scène, ville et politique.

Mode d'évaluation :
L’évaluation se fera sur la base de la présence et du rendu des travaux écrits demandés.

Bibliographie :
Acker Kathy, Sang et Stupre au lycée, Paris, Désordre – Laurence Viallet éditions du Rocher, 2005.
Acker Kathy, « Against Ordinary Language : The Language of the Body », in The Last Sex : Feminism and Outlaw Bodies, Arthur et Marilouise Kroker (dir.), Montréal, New World Perspective, 1993. (Cf. www.servinglibrary.org)
Antin David, accorder, Genève, Héros limite, 2012.
Antin David, john cage sans cage, Dijon, les presses du réel, 2011.
Antin David, ce qu’être d’avant-garde veut dire, Dijon, les presses du réel, 2008.
Antin David, je n’ai jamais su quelle heure il était, Genève, héros-limite, 2005.
Aron Jacques, Anthologie du Bauhaus, Bruxelles, Didier Devillez, 1995.
Albers Anni, Selected Writing on Design, Middletown, Wesleyan University, 2000.
A Beautiful Confluence. Anni and Josef Albers and the Latin World, cat., Milan, Museo delle Culture, 2016.
Barthes Roland, Système de la Mode, Paris, Seuil, 1967.
Benjamin Walter, Paris, Capital du XIX° siècle. Le Livre des passages, Paris, Cerf, 1989.
Benjamin Walter, Archives, Paris, Musée d’art et d’histoire du Judaïsme et Klincksieck, 2011.
Burton Johanna, Cooke Lynne, McElheny Josiah, Interiors, New York-Berlin, Bard College-Sternberg Press, 2012.
Cavallo Guglielmo, Chartier Roger (dir.), Histoire de la lecture dans le monde occidental, Paris, Seuil, 2001.
Christin Anne-Marie, L’Image écrite ou la déraison graphique, Paris, Flammarion, 2009.
Coelewij Leontine, Martinetti Sara (dir.), Seth Sieglaub. Beyond Conceptual Art, Köln-Amsterdam, Walter König-Stedelijk Museum, 2016.
Craveri Benedetta, L’Âge de la conversation, Paris, Gallimard, 2002.
Déléage Pierre, Inventer l’écriture. Rituels prophétiques et chamaniques des Indiens d’Amérique du Nord, XVII°-XIX° siècles, Paris, Les Belles lettres, 2013.
Déléage Pierre, Repartir de zéro, Paris, MIX, 2015.
Deligny Fernand, L’Arachnéen et autres textes, Paris, L’Arachnéen, 2008.
Derrida Jacques, La Voix et le phénomène, Paris, PUF, 1967.
Derrida Jacques, De la grammatologie, Paris, Minuit, 1967.
Durgin Patrick F., Hannah Weiner’s Open House, Chicago, Kenning Editions, 2007.
Eileen Gray, cat., Paris, Centre Pompidou, 2013.
Feierabend Peter, Fiedler Jeannine (dir.), Bauhaus, Paris, H.F. Ullmann2013
Feldman Morton, Écrits et paroles, Dijon, les presses du réel, 2008.
Goffman Erving, Façons de parler, Paris, Minuit, 1981.
Gygax Raphael, Schawinsky Xanti, Zurich, Migros Museum fûr Gegenwartskunst-JRP Ringier, 2015.
Hadot Pierre, Éloge de Socrate, Paris, Allia, 2010.
Havelock Eric A., Aux origines de la civilisation écrite en Occident, Paris, Maspéro, 1981
Hayles N. Katherine, Parole, écriture, code, Dijon, les presses du réel, 2015.
Herrenschmidt Clarisse, Les trois écritures. Langue, nombre, code, Paris, Gallimard, 2007.
Hollis Richard, Le Graphisme de 1890 à nos jours, Paris, Thames et Hudson, 2002.
Hollis Richard, About Graphic Design, Londres, Occasional Papers, 2012.
Ingold Tim, Une brève histoire des lignes, Bruxelles, Zones Sensibles, 2011.
Kittler, Friedrich, Gramophone, Film, Typewriter, Stanford, Stanford University Press, 1999.
Lippard Lucy R., The Pink Glass. Selected Essays on Feminist Art, New York, New Press, 1995.
Mac Low Jackson, Thing of Beauty. New and Selected Works, Berkley-Los Angeles, University of California Press, 2008.
Mac Low Jackson, Doings. Assorted Performance Pieces 1955-2002, New York, Granary Books, 2005.
Masheck Joseph, Le Paradigme du tapis. Prolégomènes critiques à une théorie de la planéité, Genève, Mamco, 2011.
McLuhan Marshall, La Galaxie Gutenberg, 2 t., Paris, Gallimard, 1977.
Meyer-Herman Eva, Perchuk Andrew, Rosenthal Stephanie (dir.), Allan Kaprow – Art as Life, Londres, Thames et Hudson, 2008.
Morris William, Comment nous vivons, comment nous pourrions vivre, Paris, Payot et Rivage, 2013.
Morris William, L’Art et l’artisanat, Paris, Payot et Rivage, 2011.
Poe Edgar Allan, Philosophie de l’ameublement, 1871, https://fr.wikisource.org/wiki/Philosophie_de_l%E2%80%99ameublement
Potter Norman, Qu’est-ce qu’un designer : objets, lieux, messages, Paris, B42, 2002.
Ruskin John, Les Sept lampes de l’architecture, Paris, Klincksieck, 2008.
Saussure (de) Ferdinand, Cours de linguistique générale, Paris, Payot et Rivages, 2005.
Scheid John, Svenbro Jesper, Le Métier de Zeus, Mythe du tissage et du tissu dans le monde gréco-romain, Paris, Errance, 2003.
Oskar Schlemmer, cat., musée cantini, Marseille, Musée de Marseille-Réunion des musées nationaux, 1999.
Schmidt Jean-Claude, Les Rythmes au Moyen Age, Paris, Flammarion, 2016.
Schmidt Jean-Claude, La Raison des gestes dans l’Occident médiéval, Paris, Gallimard, 1990.
Starobinski Jean, Les Mots sous les mots. Les anagrammes de Ferdinand de Saussure, Paris, Gallimard, 1971.
Sophie Taeuber-Arp. Today is Tomorrow, cat., Aargayer Kunsthaus-Kunsthalle Biefeld, Scheidegger et Speiss, 2014.
Tedlock Barbara et Dennis, « Text and Textile : Language and Technology in the Arts of the Quiché Mayé », in Journal of Anthropological Research, vol. 41. N°2 : Language and Poetics, été 1985, p. 121-146.
Walther Franz Erhard, Abc… Museum. Wortbilder, Genève, Mamco, 2004.
Yates Frances A., L’Art de la mémoire, Paris, Gallimard, 1975.
Zumthor Paul, La Lettre et la voix. De la « littérature » médiévale, Paris, édition Seuil, 1987.
Zumthor Paul, La Mesure du monde. Représentation de l’espace au Moyen Âge, Paris, Seuil, 1993.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S5-Problématique / Méth pôle Design Espace6Méthodologie spécifique Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise en place progressive d'une méthode de travail de plus en plus individualisée tout au long du cursus et en relation avec les orientations de l'année et de l'option.
Cet objectif est présent à l'intérieur de chaque cours faisant appel à la fois au développement de la capacité perceptive et à l'élaboration d'une mise en œuvre de l'idée.

Une approche plus spécifique sur la méthodologie de recherche peut être développée dans le cadre de modules ou séminaires expressément conçus au croisement des enseignements pratiques et théoriques.

Contenu :
La question est de savoir comment construire un objet de réflexion, de travail et de recherche qui coïncide avec les intentions conceptuelles et plastiques initiales. Mais dans ce contexte, il s'agira probablement moins de répondre à cette question que de la volonté d' en énoncer sans cesse les termes et les conditions. Entre théorie et pratique, entre hypothèse et expérimentation se tissent progressivement les liens qui vont permettre la construction complexe d'une singularité agissante au sein du projet artistique au sens large du terme, qu'il relève du champ de l'art ou de celui du design.
Construire donc, sa propre méthode et ses variations, à partir des éléments constitutifs spécifiques du champ de création dans lequel l'étudiant est engagé mais aussi de l'étude des divers dispositifs scientifiques et transversaux qui organisent les subjectivités contemporaines.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Problématique de projet Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Savoir de quoi l'on parle et avec quoi on agit ; dans quelle mesure le corpus problématisé s'inscrit dans la réflexion et la création contemporaine inhérentes au champ de recherche dans lequel l'étudiant est en train de s'engager.

Contenu :
Tout au long du cursus, depuis le 'sujet' imposé et la thématique, jusqu'à la problématique spécifique du projet individuel et de la recherche, il s’agit de questionner, dans le champ contemporain, à partir du monde réel et des singularités artistiques, dans un continuel aller-retour, à la fois les contenus significatifs mêmes du travail artistique et la façon de penser ce qui précisément le motive, le monde qui nous entoure et nous constitue.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Ressources et documentation Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Découvrir et développer l'activité de recherche d'informations et la constitution d'une base de données nécessaires à l'élaboration d'une méthode de travail et à la mise en place d'une problématique individuelle.

Contenu :
Le travail de documentation fait partie intégrante des enseignements théoriques et plastiques. Ses orientations et contenus sont directement liés à l'enseignement en question et aux décisions quant à la constitution même du travail de l'étudiant.
Ainsi, si la collection d'informations s'avère un moment indispensable à toute démarche de création (l'archive comme matière), en design tout autant qu'en art, il est tout aussi important de se poser la question des modalités de production d'informations et d'archives de cette démarche même (la matière comme archive), quand celle-ci ne va pas jusqu'à se superposer à elle pour construire un travail d'auteur qui se veuille 'documentariste'.
À noter que le travail de documentation est pour partie constitué d'éléments exogènes aux champs de la création et, qu'il peut, de par la nature de leur traitement, permettre d'interroger les limites de ces derniers.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 ÉcritureCamille Pageard
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Le diplôme DNAT Design comprend un « Rapport ou Mémoire de diplôme » rédigé. Il n’a pas pour objet de décrire les productions de l'étudiant, mais plutôt de constituer un discours capable de donner du corps, une assise, un cadre théorique à la pratique. S'il fait suite au travail de formalisation qui a été mené en seconde année, il doit, à ce stade des études, passer par la formulation écrite.
Ce « Rapport ou Mémoire de diplôme » doit donc faire état des recherches théoriques et des évolutions du propos de l'étudiant, comme autant d'axes de réflexion.

Contenu :
A partir d'un calendrier précis, l'étudiant doit faire preuve d’un grand investissement pour organiser et élaborer ce travail d'écriture sur toute l'année.
Il lui faudra d'abord délimiter un champ de recherche et constituer un corpus d’œuvres et de textes à partir duquel se développera sa réflexion personnelle. Par l’intermédiaire de ce travail et des échanges collectifs auquel il donnera lieu, l'étudiant précisera les liens qui unissent ces choix et son travail de recherche pratique.
Lors de la seconde phase de travail l'étudiant devra rédiger un travail problématisé autour des enjeux pratiques et théoriques cernés et élaborés préalablement.
Concrètement, ce texte comptera entre 15 000 et 20 000 signes environ (c'est-à-dire de 10 à 15 p. de texte au kilomètre, en corps 12).

Mode d'évaluation :
Seront évalués les rendus écrits réguliers et l'assiduité des étudiants.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S5-Pratique / Expérimen pôle Design Espace13DessinGéraldine Kosiak
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Le dessin implique une réflexion personnelle profonde et permet le développement d' un regard sur le monde, la représentation d’idées et de pensées ; il sert aussi à la visualisation de projets. Le dessin se consacre à la ligne et ses qualités sous toutes ses formes. Le geste, corollaire de l'idée d’individu, constitue la base d’une écriture singulière en dessin.

Contenu :
Depuis l'acquisition des fondamentaux jusqu'à l'approfondissement et la mise en place d'une singularité, une curiosité pour les différentes pratiques et moyens d’expression du dessin ainsi que pour l’art contemporain, sont indispensables. Inscrire le dessin dans une pratique contemporaine.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Bibliographie :
Développement par étapes d'un sujet donné, mise en place d'une méthode où les recherches théoriques liées au dessin et à la sensibilité de l'étudiant amènent à un travail pertinent, singulier et abouti.

 Intramuros visitesGuy Issanjou
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Permettre aux étudiants de connaître des lieux dans lesquels ils pourront travailler dans leur vie professionnelle.

Contenu :
Par le travail photographique l'étudiant devra mieux comprendre l'espace et sa représentation.

Mode d'évaluation :
carnets de photos des visites

 Projet Echelle 1Laurent Lucas
obligatoire3,00
 

Objectifs pédagogiques :
Développer une méthodologie permettant la mise en place et l'évolution d'un projet à échelle 1

Contenu :
Les étudiants développeront leur projet en atelier

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel et contrôle continu.

Bibliographie :
Les références bibliographiques sont personnalisées en fonction des projets de l'étudiant.

 Recherches personnelles Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
En parallèle aux travaux divers et expérimentations exigés dans les différents cours, l'étudiant est encouragé à engager des travaux de recherche personnelle afin de développer son autonomie.

Contenu :
En première année la recherche personnelle s’exprime de manières diverses.
L’étudiant peut avoir une pratique autonome en dehors de l’école, cours de chants ou de théâtre par exemple et en rendre compte.
Ce peut être une extension des axes de recherches proposés par les enseignants, ou bien la pratique plus investie d’un médium en particulier.
Quels que soient les champs d’investissements autonomes de l’étudiant, il lui est demandé lors du bilan semestre 1 de pouvoir en donner une visibilité, des traces claires.
Afin que ces recherches personnelles trouvent progressivement des relations, des articulations fortes avec les orientations de la pédagogie, la constitution de la recherche personnelle donne lieu à des entretiens avec les enseignants lors de la rédaction du “projet-mémoire“ et de la préparation des accrochages de l’examen de fin d’année.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu, bilan semestriel.

 Scénographie / ChorégraphieEuan Burnet-Smith
obligatoire3,00
 

Objectifs pédagogiques :
Ce projet en collaboration avec les danseurs du CNSMD est destiné à vous amener à poser des problématiques scénographiques et de mise en scène. Créer un espace pour une production de danse que vous allez écrire et réaliser ensemble. La production peut exister en tant qu’espace scénique et images associées, accessoires, ou vidéo-danse mais doit être adaptable à différents lieux de présentation. Ce travail mènera à une représentation publique aux Subsistances les 28/04 et 29/04 2016.
Un atelier d'initiation à l'éclairage scénique avec la participation des Subsistances et des cours de danse sont prévus.

Contenu :
Le travail sera divisé en 5 parties :

- Première Partie :
Travail d’atelier de groupe sur des exercices proposés qui seront liés à à l’image et à la relation du corps en mouvement avec l’espace. Ce travail a pour but de sensibiliser les étudiants à l’encadrement de l’image : le choix de ce qui est montré et ce qui reste dans l’ombre.
Travail de performance vidéo et photo à l’échelle du corps.
Expérimentation des volumes dans l’espace.

- Deuxième Partie :
Travail corporel sous forme de cours au CNSMD (atelier danse avec les danseurs de CNSMD) . Un travail corporel spécifique est développé pour chaque projet).

-Troisième Partie :
Recherches et expérimentation.
Choix de situations, lieux, recherche d' images, travail en lumière et son, création des accessoires, costumes...

- Quatrième Partie :
Construction des éléments scéniques du spectacle ou performance, vidéo, photo, création et enregistrement d’une bande sonore, répétitions dans l’espace choisi.
Un projet de video danse sera élaboré en parallèle avec le projet scénique.

- Cinqième Partie :
Mise en place des éléments du décor, dispositives sonores, sélection, implantation, câblage et réglage des lumières. Régie du spectacle.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu.

Bibliographie :
Recherche sur les années 50 : musiques populaires, publicités et reclames vidéos films et mises en scène.
Les cultures de masse, consommation, surconsommation, les inégalités entres pays riches et pauvres.

- Samuel Beckett , « En attendant Godot », Minuit , 2002
- Maurice Maeterlinck, « Les Aveugles », Espace Nord, 2009
- Claude Régy, « Espaces perdus », Les Solitaires Intempestifs, 1999
- Claude Régy, « L'état d'incertitude », Les Solitaires Intempestifs, 2002
- Peter Brook, « Espace vide », Points, 2014
- Peter Brook, « Points de suspension », Points, 2004
- Peter Brook, « Oublier le temps », Points, 2012
- Gaston Bachelard, « La Poétique de l’espace », Puf, 2012

Des références plus étendues seront données en début de projet.

 Scénographies urbainesSonja Dicquemare
obligatoire3,00
 

Objectifs pédagogiques :
- Approfondir la méthodologie du projet (projet long) avec une attention portée à l’articulation entre analyses et propositions (problématisation) et un désir de montrer le processus de recherche (carnet de projet).
- Situer des enjeux et des partis pris, formels autant que conceptuels, et développer la capacité de définir une échelle, des registres d’intervention, une temporalité et une scénarisation.
- Affiner une compréhension des pratiques et cultures urbaines ainsi des enjeux contemporains associés à l'espace public.

Contenu :
Scénographier dans l'espace urbain extérieur et sur un parcours une exposition d'images, fixes ou mouvantes, dont le parti-pris est de mettre en jeu la relation entre corps et ville.
Création de situations équivoques, où le réel se déplie dans l'expérience et où la multiplicité des points de vues s'organise à travers des combinaisons d'échelles et de mises en abyme/projections voire identifications.
Elaboration d'un récit spatial, constitutif d'une forme ouverte et inédite de continuité urbaine: 'scène/transect' où la perception géo-urbaine du parcours rencontre un déroulement d'exposition.
La ligne/flux de l'exposition apparait comme une rive, zone de fluctuations entre ici et ailleurs, réel et fictif. Elle réorganise le lieu ou le déconstruit. Et elle restaure pour le citadin/spectateur une perception de l'ouvert, de l'étendue, et de l'intervalle.
Une écriture scénographique en quête de la justesse particulière imposée par un ancrage en zone urbaine ou péri-urbaine: assez claire pour ne pas être noyée, assez forte pour supporter la mise en tension....et assez musicale pour savoir se mettre en résonance.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu en atelier et évaluation de fin de semestre.

Bibliographie :
-Jacques Rancière, « Le destin des images », Paris, Editions La Fabrique, 2003,
- Michel Maffesoli, « Du nomadisme. Vagabondages initiatiques », Le Livre de Poche, Paris, 1997
- Sylvie Clidière, Alix de Morant, et Claudine Dussolier, « Extérieur danse : essais sur la danse dans l'espace public », L'Entretemps, 2009
-Raymond Bellour, 'L’Entre-Images, Photo. Cinéma. Vidéo' Editions La Différence, 1990
- Françoise Choay, « Pour une anthropologie de l'espace », Seuil, coll. Points Essais, 2006
- Mike Davis, « Au-delà de Blade Runner : Los Angeles et l'imagination du désastre », Allia, 2006
- Jacques Donzelot, « Quand la ville se défait », Seuil, coll. Points Essais, 2006
- Rem Koolhass, « Junk space », Payot, 2011
- David Mangin, « La ville franchisée : Formes et structures de la ville contemporaine », La Villette, Paris, 2004
- Thierry Paquot, « L'espace public », La Découverte, Paris, 2009
- Colin Rowe, Fred Koetter, « Collage city », 1978, Centre Georges Pompidou, coll. Supplémentaires, Paris, 1993
- Robert Venturi, Denise Scott Brown et Steven Leznour, « L'enseignement de Las Vegas», Mardaga 1995, « Learning from Las Vegas », 1972
- Paul Ardenne, « Un art contextuel. Création artistique en milieu urbain, en situation, d'intervention, de participation », Flammarion, 2002
- Philippe Chaudoir, « Discours et figures de l'espace public a travers les arts de la rue. La ville en scènes », L'Harmattan, 2000

 Workshops Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition de connaissances dans le cadre d'un atelier intensif d'enseignement dirigé par une personnalité extérieure à l'école, qu'il soit artiste designer ou auteur en collaboration ou non avec un ou des professeurs.

Contenu :
La durée (entre 2 et 5 jours) et le fonctionnement du workshop varient selon les enjeux pédagogiques. Les contenus sont très diversifiés et en corrélation avec le travail des personnalités invitées.
Le workshop peut s’inscrire dans un ensemble thématique d’enseignements du type arc/atelier de recherche et de création.

Mode d'évaluation :
Evaluation lors du bilan semestriel.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S5-Contextualisation / pôle Design Espace4Analyse / énonciation Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition progressive des outils techniques et conceptuels d'analyse permettant à l'étudiant de proposer une lecture (orale et écrite) cohérente, rigoureuse et contextualisée de l'ensemble de ses travaux.

Contenu :
Le travail d'analyse critique a lieu tout au long de l'année mais est plus particulièrement mis en évidence lors des séances de présentation spatiale de travaux et lors des bilans semestriels. Ce n'est que progressivement tout au long du cursus que l'étudiant peut acquérir la maîtrise de cet outil.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Dossier personnel Collège Des Professeurs
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise en évidence pratique et conceptuelle du projet général de l'étudiant par le biais d'un support de communication.

Contenu :
Tout au long du cursus, il s'agit de mettre en œuvre, réaliser et régulièrement mettre à jour le dossier de travaux personnels que nécessite la communication d'une démarche et d'un projet d'artiste ou de designer.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

 Spatialisation Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Apprentissage progressif de la mise en espace et de la présentation plastique de l'ensemble des travaux de l'étudiant.

Contenu :
Selon l'année et le niveau des études, le travail de spatialisation est mis en œuvre régulièrement tout au long de l'année dans le cadre de séances de présentation de travaux ainsi que lors des bilans semestriels ou le cas échéant au moment d'expositions en dehors du cadre de l'école.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Stage Collège Des Professeurs
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Le stage permet d'acquérir une expérience des milieux de création et de production, d'approfondir la connaissance des milieux professionnels (entreprises, milieux culturels et institutionnels) et de développer les compétences pratiques en termes d'outils et de travail en équipe.

Contenu :
Ce temps de formation donne lieu à la rédaction par l' étudiant d'un 'rapport de stage' mettant en évidence sa propre approche du milieu professionnel en relation avec l'enseignement proprement dit.
Les périodes de stages obligatoires sont fixées par l'école.
Les périodes de stages hors obligation sont fixées de façon concertée entre l'étudiant, l'équipe pédagogique et l'entreprise.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

Semestre 6

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S6-Histoire / Culture / pôle Design Espace4Atelier de langues étrangères - AnglaisDerek Byrne
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Développer toutes les compétences linguistiques dans la langue enseignée (expression et compréhension écrite et orale) à travers des activités et des supports variés (articles et documents, supports audiovisuels, exercices visant à stimuler l’échange et la pratique orale) ayant un lien étroit avec les options Design d'espace, Design graphique, Design textile.
Donner une vue internationale contemporaine de ces domaines.
Développer un vocabulaire technique et général lié à leur champ d'étude et acquérir une plus grande confiance et spontanéité dans leur utilisation de la langue anglaise.
Donner une préparation à un séjour d'étude, un stage ou un poste, à l'étranger : les différents CV et lettres de motivation adaptés selon le contexte (stage, travail, année Erasmus), présentation du travail (élaboration et réflexion derrière le travail).
Etre informé sur les technologies, tendances et nouveautés artistiques liées aux différentes filières qui pourraient avoir une incidence sur leur travail.
Explorer des aspects culturels et artistiques anglophones dits 'main stream' et dits 'underground'.
Un projet en groupe conçu, préparé, realisé et exécuté en anglais basé sur le création d’un texte et son exploitation dans un contexte réel (en 2008/2009 les textes ont pris la forme d’une édition avec pour thème “le panoptique”).
Aborder les aspects linguistiques (grammaire et lexique) selon les besoins collectifs et individuels et dans le but de permettre d’atteindre les objectifs cités ci-dessus.

Contenu :
Les principaux thèmes abordés sont :
- La culture contemporaine aux USA et en Europe à travers des articles de presse, sites web, extraits de livres, films, séries télé etc.,
- Les procédés techniques et méthodes utilisés dans plusieurs domaines des arts appliqués (sérigraphie, graphisme, etc.) à travers différents supports, le but de l’activité étant de faire produire un travail de présentation sous forme d’exposé en anglais aux élèves ;
- Préparation d’une présentation d’un travail produit pour une autre matière (graphisme, textile, design d'objets, design d'espaces,etc.) et présentation en classe (travail oral et écrit) ;
- Exploration des réflexions autour de leur travail et du travail des autres, s'exprimer sur les processus de travail ;
- Acquisition et assimilation du vocabulaire nécessaire pour décrire les couleurs, les textures, les matières, les outils, les processus, le mouvement d’un corps, d’une caméra, la succession d’images dans un générique de film, etc. à travers plusieurs exercices oraux et écrits avec des supports audiovisuels, écrits et autres ;
- Analyse et étude des éléments des CV en anglais avec pour objectif la production d'une gamme de CV apdatés selon le contexte, à jour, en anglais pour chaque élève ;
- Travail de documentation et orientation construction d 'un lexique adapté à chaque filière.

Activités diverses qui travailleront les quatre compétences linguistiques (compréhension et expression orales et écrites).

L’étude de la grammaire et de la syntaxe est abordée tout au long des activités avec pour souci principal l’élimination des lacunes dans un contexte d’utilisation réaliste et pratique et l’acquisition de nouvelles connaissances dans un but pratique également.

Mode d'évaluation :
Les élèves sont contrôlés dans toutes les compétences linguistiques (oral et écrit) sur les thèmes et activités abordés pendant les cours.

Bibliographie :
- Bailey S., « Dot Dot Dot #17 », Princeton Architectural Press, U.S.A. 2009, 104 p.
- Beckett S., « Three Novels : Molloy, Malone Dies, the Unnamable », Calder Publications Ltd, U.K., 1973, 418 p.
- Burroughs W.S., « Junky », Penguin Books Ltd, U.K., 1977, 176 p.
- Burroughs W.S., « Naked Lunch », The Restored Text, HarperPerennial, U.K., 2005, 208 p.
- Danielewski M Z., « House of leaves », Doubleday, London, 2001, 710 p.
- Danielewski M Z., « Only Revolutions: A Novel », Pantheon, London, 2001, 384 p.
- Eastwood J. , « Practice Grammar », Oxford University Press, 1999, 446 p.
- Frascina F., Harris J., « Art in modern culture : an anthology of critical texts », Phaidon, U.K., 2006, 352 p.
- Murphy J., « New Headway:Student's Book Intermediate level » Oxford University Press, 2003, 160 p.
- Fletcher A., « The art of looking sideways », Phaidon Press Ltd, U.K., 2001, 534 p.
- Holder W. F.R. David, « A for 'orses' », De Appel arts centre, Holland, 2008
- Holder W. F.R. David, « Keep it to Yourself », De Appel arts centre, Holland, 2009
- Holder W. F.R. David, « Stuff and Nonsense », De Appel arts centre, Holland, 2008
- Illich I., « In the Vineyard of the Text », University of Chicago Press, USA, 1996, 162 p.
- K. Dick P., « Second Variety », Gollancz, 1999, U.K., 392 p.
- Knowlson J., « Damned to Fame: Life of Samuel Beckett », Bloomsbury Publishing PLC, U.K., 1997, 896 p.
- Hustwit G., « Helvetica » [ DVD ], Plexi Film, 2007
- League of Noble Peers, « Steal this film part 2 » [ DVD ], Britdoc, U.K., 2007

 Conférences / Voyages d'études Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Connaissances de l'art contemporain, qu'il s'agisse des figures majeures ou émergentes de l'art actuel, ou de ses lieux de diffusion. Connaissances des cultures spécifiques propres aux designs (auteurs, structures, évènements et lieux de diffusion).

Contenu :
Un cycle hebdomadaire d'interventions du type conférence ou performance est programmé chaque mercredi après-midi à dix-sept heures dans le Grand amphithéâtre :
Sa programmation prend en compte les questionnements et les enjeux artistiques et intellectuels contemporains, ainsi que ceux des cultures spécifiques propres aux designs contemporains Elle est en relation directe avec les enseignements.
L'espace-temps de l'intervention est conçu comme une structure de « travail de la parole ».
La parole de l'intervenant peut relever du commentaire, de la recherche théorique ou de l'expérience artistique, littéraire, etc. L'image, projetée ou diffusée peut jouer le rôle de support, de complément ou de lanceur.
Pendant le temps de la conférence, tous les enseignements sont interrompus afin de permettre la participation de l'ensemble des étudiants et enseignants de l'École, toutes options et années confondues.




Les voyages d'études
auprès des centres majeurs de création soit sur la région soit sur l’international sont importants dans le cadre des études. Ils doivent permettre aux étudiants de découvrir les lieux de diffusion de l'art contemporain et sites remarquables du patrimoine moderne et contemporain ; la fréquentation régulière et autonome de ces lieux est fondamentale pour la poursuite des études.

Mode d'évaluation :
Tout au long du cursus de l'étudiant, la participation aux conférences fait l'objet d'une évaluation (notes et références au sein du dossier ou du mémoire), et de l'attribution d'un crédit semestriel (UE1).

 Culture philosophique et littérairePatrick Beurard-Valdoye
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Par ces travaux souvent « accompagnés », parfois dirigés, il s’agit d’acquérir une culture littéraire et philosophique, et de renforcer une méthodologie liée à une recherche documentaire.
La forme, « l’exposé-mémoire » écrit, vise la maîtrise des outils scientifiques de l’écriture, en insistant sur une souhaitable singularité d’expression écrite, conduisant peu à peu à la notion d’auteur(e). La rhétorique utilisée (y compris orale) fait l'objet d'une attention permanente.

Contenu :
L'étudiant aborde une grande figure de la pensée et de l’écriture. Il s’agit d’écrivains, auteurs d’essais, dont les concepts développés, comme la singularité d’écriture, révèlent des clefs participant d’une lecture du monde contemporain, en regard de la pratique de création visuelle de l’étudiant. (parmi les auteurs : Edouard Glissant ; Elias Canetti ; Hannah Arendt ; Antonin Artaud ; Michel Foucault ; Hélène Bessette ; Denis de Rougemont ; Elisabeth Roudinesco
Chacun est amené ensuite à mettre en perspective un concept clef de l'auteur avec sa pratique. Il est en outre demandé le cas échéant de lire des extraits de l'auteur dans le texte.

Mode d'évaluation :
Évaluation à partir du dossier écrit de l'étudiant et de sa participation au cours des séminaires.

 Histoire et théorie du designCamille Pageard
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
L’objectif de ce cours est de former les étudiants aux méthodes historiques et critiques et de leur apporter des connaissances approfondies sur l’histoire de l’art et l’histoire du design moderne et contemporain. Ce cours a pour objectif de permettre aux étudiants d’acquérir une solide base historique et historiographique pour aborder leurs propres travaux et ceux plus historiques.

Contenu :
En traversant des problématiques liées aux différentes orientations de la question du design au cours de l’histoire, nous chercherons à envisager des histoires spécifiques (celles des designs graphique, textile et d’espace) en les rapprochant de questions sociales, critiques et politiques, qu’il s’agisse du lien entre texte, écriture et performance, entre textile et pratiques critiques féministes moderne et conceptuelle, entre espace, scène, ville et politique.

Mode d'évaluation :
L’évaluation se fera sur la base de la présence et du rendu des travaux écrits demandés.

Bibliographie :
Acker Kathy, Sang et Stupre au lycée, Paris, Désordre – Laurence Viallet éditions du Rocher, 2005.
Acker Kathy, « Against Ordinary Language : The Language of the Body », in The Last Sex : Feminism and Outlaw Bodies, Arthur et Marilouise Kroker (dir.), Montréal, New World Perspective, 1993. (Cf. www.servinglibrary.org)
Antin David, accorder, Genève, Héros limite, 2012.
Antin David, john cage sans cage, Dijon, les presses du réel, 2011.
Antin David, ce qu’être d’avant-garde veut dire, Dijon, les presses du réel, 2008.
Antin David, je n’ai jamais su quelle heure il était, Genève, héros-limite, 2005.
Aron Jacques, Anthologie du Bauhaus, Bruxelles, Didier Devillez, 1995.
Albers Anni, Selected Writing on Design, Middletown, Wesleyan University, 2000.
A Beautiful Confluence. Anni and Josef Albers and the Latin World, cat., Milan, Museo delle Culture, 2016.
Barthes Roland, Système de la Mode, Paris, Seuil, 1967.
Benjamin Walter, Paris, Capital du XIX° siècle. Le Livre des passages, Paris, Cerf, 1989.
Benjamin Walter, Archives, Paris, Musée d’art et d’histoire du Judaïsme et Klincksieck, 2011.
Burton Johanna, Cooke Lynne, McElheny Josiah, Interiors, New York-Berlin, Bard College-Sternberg Press, 2012.
Cavallo Guglielmo, Chartier Roger (dir.), Histoire de la lecture dans le monde occidental, Paris, Seuil, 2001.
Christin Anne-Marie, L’Image écrite ou la déraison graphique, Paris, Flammarion, 2009.
Coelewij Leontine, Martinetti Sara (dir.), Seth Sieglaub. Beyond Conceptual Art, Köln-Amsterdam, Walter König-Stedelijk Museum, 2016.
Craveri Benedetta, L’Âge de la conversation, Paris, Gallimard, 2002.
Déléage Pierre, Inventer l’écriture. Rituels prophétiques et chamaniques des Indiens d’Amérique du Nord, XVII°-XIX° siècles, Paris, Les Belles lettres, 2013.
Déléage Pierre, Repartir de zéro, Paris, MIX, 2015.
Deligny Fernand, L’Arachnéen et autres textes, Paris, L’Arachnéen, 2008.
Derrida Jacques, La Voix et le phénomène, Paris, PUF, 1967.
Derrida Jacques, De la grammatologie, Paris, Minuit, 1967.
Durgin Patrick F., Hannah Weiner’s Open House, Chicago, Kenning Editions, 2007.
Eileen Gray, cat., Paris, Centre Pompidou, 2013.
Feierabend Peter, Fiedler Jeannine (dir.), Bauhaus, Paris, H.F. Ullmann2013
Feldman Morton, Écrits et paroles, Dijon, les presses du réel, 2008.
Goffman Erving, Façons de parler, Paris, Minuit, 1981.
Gygax Raphael, Schawinsky Xanti, Zurich, Migros Museum fûr Gegenwartskunst-JRP Ringier, 2015.
Hadot Pierre, Éloge de Socrate, Paris, Allia, 2010.
Havelock Eric A., Aux origines de la civilisation écrite en Occident, Paris, Maspéro, 1981
Hayles N. Katherine, Parole, écriture, code, Dijon, les presses du réel, 2015.
Herrenschmidt Clarisse, Les trois écritures. Langue, nombre, code, Paris, Gallimard, 2007.
Hollis Richard, Le Graphisme de 1890 à nos jours, Paris, Thames et Hudson, 2002.
Hollis Richard, About Graphic Design, Londres, Occasional Papers, 2012.
Ingold Tim, Une brève histoire des lignes, Bruxelles, Zones Sensibles, 2011.
Kittler, Friedrich, Gramophone, Film, Typewriter, Stanford, Stanford University Press, 1999.
Lippard Lucy R., The Pink Glass. Selected Essays on Feminist Art, New York, New Press, 1995.
Mac Low Jackson, Thing of Beauty. New and Selected Works, Berkley-Los Angeles, University of California Press, 2008.
Mac Low Jackson, Doings. Assorted Performance Pieces 1955-2002, New York, Granary Books, 2005.
Masheck Joseph, Le Paradigme du tapis. Prolégomènes critiques à une théorie de la planéité, Genève, Mamco, 2011.
McLuhan Marshall, La Galaxie Gutenberg, 2 t., Paris, Gallimard, 1977.
Meyer-Herman Eva, Perchuk Andrew, Rosenthal Stephanie (dir.), Allan Kaprow – Art as Life, Londres, Thames et Hudson, 2008.
Morris William, Comment nous vivons, comment nous pourrions vivre, Paris, Payot et Rivage, 2013.
Morris William, L’Art et l’artisanat, Paris, Payot et Rivage, 2011.
Poe Edgar Allan, Philosophie de l’ameublement, 1871, https://fr.wikisource.org/wiki/Philosophie_de_l%E2%80%99ameublement
Potter Norman, Qu’est-ce qu’un designer : objets, lieux, messages, Paris, B42, 2002.
Ruskin John, Les Sept lampes de l’architecture, Paris, Klincksieck, 2008.
Saussure (de) Ferdinand, Cours de linguistique générale, Paris, Payot et Rivages, 2005.
Scheid John, Svenbro Jesper, Le Métier de Zeus, Mythe du tissage et du tissu dans le monde gréco-romain, Paris, Errance, 2003.
Oskar Schlemmer, cat., musée cantini, Marseille, Musée de Marseille-Réunion des musées nationaux, 1999.
Schmidt Jean-Claude, Les Rythmes au Moyen Age, Paris, Flammarion, 2016.
Schmidt Jean-Claude, La Raison des gestes dans l’Occident médiéval, Paris, Gallimard, 1990.
Starobinski Jean, Les Mots sous les mots. Les anagrammes de Ferdinand de Saussure, Paris, Gallimard, 1971.
Sophie Taeuber-Arp. Today is Tomorrow, cat., Aargayer Kunsthaus-Kunsthalle Biefeld, Scheidegger et Speiss, 2014.
Tedlock Barbara et Dennis, « Text and Textile : Language and Technology in the Arts of the Quiché Mayé », in Journal of Anthropological Research, vol. 41. N°2 : Language and Poetics, été 1985, p. 121-146.
Walther Franz Erhard, Abc… Museum. Wortbilder, Genève, Mamco, 2004.
Yates Frances A., L’Art de la mémoire, Paris, Gallimard, 1975.
Zumthor Paul, La Lettre et la voix. De la « littérature » médiévale, Paris, édition Seuil, 1987.
Zumthor Paul, La Mesure du monde. Représentation de l’espace au Moyen Âge, Paris, Seuil, 1993.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S6-Problématique / Méth pôle Design Espace3Méthodologie spécifique Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise en place progressive d'une méthode de travail de plus en plus individualisée tout au long du cursus et en relation avec les orientations de l'année et de l'option.
Cet objectif est présent à l'intérieur de chaque cours faisant appel à la fois au développement de la capacité perceptive et à l'élaboration d'une mise en œuvre de l'idée.

Une approche plus spécifique sur la méthodologie de recherche peut être développée dans le cadre de modules ou séminaires expressément conçus au croisement des enseignements pratiques et théoriques.

Contenu :
La question est de savoir comment construire un objet de réflexion, de travail et de recherche qui coïncide avec les intentions conceptuelles et plastiques initiales. Mais dans ce contexte, il s'agira probablement moins de répondre à cette question que de la volonté d' en énoncer sans cesse les termes et les conditions. Entre théorie et pratique, entre hypothèse et expérimentation se tissent progressivement les liens qui vont permettre la construction complexe d'une singularité agissante au sein du projet artistique au sens large du terme, qu'il relève du champ de l'art ou de celui du design.
Construire donc, sa propre méthode et ses variations, à partir des éléments constitutifs spécifiques du champ de création dans lequel l'étudiant est engagé mais aussi de l'étude des divers dispositifs scientifiques et transversaux qui organisent les subjectivités contemporaines.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Problématique de projet Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Savoir de quoi l'on parle et avec quoi on agit ; dans quelle mesure le corpus problématisé s'inscrit dans la réflexion et la création contemporaine inhérentes au champ de recherche dans lequel l'étudiant est en train de s'engager.

Contenu :
Tout au long du cursus, depuis le 'sujet' imposé et la thématique, jusqu'à la problématique spécifique du projet individuel et de la recherche, il s’agit de questionner, dans le champ contemporain, à partir du monde réel et des singularités artistiques, dans un continuel aller-retour, à la fois les contenus significatifs mêmes du travail artistique et la façon de penser ce qui précisément le motive, le monde qui nous entoure et nous constitue.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 ÉcritureCamille Pageard
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Le diplôme DNAT Design comprend un « Rapport ou Mémoire de diplôme » rédigé. Il n’a pas pour objet de décrire les productions de l'étudiant, mais plutôt de constituer un discours capable de donner du corps, une assise, un cadre théorique à la pratique. S'il fait suite au travail de formalisation qui a été mené en seconde année, il doit, à ce stade des études, passer par la formulation écrite.
Ce « Rapport ou Mémoire de diplôme » doit donc faire état des recherches théoriques et des évolutions du propos de l'étudiant, comme autant d'axes de réflexion.

Contenu :
A partir d'un calendrier précis, l'étudiant doit faire preuve d’un grand investissement pour organiser et élaborer ce travail d'écriture sur toute l'année.
Il lui faudra d'abord délimiter un champ de recherche et constituer un corpus d’œuvres et de textes à partir duquel se développera sa réflexion personnelle. Par l’intermédiaire de ce travail et des échanges collectifs auquel il donnera lieu, l'étudiant précisera les liens qui unissent ces choix et son travail de recherche pratique.
Lors de la seconde phase de travail l'étudiant devra rédiger un travail problématisé autour des enjeux pratiques et théoriques cernés et élaborés préalablement.
Concrètement, ce texte comptera entre 15 000 et 20 000 signes environ (c'est-à-dire de 10 à 15 p. de texte au kilomètre, en corps 12).

Mode d'évaluation :
Seront évalués les rendus écrits réguliers et l'assiduité des étudiants.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S6-Pratique / Expérimen pôle Design Espace6DessinGéraldine Kosiak
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Le dessin implique une réflexion personnelle profonde et permet le développement d' un regard sur le monde, la représentation d’idées et de pensées ; il sert aussi à la visualisation de projets. Le dessin se consacre à la ligne et ses qualités sous toutes ses formes. Le geste, corollaire de l'idée d’individu, constitue la base d’une écriture singulière en dessin.

Contenu :
Depuis l'acquisition des fondamentaux jusqu'à l'approfondissement et la mise en place d'une singularité, une curiosité pour les différentes pratiques et moyens d’expression du dessin ainsi que pour l’art contemporain, sont indispensables. Inscrire le dessin dans une pratique contemporaine.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Bibliographie :
Développement par étapes d'un sujet donné, mise en place d'une méthode où les recherches théoriques liées au dessin et à la sensibilité de l'étudiant amènent à un travail pertinent, singulier et abouti.

 Intramuros visitesGuy Issanjou
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Permettre aux étudiants de connaître des lieux dans lesquels ils pourront travailler dans leur vie professionnelle.

Contenu :
Par un travail photographique l'étudiant devra mieux comprendre l'espace et sa représentation.

Mode d'évaluation :
carnets de photos

 Projet Echelle 1Laurent Lucas
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Développer une méthodologie permettant la mise en place et l'évolution d'un projet à échelle 1

Contenu :
Les étudiants développeront leur projet en atelier

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel et contrôle continu.

Bibliographie :
Les références bibliographiques sont personnalisées en fonction des projets de l'étudiant.

 Scénographie / ChorégraphieEuan Burnet-Smith
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Ce projet en collaboration avec les danseurs du CNSMD est destiné à vous amener à poser des problématiques scénographiques et de mise en scène. Créer un espace pour une production de danse que vous allez écrire et réaliser ensemble. La production peut exister en tant qu’espace scénique et images associées, accessoires, ou vidéo-danse mais doit être adaptable à différents lieux de présentation. Ce travail mènera à une représentation publique aux Subsistances les 28/04 et 29/04 2016.
Un atelier d'initiation à l'éclairage scénique avec la participation des Subsistances et des cours de danse sont prévus.

Contenu :
Le travail sera divisé en 5 parties :

- Première Partie :
Travail d’atelier de groupe sur des exercices proposés qui seront liés à à l’image et à la relation du corps en mouvement avec l’espace. Ce travail a pour but de sensibiliser les étudiants à l’encadrement de l’image : le choix de ce qui est montré et ce qui reste dans l’ombre.
Travail de performance vidéo et photo à l’échelle du corps.
Expérimentation des volumes dans l’espace.

- Deuxième Partie :
Travail corporel sous forme de cours au CNSMD (atelier danse avec les danseurs de CNSMD) . Un travail corporel spécifique est développé pour chaque projet).

-Troisième Partie :
Recherches et expérimentation.
Choix de situations, lieux, recherche d' images, travail en lumière et son, création des accessoires, costumes...

- Quatrième Partie :
Construction des éléments scéniques du spectacle ou performance, vidéo, photo, création et enregistrement d’une bande sonore, répétitions dans l’espace choisi.
Un projet de video danse sera élaboré en parallèle avec le projet scénique.

- Cinqième Partie :
Mise en place des éléments du décor, dispositives sonores, sélection, implantation, câblage et réglage des lumières. Régie du spectacle.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu.

Bibliographie :
Recherche sur les années 50 : musiques populaires, publicités et reclames vidéos films et mises en scène.
Les cultures de masse, consommation, surconsommation, les inégalités entres pays riches et pauvres.

- Samuel Beckett , « En attendant Godot », Minuit , 2002
- Maurice Maeterlinck, « Les Aveugles », Espace Nord, 2009
- Claude Régy, « Espaces perdus », Les Solitaires Intempestifs, 1999
- Claude Régy, « L'état d'incertitude », Les Solitaires Intempestifs, 2002
- Peter Brook, « Espace vide », Points, 2014
- Peter Brook, « Points de suspension », Points, 2004
- Peter Brook, « Oublier le temps », Points, 2012
- Gaston Bachelard, « La Poétique de l’espace », Puf, 2012

Des références plus étendues seront données en début de projet.

 Scénographie d'exposition Prof. Plasticien Référent
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Chaque année, en 2° année comme en 3°, un enseignant extérieur, professionnel dans un des champs relatifs au design d’espace, est invité à conduire un projet long avec les étudiants. C’est l’occasion de compléter l’enseignement du projet urbain et de la scénographie, donné dans l’option, par des ouvertures vers d’autres domaines tels que paysagisme, scénographie d’exposition, scénographie urbaine, etc.
L’objectif visé est que les étudiants aient assez de repères différents, tant au niveau des méthodologies et des processus que des pratiques professionnelles, pour leur permettre de développer un positionnement personnel fort, ancré dans une pratique d’auteur en même temps que dans le réel.

Contenu :
Chaque enseignant invité élabore un cadre de projet en lien avec l'équipe pédagogique de l'option.

Enseignants invités depuis 2007 :
Paysage : Bertrand Retif (Collectif Itinéraire Bis/Lyon), Annie Tardivon (Agence In situ/Lyon), Jean-Claude Durual (Agence Ilex/Lyon)
Scénographie d’exposition : Nicolas Tourette (NT et associés/Barbentane), Véronique Massenet (agence DU et MA/Paris), Laurence Lebris (Centre Georges Pompidou/Paris)
Scénographie urbaine : Philippe Rizzotti (Collectif EXZYZT/ Paris)

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel et contrôle continu.

 Scénographies urbainesSonja Dicquemare
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
- Approfondir la méthodologie du projet (projet long) avec une attention portée à l’articulation entre analyses et propositions (problématisation) et un désir de montrer le processus de recherche (carnet de projet).
- Situer des enjeux et des partis pris, formels autant que conceptuels, et développer la capacité de définir une échelle, des registres d’intervention, une temporalité et une scénarisation.
- Affiner une compréhension des pratiques et cultures urbaines ainsi des enjeux contemporains associés à l'espace public.

Contenu :
Scénographier dans l'espace urbain extérieur et sur un parcours une exposition d'images, fixes ou mouvantes, dont le parti-pris est de mettre en jeu la relation entre corps et ville.
Création de situations équivoques, où le réel se déplie dans l'expérience et où la multiplicité des points de vues s'organise à travers des combinaisons d'échelles et de mises en abyme/projections voire identifications.
Elaboration d'un récit spatial, constitutif d'une forme ouverte et inédite de continuité urbaine: 'scène/transect' où la perception géo-urbaine du parcours rencontre un déroulement d'exposition.
La ligne/flux de l'exposition apparait comme une rive, zone de fluctuations entre ici et ailleurs, réel et fictif. Elle réorganise le lieu ou le déconstruit. Et elle restaure pour le citadin/spectateur une perception de l'ouvert, de l'étendue, et de l'intervalle.
Une écriture scénographique en quête de la justesse particulière imposée par un ancrage en zone urbaine ou péri-urbaine: assez claire pour ne pas être noyée, assez forte pour supporter la mise en tension....et assez musicale pour savoir se mettre en résonance.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu en atelier et évaluation de fin de semestre.

Bibliographie :
-Jacques Rancière, « Le destin des images », Paris, Editions La Fabrique, 2003,
- Michel Maffesoli, « Du nomadisme. Vagabondages initiatiques », Le Livre de Poche, Paris, 1997
- Sylvie Clidière, Alix de Morant, et Claudine Dussolier, « Extérieur danse : essais sur la danse dans l'espace public », L'Entretemps, 2009
-Raymond Bellour, 'L’Entre-Images, Photo. Cinéma. Vidéo' Editions La Différence, 1990
- Françoise Choay, « Pour une anthropologie de l'espace », Seuil, coll. Points Essais, 2006
- Mike Davis, « Au-delà de Blade Runner : Los Angeles et l'imagination du désastre », Allia, 2006
- Jacques Donzelot, « Quand la ville se défait », Seuil, coll. Points Essais, 2006
- Rem Koolhass, « Junk space », Payot, 2011
- David Mangin, « La ville franchisée : Formes et structures de la ville contemporaine », La Villette, Paris, 2004
- Thierry Paquot, « L'espace public », La Découverte, Paris, 2009
- Colin Rowe, Fred Koetter, « Collage city », 1978, Centre Georges Pompidou, coll. Supplémentaires, Paris, 1993
- Robert Venturi, Denise Scott Brown et Steven Leznour, « L'enseignement de Las Vegas», Mardaga 1995, « Learning from Las Vegas », 1972
- Paul Ardenne, « Un art contextuel. Création artistique en milieu urbain, en situation, d'intervention, de participation », Flammarion, 2002
- Philippe Chaudoir, « Discours et figures de l'espace public a travers les arts de la rue. La ville en scènes », L'Harmattan, 2000

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S6-Contextualisation / pôle Design Espace2Analyse / énonciation Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition progressive des outils techniques et conceptuels d'analyse permettant à l'étudiant de proposer une lecture (orale et écrite) cohérente, rigoureuse et contextualisée de l'ensemble de ses travaux.

Contenu :
Le travail d'analyse critique a lieu tout au long de l'année mais est plus particulièrement mis en évidence lors des séances de présentation spatiale de travaux et lors des bilans semestriels. Ce n'est que progressivement tout au long du cursus que l'étudiant peut acquérir la maîtrise de cet outil.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Dossier personnel Collège Des Professeurs
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise en évidence pratique et conceptuelle du projet général de l'étudiant par le biais d'un support de communication.

Contenu :
Tout au long du cursus, il s'agit de mettre en œuvre, réaliser et régulièrement mettre à jour le dossier de travaux personnels que nécessite la communication d'une démarche et d'un projet d'artiste ou de designer.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

 Spatialisation Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Apprentissage progressif de la mise en espace et de la présentation plastique de l'ensemble des travaux de l'étudiant.

Contenu :
Selon l'année et le niveau des études, le travail de spatialisation est mis en œuvre régulièrement tout au long de l'année dans le cadre de séances de présentation de travaux ainsi que lors des bilans semestriels ou le cas échéant au moment d'expositions en dehors du cadre de l'école.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Stage Collège Des Professeurs
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Le stage permet d'acquérir une expérience des milieux de création et de production, d'approfondir la connaissance des milieux professionnels (entreprises, milieux culturels et institutionnels) et de développer les compétences pratiques en termes d'outils et de travail en équipe.

Contenu :
Ce temps de formation donne lieu à la rédaction par l' étudiant d'un 'rapport de stage' mettant en évidence sa propre approche du milieu professionnel en relation avec l'enseignement proprement dit.
Les périodes de stages obligatoires sont fixées par l'école.
Les périodes de stages hors obligation sont fixées de façon concertée entre l'étudiant, l'équipe pédagogique et l'entreprise.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S6-DNAP pôle Design Espace15DiplômeValérie Grondon
obligatoire15,00
 

Semestre 7

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S7-Histoire / Culture / pôle Design Espace7Atelier de langues étrangères - AnglaisDerek Byrne
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Développer toutes les compétences linguistiques dans la langue enseignée (expression et compréhension écrite et orale) à travers des activités et des supports variés (articles et documents, supports audiovisuels, exercices visant à stimuler l’échange et la pratique orale) ayant un lien étroit avec les options Design d'espace, Design graphique, Design textile.
Donner une vue internationale contemporaine de ces domaines.
Développer un vocabulaire technique et général lié à leur champ d'étude et acquérir une plus grande confiance et spontanéité dans leur utilisation de la langue anglaise.
Donner une préparation à un séjour d'étude, un stage ou un poste, à l'étranger : les différents CV et lettres de motivation adaptés selon le contexte (stage, travail, année Erasmus), présentation du travail (élaboration et réflexion derrière le travail).
Etre informé sur les technologies, tendances et nouveautés artistiques liées aux différentes filières qui pourraient avoir une incidence sur leur travail.
Explorer des aspects culturels et artistiques anglophones dits 'main stream' et dits 'underground'.
Un projet en groupe conçu, préparé, realisé et exécuté en anglais basé sur le création d’un texte et son exploitation dans un contexte réel (en 2008/2009 les textes ont pris la forme d’une édition avec pour thème “le panoptique”).
Aborder les aspects linguistiques (grammaire et lexique) selon les besoins collectifs et individuels et dans le but de permettre d’atteindre les objectifs cités ci-dessus.

Contenu :
Les principaux thèmes abordés sont :
- La culture contemporaine aux USA et en Europe à travers des articles de presse, sites web, extraits de livres, films, séries télé etc.,
- Les procédés techniques et méthodes utilisés dans plusieurs domaines des arts appliqués (sérigraphie, graphisme, etc.) à travers différents supports, le but de l’activité étant de faire produire un travail de présentation sous forme d’exposé en anglais aux élèves ;
- Préparation d’une présentation d’un travail produit pour une autre matière (graphisme, textile, design d'objets, design d'espaces,etc.) et présentation en classe (travail oral et écrit) ;
- Exploration des réflexions autour de leur travail et du travail des autres, s'exprimer sur les processus de travail ;
- Acquisition et assimilation du vocabulaire nécessaire pour décrire les couleurs, les textures, les matières, les outils, les processus, le mouvement d’un corps, d’une caméra, la succession d’images dans un générique de film, etc. à travers plusieurs exercices oraux et écrits avec des supports audiovisuels, écrits et autres ;
- Analyse et étude des éléments des CV en anglais avec pour objectif la production d'une gamme de CV apdatés selon le contexte, à jour, en anglais pour chaque élève ;
- Travail de documentation et orientation construction d 'un lexique adapté à chaque filière.

Activités diverses qui travailleront les quatre compétences linguistiques (compréhension et expression orales et écrites).

L’étude de la grammaire et de la syntaxe est abordée tout au long des activités avec pour souci principal l’élimination des lacunes dans un contexte d’utilisation réaliste et pratique et l’acquisition de nouvelles connaissances dans un but pratique également.

Mode d'évaluation :
Les élèves sont contrôlés dans toutes les compétences linguistiques (oral et écrit) sur les thèmes et activités abordés pendant les cours.

Bibliographie :
- Bailey S., « Dot Dot Dot #17 », Princeton Architectural Press, U.S.A. 2009, 104 p.
- Beckett S., « Three Novels : Molloy, Malone Dies, the Unnamable », Calder Publications Ltd, U.K., 1973, 418 p.
- Burroughs W.S., « Junky », Penguin Books Ltd, U.K., 1977, 176 p.
- Burroughs W.S., « Naked Lunch », The Restored Text, HarperPerennial, U.K., 2005, 208 p.
- Danielewski M Z., « House of leaves », Doubleday, London, 2001, 710 p.
- Danielewski M Z., « Only Revolutions: A Novel », Pantheon, London, 2001, 384 p.
- Eastwood J. , « Practice Grammar », Oxford University Press, 1999, 446 p.
- Frascina F., Harris J., « Art in modern culture : an anthology of critical texts », Phaidon, U.K., 2006, 352 p.
- Murphy J., « New Headway:Student's Book Intermediate level » Oxford University Press, 2003, 160 p.
- Fletcher A., « The art of looking sideways », Phaidon Press Ltd, U.K., 2001, 534 p.
- Holder W. F.R. David, « A for 'orses' », De Appel arts centre, Holland, 2008
- Holder W. F.R. David, « Keep it to Yourself », De Appel arts centre, Holland, 2009
- Holder W. F.R. David, « Stuff and Nonsense », De Appel arts centre, Holland, 2008
- Illich I., « In the Vineyard of the Text », University of Chicago Press, USA, 1996, 162 p.
- K. Dick P., « Second Variety », Gollancz, 1999, U.K., 392 p.
- Knowlson J., « Damned to Fame: Life of Samuel Beckett », Bloomsbury Publishing PLC, U.K., 1997, 896 p.
- Hustwit G., « Helvetica » [ DVD ], Plexi Film, 2007
- League of Noble Peers, « Steal this film part 2 » [ DVD ], Britdoc, U.K., 2007

 Conférences / Voyages d'études Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Connaissances de l'art contemporain, qu'il s'agisse des figures majeures ou émergentes de l'art actuel, ou de ses lieux de diffusion. Connaissances des cultures spécifiques propres aux designs (auteurs, structures, évènements et lieux de diffusion).

Contenu :
Un cycle hebdomadaire d'interventions du type conférence ou performance est programmé chaque mercredi après-midi à dix-sept heures dans le Grand amphithéâtre :
Sa programmation prend en compte les questionnements et les enjeux artistiques et intellectuels contemporains, ainsi que ceux des cultures spécifiques propres aux designs contemporains Elle est en relation directe avec les enseignements.
L'espace-temps de l'intervention est conçu comme une structure de « travail de la parole ».
La parole de l'intervenant peut relever du commentaire, de la recherche théorique ou de l'expérience artistique, littéraire, etc. L'image, projetée ou diffusée peut jouer le rôle de support, de complément ou de lanceur.
Pendant le temps de la conférence, tous les enseignements sont interrompus afin de permettre la participation de l'ensemble des étudiants et enseignants de l'École, toutes options et années confondues.




Les voyages d'études
auprès des centres majeurs de création soit sur la région soit sur l’international sont importants dans le cadre des études. Ils doivent permettre aux étudiants de découvrir les lieux de diffusion de l'art contemporain et sites remarquables du patrimoine moderne et contemporain ; la fréquentation régulière et autonome de ces lieux est fondamentale pour la poursuite des études.

Mode d'évaluation :
Tout au long du cursus de l'étudiant, la participation aux conférences fait l'objet d'une évaluation (notes et références au sein du dossier ou du mémoire), et de l'attribution d'un crédit semestriel (UE1).

 Catherine Geel
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Comment s’insère le designer dans un monde complexe ? Comprendre les processus dialectiques parfois expliqués trop simplement entre design, art et marketing. Rentrer dans la réflexion historique et critique.

Contenu :
Ce cours se base sur une analyse inversée de la fonction du marketing. Soit une relecture de l’importance prise par le système moderne marchand et de circulation des biens dans le travail des designers, ou des artiste, et plus globalement tel qu’il s’établit dès les XVIII et XIXème siècle aux Etats-Unis, une terre vierge où le tri des outils (économiques et politiques) européens va établir une nouvelle donne.
On passe ainsi d’une perspective historique mise en place au XIXème siècle à l’examen des schémas de globalisation des projets, des échelles économiques et de l’intervention du designer et de l’artiste.
Ce cours met en jeu des textes de chercheurs étrangers et nécessite la lecture de K. Marx, M. Weber, R. Williams etc.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel

Bibliographie :
Theodor W. Adorno, Minima Moralia [1951], Paris, Coll. Petite Bibliothèque, Payot, 1984.
Stanley Abercrombie, George Nelson: The Design of Modern Design, The MIT Press, 1994,
Olivier Assouly, Le Capitalisme esthétique, Essai sur l’industrialisation du goût, Paris, « Humanités », Editions du Cerf, 2008.
Jean Baudrillard, Pour une économie politique du signe [1972], Paris, Les Essais, Gallimard, 1972
Pierre Bourdieu, « La production de la croyance. Contribution à une économie des biens symboliques », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, n° 13, p. 4-43, février 1977
Pierre Bourdieu, « L’opinion publique n’existe pas », Temps modernes, Vol. 29, n°318, p. 1292-1309, 1973
Alfred Chandler, La main visible des managers [1977]], Paris, Economica, 1988
Franck Cochoy, Une histoire du marketing - Discipliner l'économie de marché, Paris, Coll. Textes à l’appui, Editions de La Découverte, 1999
Ernst Dichter, La stratégie du désir. Une philosophie de la vente, [1960], Paris, Fayard, 1961
Sigmund Freud, Malaise dans la civilisation, Paris, PUF, 1992. waren.free.fr/masterpsychonantes/.../Freud_malaise_civilisation.pdf
Bruce Gordon, Eliot Noyes, Londres, Phaidon, 2007
Steven Heller (direction), Paul Rand, Londres, Phaidon, 2007
Raymond Loew], La laideur se vend mal [1952], Paris, Tel, Gallimard, 1963
Frédéric Lordon, Capitalisme, désir et servitude. Marx et Spinoza, Paris, La fabrique, 2010
Karl Marx, Le Capital, Paris, coll. La Pléiade, Editions Gallimard, 1963 http://www.marxists.org/francais/marx/works/1867/Capital-I/index.htm
W.J.T. Mitchell, Iconlogie, image, texte, idéologie [1986], trad. M.Boidy, S.Roth, Paris, La fabrique, 2010
Wally Olins, The Corporate Identity, Making Business Strategy Visible Trough Design, Londres, Thames et Hudson Ltd, 1989
Bernard Stiegler, De la misère symbolique. 1 – L’époque hyperindustrielle, Paris, Galilée, 2004.
Max Weber, L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme[[1904/05] Paris, Coll.Agora, Plon-pocket, 1964.
Raymond Williams, Culture et matérialisme [1966-1988], trad. N. Alvé et E.Dobenesque, Paris, Les prairies ordinaries, 2009.

 Expographie - Séminaire autour du format de l'expositionPatricia Welinski
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Ce séminaire est un temps de partage, de discussions, de présentation et de réflexion sur les enjeux de la scénographie d'exposition contemporaine. Il vise à étudier à travers des thématiques, l'analyse d'exemples (études de cas, visites) et des rencontres avec des professionnels, différents aspects de ce qui se joue dans la mise en espace d’un contenu, afin d’en constituer une approche critique.
Chaque séance documentée fera l'objet de comptes rendus dont l'ensemble (documentation + synthèse) devra être rendu accessible par l’étudiant dans un format numérique.

Contenu :
La scénographie d’exposition est un métier encore jeune et hybride en général pratiqué par des scénographes de spectacles ou des architectes. Cependant, de plus en plus de designers s’y inscrivent, apportant un point de vue particulier sur les usages, les objets et les espaces. Les enjeux contemporains qui sont ceux de l’exposition aujourd’hui impliquent une réflexion approfondie sur les spécificités de ce territoire pour le design. Sans en embrasser tous les enjeux socio-économiques ou culturels, nous prendrons le temps d’étudier quelques notions mises en jeu dans ce contexte particulier à travers des exemples et des points de vue pour initier un appareil critique. Ce territoire offre entre autres dans son aspect éphémère ou la question de mise en espace d’un contenu préalable, un champ riche et inédit de pratiques pour le designer d’espace. La réflexion sur les effets de la formalisation qui sont opérés dans le montage d’une exposition fera également pleinement partie du contenu du séminaire.
Il s'agit d'un moment de partage et de discussions qui traverse la pratique de chaque étudiant. Le séminaire se déploie sur des séances composées d'une présentation des enseignants et d'exposés des étudiants. Quelques-unes feront aussi l'objet d'une invitation de personnalités extérieures. L'ensemble des exposés, cours, conférences sera mis en commun sous différentes formes dont un espace virtuel de partage en ligne.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Bibliographie :
- George Nelson, « Display (Interiors Library) », Whitney Publications Inc., 1953
- Jean-Louis Déotte et Pierre-Damien Huygue (dir.), « Le jeu de l’exposition », L’harmattan
- Carlo Scarpa, « L’art d’exposer », JRP Ringier, 2013
- Brian O’Doherty, « White Cube, l’espace de la galerie et son idéologie », JRP Ringier, 2008
- « Scénographie d’exposition », Eyrolles, 2010
- Bernd Klüser et Katharina Hegewisch, « L’art de l’exposition », Editions du regard, 1998
- Serge Chaumier, Agnès Levillain, « Qu’est-ce qu’un muséographe ? »
- « L’œuvre en scène, ou ce que l’art doit à la scénographie », textes réunis par Claire Lahuerta in « Figure de l’art n° 18 », Presses Universitaires de Pau et des pays de l’Adour
- Michel Côté, « Pratiques de l’exposition », Lyon, Musée des Confluences, 2008
- Mary Anne Stanizewski, « The Power of Display », MIT Press, 1998
- « Azimuts », n° 32
- Colloque « Qu’est-ce que la scénographie ? », ENSAD, 21-22 octobre 2011 (http://www.franceculture.fr/qu’est-ce-que-la-scenographie)
- Blogs : http://economuseo.blogspot.fr

 Histoire des arts et des idées: Service secret de l'artPatrick Beurard-Valdoye
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Au commencement il y a deux états d'une gravure de Claude Gelée. L'une, un paysage au dessinateur ; l'autre, ce même paysage, où le Lorrain efface le dessinateur. Un trou subsiste. Quel sens donner à cette béance, à cette lacune qui pour la première fois n’est pas erreur, mais errance, et retournement sous les propres yeux de Gelée. Dans cette profondeur du visible, ce IL Y A nous regarde, comme les passants absents du Boulevard du Temple de Daguerre. Ça nous regarde, en effet.

Contenu :
C'est en 2012 que l'historien de l'art Herbert Molderings confirma ce que nous pressentions de la bifurcation de Marcel Duchamp en 1912, à Münich. Loin de renoncer à la peinture, proche de Kandinsky qu'il lit, il renoue avec la cosa mentale. De son Grand-Verre - peinture sans peau - surgissent par transparence, l'invisible et l'énigme. La trouée d'Étant donné en est l'acmé.
La post-histoire — comme le montre son inventeur, Charles Olson —est affaire de secret. De quoi l'art est-il vecteur au-delà de l'art ? L'occulte n'occupe nullement ce cours, mais l'occultation de pans du visible pour un surcroît de sens, et une hétérochronie (Michel Foucault). On repère ces notions anthropologiques dans The secret block for a secret person in Irland de Joseph Beuys.
D'ailleurs l'artiste plasticien — à l’instar du typographe — héritier du 'spectre' d'Hamlet, programme l'invisible en hors champ. Il montre au-delà des capacités de vision : Meret Oppenheim (autoportrait X-Ray). Il enfouit : Claudio Parmeggiani (Terra) ou Esther et Jochen Gerz (le Monument invisible). Il recouvre indéfiniment : Kurt Schwitters (les Merzbauten). Il ne permet que la sauvegarde orale du geste performatif (dès le premier happening, à Black Mountain). Il fait converger jusqu'au monos les couleurs : Roman Opalka ou Robert Ryman. Il scénographie parfois sa propre invisibilité.
L'histoire des arts, c'est du récit, versant épique. Ses bases fussent-elles scientifiques, elle présuppose la croyance. Et l'histoire académique ne fut pas innocente, avec ses zones d'ombre, et son difficultueux récit de l'oubli. La mise au secret de Georges de la Tour est par exemple troublante, mais sa réapparition presque autant. On s'intéresse également aux conditions qui ont présidé à la redécouverte récente (Stockholm ; Berlin) de Hilma Af Klint, peintre pionnière du non-figuratif.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu sur la base d'une présence active de l'étudiant.

Bibliographie :
Références bibliographiques sélectives :
Marcel Duchamp : Du champ du signe, Champ/Flammarion, Paris, 1975.
Herbert Molderings : 'La découverte de la vision de l'esprit', in Duchamp traversé, MAMCO, Genève, 2014.
Denis de Rougemont : 'Marcel Duchamp mine de rien', Preuves, 1945. Réédité dans Etant donné n°3, Paris, 2014.
Joseph Beuys : The secret block for a secret person in Ireland, Schirmel/Mosel, Munich, 1996.
[cat] Kurt Schwitters, Centre Georges Pompidou, Paris, 1993.
Maurice Merleau-Ponty : Le visible et l'invisible, suivi de notes de travail, Gallimard, Paris 1964.
Georges Didi-Huberman : Ce que nous voyons ce qui nous regarde, Minuit, Paris, 1996.
Patrick Beurard-Valdoye : Du trou de mémoire à la trouée météorologique, Limon, Paris, 1996.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S7-Recherche / Méthodol pôle Design Espace9Common's LabDavid Olivier Lartigaud
Patricia Welinski
Nicolas Frespech
option2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Créer un lieu et un temps, d'effervescence du savoir et des technologies spécifiques, de veille, de questionnement et d'accompagnement du travail de création à l'ère de la réalité numérique. En particulier étudier et s'emparer des incidences cognitives, esthétiques voir politiques, des accidents, des prolongements, des élargissements qui s'opèrent et aussi des rapports qui s'établissent entre digital et analogique dans l'art et le design.
Autrement dit, il sera question d'analyser et questionner les transformations que ces outils imposent à notre manière de vivre, de penser, de comprendre, de voir, de créer et de produire, et examiner comment ce nouveau paradigme est la source de formes qui en découlent et qui ouvrent de nouveaux champs d'expériences et de production.
Il sera aussi question de trouver des interlocuteurs/collaborateurs/prestataires/diffuseurs pour élaborer et accompagner les projets.

Contenu :
L’ARC sera l’occasion d’aborder ces questions transversales liés à l’utilisation des TICs.- Le travail, intellectuel et opérationnel, engagé, portera en particulier sur les nouvelles narrations, les transformations des modes d’accès au savoir, la “technomagie”, l'interactivité et ses enjeux, la désynchronisation, la convergence, l'Internet des objets, la réalité augmentée voire d'autres champs d'expérimentation déjà apparus et actifs ailleurs en art et en design. Certains projets développés dans ce cadre seront évalués dans les options avec les enseignants responsables.
- L’ARC a pour mode pédagogique la mise en commun et le partage des connaissances, des ressources et des réseaux ainsi que l'autonomie. Quel que soit leur statut (étudiants, enseignants, techniciens, collaborateurs extérieurs… ), chaque participant à l'ARC peut être acteur de cette mutualisation.
- Une fois par mois, les participants du Commons’Lab se réuniront pour une conférence avec des personnalités extérieures le matin et un atelier pratique l'après-midi. Cette série d’invitations permettra de questionner les pratiques actuelles, d’approfondir la veille des outils ou des champs opératoires et de rencontrer des partenaires potentiels. La partie pratique permettra l'expérimentation des outils et la mise en œuvre des projets.
La participation à l'ARC implique une contribution active aux enjeux du Commons’Lab, à la réflexion menée et à l'élaboration de ce qui en découle (activités, communication, actes, etc.).
Le Commons'Lab est un lieu associé où se mettent en œuvre les recherches, les expérimentations et les projets.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu.

Bibliographie :
Bibliographie indicative, d’autres ressources disponibles en ligne :

- Dieter Daniels, Barbara U. Schmidt (dir.), « Artists as Inventors », Ostfildern, Hatje Cantz, 2008
- Zygmunt Bauman, « Le présent liquide », Paris, Seuil, 2007 *
- Peter Lunefeld, « Snap to Grid, « A User's Guide to Digital Arts, Media, and Cultures », Cambridge, MIT Press, 2001*
- Olia Lialina et Dragan Espenschied ( dir.), « Digital Folklore », Stuttgart, Merz Akademie, 2009 *
- Mathieu Triclot; « Philosophie des jeux vidéos », Zones, 2011
- Karen O'Rourke, « Walking and Mapping Artists as Cartographers », The MIT Press, 2013
- Jacob von Uexkûll, « Mondes animaux et monde humain », Pocket 2004
- Anthony Dunne, Hertzian Tales, « Electronic products, aesthetic experience, and critical design », Cambridge, MIT Press, 2005
- Bruce Sterling, « Objets bavards », FYP, 2009
- Frédéric Kaplan, « La métamorphose des objets », FYP, 2009
- Clarisse Herrenschmidt, « Les trois écritures », Gallimard, 2007

- Exposition « Design and the elastic mind », MoMA, NY, 2008
http://www.moma.org/interactives/exhibitions/2008/elasticmind/index.html
- Exposition « Talk to me », 2011, MoMA, NY
http://www.moma.org/visit/calendar/exhibitions/1080

- Revue OPEN, n° 11, « Hybrid Space, how wireless media mobilize public space », Rotterdam, NAi Publishers, 2006 *
- Revue POLI, n° 3, « Le spectacle de l'écologie », Paris, 2010

http://www.internetactu.net/tag/internet-des-objets/
http://www.pachube.com/
http://www.arduino.cc/

 Méthodologie spécifique Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise en place progressive d'une méthode de travail de plus en plus individualisée tout au long du cursus et en relation avec les orientations de l'année et de l'option.
Cet objectif est présent à l'intérieur de chaque cours faisant appel à la fois au développement de la capacité perceptive et à l'élaboration d'une mise en œuvre de l'idée.

Une approche plus spécifique sur la méthodologie de recherche peut être développée dans le cadre de modules ou séminaires expressément conçus au croisement des enseignements pratiques et théoriques.

Contenu :
La question est de savoir comment construire un objet de réflexion, de travail et de recherche qui coïncide avec les intentions conceptuelles et plastiques initiales. Mais dans ce contexte, il s'agira probablement moins de répondre à cette question que de la volonté d' en énoncer sans cesse les termes et les conditions. Entre théorie et pratique, entre hypothèse et expérimentation se tissent progressivement les liens qui vont permettre la construction complexe d'une singularité agissante au sein du projet artistique au sens large du terme, qu'il relève du champ de l'art ou de celui du design.
Construire donc, sa propre méthode et ses variations, à partir des éléments constitutifs spécifiques du champ de création dans lequel l'étudiant est engagé mais aussi de l'étude des divers dispositifs scientifiques et transversaux qui organisent les subjectivités contemporaines.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Problématique de projet Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Savoir de quoi l'on parle et avec quoi on agit ; dans quelle mesure le corpus problématisé s'inscrit dans la réflexion et la création contemporaine inhérentes au champ de recherche dans lequel l'étudiant est en train de s'engager.

Contenu :
Tout au long du cursus, depuis le 'sujet' imposé et la thématique, jusqu'à la problématique spécifique du projet individuel et de la recherche, il s’agit de questionner, dans le champ contemporain, à partir du monde réel et des singularités artistiques, dans un continuel aller-retour, à la fois les contenus significatifs mêmes du travail artistique et la façon de penser ce qui précisément le motive, le monde qui nous entoure et nous constitue.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Projet / MémoireCatherine Geel
obligatoire3,00
 

Objectifs pédagogiques :
Les objectifs de ce cours sont la conception, l’élaboration et la rédaction d’un mémoire de fin d’études dont la soutenance constitue une des épreuves du Diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP). La rédaction du mémoire définit la perspective de recherche de l’étudiant, au sens large, et finalise un travail théorique en relation étroite ou distanciée, selon le cas, avec la pratique plastique.

Contenu :
« La formalisation du mémoire relève du choix de l’étudiant, en lien avec l’équipe pédagogique, de son projet de diplôme, ou de tout sujet articulé avec celui-ci, et de ses projets ultérieurs. Le travail écrit est au centre de l’exercice, il peut être accompagné d’un travail sur d’autres supports ». Ce mémoire combine une exigence méthodologique de niveau Master avec des partis pris justifiés par le projet plastique d’une part, par un souci d’expression et de forme écrites d’autre part. Il s’agirait de rendre compte de la pensée comme de l’expérience de la pensée. L’étudiant s’engage dans une recherche qui permet de nourrir sa pratique, voire de l’expliquer mais aussi d’en formuler les enjeux. Il essaie de répondre à une série de questions : Comment puis-je problématiser ma réflexion ? Sur quelles références s’appuie-t-elle ? Comment les analyser en sorte qu’elles éclairent mes intentions ? Quelles sont mes hypothèses de travail, celles auxquelles répondront, le cas échéant, les réalisations du diplôme ? Dans cette approche d’écriture, l’étudiant se positionne en auteur, par l’autonomie de la phase d’écriture, par son appréhension sensible autant qu’analytique.
Des compétences rédactionnelles sont exigées.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel ; communication du mémoire au collège des professeurs.

 Station d'Arts poétiquesJerome Mauche
Patrick Beurard-Valdoye
option2,00
 

Objectifs pédagogiques :
La Station d’arts poétiques est un programme de recherche théorique et de création dirigé vers l’écriture poétique dans la diversité des formes qu’elle emprunte à l’heure actuelle.
Sont ainsi appréhendés et développés par les étudiants des travaux d’écriture, par-delà les genres littéraires institués ou qui l’ont été.
Les arts poétiques fédèrent ainsi une attitude de recherche pouvant avoir trait tout aussi bien au travail du vers, de la prose, de la poésie visuelle, du «docu-poème», du montage, de la performance poétique et sonore, des rapports texte/image : photo, vidéo, film, hyper-texte, web (en incluant même la verbalisation restreinte), qu’à celui des formes dialoguées assimilant toutes sortes de récits, d'essais, et cela dans la diversité des langues et de leurs usages sociaux, du plurilinguisme à la textualisation des idiomes.
Une attention particulière est donnée à l’oralisation des pratiques textuelles.
En cela, il s’agit de faire interagir les pratiques poétiques et les réflexions sur la littérature avec les signes, codes et systèmes qui fonctionnent dans les arts plastiques contemporains.
Cette démarche s’inscrit de plus dans une histoire déjà longue des romantismes allemands et anglais jusqu’aux pratiques contemporaines, marqués par les croisements de genre et la nécessaire induction entre l’acte poétique et sa composante technique et théorique.
L'objectif à moyen terme — inspiré des écoles scandinaves — serait d'accompagner des créateurs et chercheurs dans une réflexion et une connaissance des réseaux d'activité littéraire où la langue et les modes narratifs constituent des lieux d'investigation.
L’accent est mis sur les processus d’émergence individuels et collectifs qui ont trait au travail d’écriture : récurrence, conception, production, diffusion, ainsi que connaissance du champ littéraire et éditorial en France comme à l’étranger.

Contenu :
Après une collaboration de plusieurs années avec l’ENS, ce programme est à présent en partenariat avec le Département Ecriture de l’ENSATT. Il élargit celui de l’Atelier d’arts poétiques dispensé au sein de l’Ensba Lyon, par quatre journées d’études abordant en profondeur la pratique et l’approche théorique d’un auteur invité. Un workshop de trois jours conduit par un invité se focalise aussi sur la pratique des étudiants, et leur mise en œuvre orale face à un public.
Ce programme s’adresse aux étudiants de l'Ensba Lyon, ainsi qu’à de jeunes auteurs-chercheurs sortis de l’école, ou non, poursuivant une recherche pratique et théorique d’écriture.
Il est conduit par les poètes et professeurs d'enseignement artistique Patrick Beurard-Valdoye et Jérôme Mauche.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Station de Recherches ScénographiquesPatricia Welinski
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
La station de recherche scénographique est un atelier de recherche sur la scénographie d’exposition initié par le Master Designs Mixtes de l’École d’enseignement supérieur d’art de Bordeaux – EBABX, le Master Design Exposition de École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon – ENSBAL et l’UCAD-Musée de l’IFAN à Dakar au Sénégal.
L’ambition est de construire un réseau d’écoles international autour des questions de mise en exposition et particulièrement de scénographie d’exposition, permettant le partage de savoirs et d’expériences entre écoles et avec les acteurs du monde des musées, du patrimoine et des pratiques curatoriales. Ce partenariat repose sur le travail d’enseignants chercheurs des 3 établissements concernés ayant des expériences de travail en commun, et sur un réseau local d’acteurs impliqués sur les questions posées par la scénographie d’exposition.
Elle décline trois modes d’action :
- un espace numérique commun de « veille scénographique », un blog de recherche sur les nouveaux enjeux et dispositifs de la scénographie contemporaine, espace de ressources destiné à la publication et la diffusion de textes, images et sons, ainsi qu’à la constitution d’une bibliographie évolutive.
- des rencontres nourrissant la réflexion sur la scénographie d’exposition : conférences et séminaires, avec des artistes, concepteurs, curateurs et chercheurs interrogeant la mise en exposition ;
- des expérimentations in situ, les « Interventions Scénographiques Instantanées ». Les ISI sont des workshops de courte durée menés au sein de musées et lieux d’exposition partenaires. Il s’agit en somme de Fab Labs scénographiques à basse technologie.

Contenu :
Les « Interventions Scénographiques Instantanées » — ISI, sont des workshops qui se déroulent au sein des musées d'accueil pour produire des expérimentations in situ. De très courtes durées (3 jours à 1 semaine), elles initient réflexion et production intenses sur les lieux d’exposition mêmes, en proposant à partir d'un regard sur la collection du lieu et des discussions avec les professionnels présents, des dispositifs d’exposition expérimentaux représentés par des visualisations, des maquettes d’étude ou en vraie grandeur qui font l’objet de présentations publiques. Elles permettent, en relation avec les musées partenaires, d’imaginer des modes de présentation pensés en fonction de différents types de contenus (artistique, scientifique, historique, ethnographique) et de médias (objet, texte, iconographie, image en mouvement, son). Le format des workshops amène à se concentrer sur l’essentiel. Les étudiants esquissent des dispositifs scénographiques sous forme spatiale, volumique et graphique, dans une économie de moyens. Ces productions tangibles constituent des éléments de réflexion et des outils d’expérience.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu

Bibliographie :
- Thierry Bonnot 'La vie des objets', Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris 2002
- Michel Leiris, « L'Afrique fantôme' : Gallimard, 1934
- Marcel Griaule, « Dieu d'eau : Entretiens avec Ogotommêli», Fayard, 1997
- « Cahier Dakar-Djibouti », M.Griaule, M.Leiris, Editions Les Cahiers, 2015
- Art Press 'Comment décoloniser les musées ethnographiques aujourd’hui ?' Pauline de Laboulaye, avril 2015
- 'Minautore' revue d'art et de littérature, ed Skira 1933, consultable sur le net : http://www.contreeslointaines.fr/revues-magazines/rare-revue-minotaure/
Film
'les statues meurent aussi' 1953, Chris Market et Alain Resnay, https://www.youtube.com/watch?v=OoyCXA8eTf0 et app=desktop
liens :
Marie Gautheron : http://www.laviedesidees.fr/Retour-sur-la-Mission-Dakar.html
Revue Persée : Mission Dakar-Djibouti, rapport général (mai 1931-mai 1932). http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/jafr_0037-9166_1932_num_2_1_1529

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S7-Projet / Production pôle Design Espace10Atelier 3D /CAO / DAO Prof. Plasticien Référent
facultatif1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Permettre de valider des acquis 3D et CAO / DAO.

Contenu :
Approfondissement dans l'apprentissage des outils 3D (fabrication, impression 3D, découpe numérique...fablab).
Acquisition des outils de dessin technique d'édition de plans, coupes...

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Atelier d' arts poétiquesJerome Mauche
Patrick Beurard-Valdoye
option2,00
 

Objectifs pédagogiques :
L’atelier s’adresse à un groupe d’étudiants concernés par l’écriture : ayant soit déjà une pratique qu’ils désirent approfondir et partager, soit un intérêt qui pourrait déboucher sur une pratique. Il peut aussi s’agir simplement de personnes curieuses de la « chose littéraire », qui ne peut être que stimulante en regard de leur pratique plastique.
L’enjeu pour les étudiants, outre le partage de savoirs, sera la mise en place d’un travail personnel d’écriture. Il sera lui aussi conçu comme une image qu’il s’agira de cristalliser — du dessein mental au « manuscrit », c’est-à-dire au texte dans sa succession et sa construction, et dans la diversité des formes possibles.

Contenu :
Patrick Beurard-Valdoye :
Une réflexion est menée sur la relation – parfois la tension – entre narration, forme et medium.
L’oralité a son importance, autant lorsque nous écoutons les enregistrements de lectures par leurs auteurs (historiques ou contemporains), que lorsqu’il s’agit de transmettre son propre travail et d’en discuter collectivement. La question du dire à haute voix et du lire est abordée.
Il est également proposé des expériences et « exercices » visant à produire une expression singulière à partir de la réalité environnante.
Il n’y a pas d’exclusivité de genres ou de médiums : prose, vers, récit, journal intime, etc. L’appellation d’ « arts poétiques » prend son sens. Elle inclut l'écriture romanesque ou dramaturgique, dès lors qu'il n'y a pas « forme morte » comme disait Claude Simon.
La recherche de la singularité – dans un souci d’authenticité – est un critère principal.

Jérôme Mauche : 
On insistera cette année sur deux modalités de pratiques qui peuvent sembler antithétiques :
1) d’une part les techniques scripturales descriptives : à savoir méthode objectiviste, documentaire, prélèvement, copie, imitation, reprise, détournement, en ce qu’elles permettent de zoomer de la quotidienneté aux univers médiats (journalistique, artistique, scientifique, juridique, médical, chorégraphique par exemple, et aux stéréotypes qui y règnent);
2) de l’autre les usages et métaphores à l’œuvre dans certains objets provenant de contextes éloignés (temps, mœurs, espace), qu’on s’efforcera de laisser agir dans nos vies et dans nos travaux, sur le mode de la persistance comme de l’anticipation : ainsi le corail, le pixel, l’affinité élective, la chute, la maison de la vie, l’encyclopédie interminable constitueront quelques-uns des axes de recherche.

Mode d'évaluation :
Evaluation à partir de la « production » et de la présence active de l'étudiant par les deux professeurs.

 DisegnoPatricia Welinski
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Dans cet atelier il s'agira de pratiquer le dessin dans le sens originel du mot, vu comme une méthodologie de travail dans l'élaboration du projet.
Pour trouver sa propre manière de l'envisager et développer une pratique singulière, il sera proposé des expérimentations et des études de cas en s'appuyant sur les thématiques personnelles développées par les étudiants.
Premier temps d'exploration, le dessin permet la recherche d'idées, d'intentions et de gestes forts, va et vient rapide et direct entre la pensée et sa représentation. L'idée ici est plutôt de 's'entraîner' et de trouver par la pratique ses propres outils et formats, ses matériaux d'affinité et de développer son champ de recherche propre.
Chercher enfin ses modes de représentation et de mise en espace les plus adaptées.
Quelques séances communes avec les 5eme année permettront un échange sur les méthodologies de projet à l'œuvre dans la conception, la réalisation et la mise en espace de projet de recherche personnel.

 

Contenu :
Dans les premiers dessins de projets, est souvent contenu l’esprit, le dessein, l’invention. En quelques traits le designer ou l’architecte campe le positionnement conceptuel et graphique du projet qui lui permettra de suivre une ligne jusqu’à sa réalisation. L’outil choisi influence les formes et les modes de conception.
A travers l’étude de dessins de designers, d’architectes, en explorant les outils de dessin par des exercices et des recherches, en abordant les différentes formes de représentations possibles du projet, nous prendrons le temps d’aborder ce qui fait à proprement parler le cœur de la pratique du designer. Le dessin dont nous parlons ici n’a pas de valeur en soi, il ne cherche ni à représenter avec fidélité, ni à exprimer avec finesse, il est considéré comme un outil de travail, un medium de recherches. Un dessin permet de se figurer une pensée complexe, d’en trouver les liens et les échappées. Mais aussi de divaguer dans l’univers des formes pour chercher le moment juste qui initiera et donnera les fondations à l’ensemble du travail. Temps de concentration entre une ouverture totale et une focalisation sur des choix. Chaque phase du projet est assujettie à ses outils, chaque outil influence une manière de mettre en forme. La pensée n’agit jamais sans support. Si les nouvelles technologies transforment le geste du dessin en calcul on voit bien qu’à la fois, dans le travail des Frog design « sketchs furniture » elles permettent aussi des liens inédits entre dessin/pensée/forme et réalisation concentrés en un geste. Parfois la représentation du projet devient projet à part entière (architectures de papier); souvent le croquis figure ce que sera le projet avec une grande cohérence (Les Bouroulec); il permet un mode d'analyse de contextes inédits (Tshumi); dans tous les cas, questionner la place du dessin dans le projet et dans la pensée du design permettra aux étudiants d’expérimenter et de concevoir leurs propres outils de recherches.
« Chaque année de ma vie a été vouée en partie au dessin... Je n'ai jamais cessé de dessiner et de peindre, cherchant où trouver les secrets de la forme. Il ne faut pas chercher ailleurs la clef de mes travaux et de mes recherches.», Le Corbusier.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Bibliographie :
- Constance Rubini, « Dessiner le design », catalogue, Union centrale des Arts Décoratifs, Paris, 2009
- Marie-Haude Caraës et Nicole Marchand, « Images de pensée », RMN, Paris, 2011
- Cornel Windlin, Ronan et Erwan Bouroullec, « Drawing », JRP Ringier, 2013
- Bernard Tshumi, « Architecture : concept et notation », Centre Geoges Pompidou, Paris, 2014

 Mise en oeuvre et développement Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Développer les capacités de travail à travers l'expérimentation et l'étude dans le cadre du projet personnel et du travail d'atelier.

Contenu :
Progressivement, tout au long du cursus, l'étudiant est amené à développer sa capacité de travail ainsi que la puissance et l'efficacité plastique de son projet personnel dans le cadre de l'organisation générale de ses divers travaux et expérimentations à travers un rythme et un processus de réalisation de plus en plus singularisés. L'ensemble des activités plastiques de l'étudiant est en résonance continue avec les enseignements de l'UE2 (problématique, méthodologie, projet).

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Productions Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Permettre à l'étudiant de concrétiser et finaliser les éléments issus de la recherche et du développement du projet ou du travail.

Contenu :
Le terme de production vient ici qualifier le travail d'atelier en phase projet et, dans un registre un peu différent, en phase préparatoire du diplôme DNAT.
On peut raisonnablement considérer que dans le cadre d'un projet personnel pleinement orienté du côté d'une activité de recherche, la finesse de la réflexion sur l'économie générale du travail et sa faisabilité d'une part, et, d'autre part,
l'ajustement du niveau de 'l'agir' dans la complémentarité au 'faire', pour la concrétisation des travaux, pièces et objets, conduisent l'étudiant à 'produire' les signes tangibles et manifestes de son projet.
Production donc, tant dans son acception de 'production de l'esprit', au double sens littéral et ici très adapté de 'génération' et de 'formation', que dans son acception de 'production d'objet' tel que tableau, film, etc.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Bibliographie :
Entretiens individuels et semi-collectifs en atelier.

 Projet PartenaireOlivier Vadrot
obligatoire3,00
 

Objectifs pédagogiques :
L'objectif de cet enseignement se situe à court terme : expérimenter le projet en condition réelle (budget de production, planning, validation des différentes étapes du projet, réunions avec le commanditaire, suivi de fabrication, montage...), permettre aux étudiants de se situer par rapport à une pratique professionnelle et de constituer l'amorce d'un réseau professionnel.

Contenu :
A partir d’un projet à l’initiative de l’étudiant ou d'un professeur, travailler sur une réalisation dans un contexte clairement identifié et avec un partenaire institutionnel extérieur.
Travail individuel ou collectif, selon la nature et l'investissement nécessaire au projet.

Exemple de partenaires passés : Maison de l'architecture Rhône-Alpes (Lyon), Schweizerisches Architekturmuseum (Basel), Fondation Calder (Saché), FRAC Centre (Orléans), Salon Points de Vue (Lyon), Festival Les nuits sonores (Lyon), Ecole Normale Supérieure de Lyon, etc

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

Bibliographie :
Rural Studio, Auburn University, USA.

 Workshops Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition de connaissances dans le cadre d'un atelier intensif d'enseignement dirigé par une personnalité extérieure à l'école, qu'il soit artiste designer ou auteur en collaboration ou non avec un ou des professeurs.

Contenu :
La durée (entre 2 et 5 jours) et le fonctionnement du workshop varient selon les enjeux pédagogiques. Les contenus sont très diversifiés et en corrélation avec le travail des personnalités invitées.
Le workshop peut s’inscrire dans un ensemble thématique d’enseignements du type arc/atelier de recherche et de création.

Mode d'évaluation :
Evaluation lors du bilan semestriel.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S7-Contextualisation / pôle Design Espace4Analyse / énonciation Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition progressive des outils techniques et conceptuels d'analyse permettant à l'étudiant de proposer une lecture (orale et écrite) cohérente, rigoureuse et contextualisée de l'ensemble de ses travaux.

Contenu :
Le travail d'analyse critique a lieu tout au long de l'année mais est plus particulièrement mis en évidence lors des séances de présentation spatiale de travaux et lors des bilans semestriels. Ce n'est que progressivement tout au long du cursus que l'étudiant peut acquérir la maîtrise de cet outil.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Dossier personnel Collège Des Professeurs
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise en évidence pratique et conceptuelle du projet général de l'étudiant par le biais d'un support de communication.

Contenu :
Tout au long du cursus, il s'agit de mettre en œuvre, réaliser et régulièrement mettre à jour le dossier de travaux personnels que nécessite la communication d'une démarche et d'un projet d'artiste ou de designer.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

 Module de professionnalisationPatricia Welinski
David Des Moutis
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition de connaissances et compétences inhérentes et annexes à la fonction de designer et d'auteur en matière d'organisation et de production. La question de la professionnalisation pose, dans son énoncé même, l'enjeu du statut de l'artiste auteur et créateur. Il s'agit d'aider les futurs designers, étudiants et ex-étudiants nouvellement diplômés intéressés, à se repérer dans le paysage culturel, technique et économique. Il ne s'agit ni de donner des recettes ni d'être dans une systématisation stratégique mais d'apporter de façon concrète et pragmatique des réponses à leur questionnement sur et pendant l'après école et de les aider à définir et déterminer leur positionnement d'auteurs.

Contenu :
Entité transversale qui sʼinscrit dans les rencontres avec les 4e et 5e années et jeunes diplômés désireux de participer.
Rencontres avec des opérateurs du design dans la société : designers, éditeurs, avocats, agents, imprimeur, comptable, assitant à la maîtrise d’œuvre (marchés publics), prototypiste, etc. Au-delà de la stratégie et sans a priori de « recettes », il sʼagira dʼenvisager le passage et lʼinscription dans le monde professionnel à la suite de lʼécole, et d'acquérir des outils et pistes pour se repérer dans le circuit professionnel. Les personnalités invitées ou visitées nous renseigneront sur leur parcours et leur expérience pratique, sous forme de conférence-débat en amphithéâtre et/ou de visite dʼatelier.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu.

Bibliographie :
- Petit guide de la DAP à l'usage des jeunes artistes et créateurs

- Christelle Capo-Chichi, « Guide du graphiste indépendant », Pyramid, 2006
- Christelle Capo-Chichi, « Guide des marchés publics du design graphique », Pyramid, 2007
- Eve Chiapello, « Artistes versus manager », Métailié, 1998

http://www.scenographes.fr/scenographes.fr/accueil.html
http://uniondesscenographes.fr.over-blog.com/article-23763654.html

 Spatialisation Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Apprentissage progressif de la mise en espace et de la présentation plastique de l'ensemble des travaux de l'étudiant.

Contenu :
Selon l'année et le niveau des études, le travail de spatialisation est mis en œuvre régulièrement tout au long de l'année dans le cadre de séances de présentation de travaux ainsi que lors des bilans semestriels ou le cas échéant au moment d'expositions en dehors du cadre de l'école.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Stage Collège Des Professeurs
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Le stage permet d'acquérir une expérience des milieux de création et de production, d'approfondir la connaissance des milieux professionnels (entreprises, milieux culturels et institutionnels) et de développer les compétences pratiques en termes d'outils et de travail en équipe.

Contenu :
Ce temps de formation donne lieu à la rédaction par l' étudiant d'un 'rapport de stage' mettant en évidence sa propre approche du milieu professionnel en relation avec l'enseignement proprement dit.
Les périodes de stages obligatoires sont fixées par l'école.
Les périodes de stages hors obligation sont fixées de façon concertée entre l'étudiant, l'équipe pédagogique et l'entreprise.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

Semestre 8

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S8-Histoire / Culture / pôle Design Espace5Atelier de langues étrangères - AnglaisDerek Byrne
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Développer toutes les compétences linguistiques dans la langue enseignée (expression et compréhension écrite et orale) à travers des activités et des supports variés (articles et documents, supports audiovisuels, exercices visant à stimuler l’échange et la pratique orale) ayant un lien étroit avec les options Design d'espace, Design graphique, Design textile.
Donner une vue internationale contemporaine de ces domaines.
Développer un vocabulaire technique et général lié à leur champ d'étude et acquérir une plus grande confiance et spontanéité dans leur utilisation de la langue anglaise.
Donner une préparation à un séjour d'étude, un stage ou un poste, à l'étranger : les différents CV et lettres de motivation adaptés selon le contexte (stage, travail, année Erasmus), présentation du travail (élaboration et réflexion derrière le travail).
Etre informé sur les technologies, tendances et nouveautés artistiques liées aux différentes filières qui pourraient avoir une incidence sur leur travail.
Explorer des aspects culturels et artistiques anglophones dits 'main stream' et dits 'underground'.
Un projet en groupe conçu, préparé, realisé et exécuté en anglais basé sur le création d’un texte et son exploitation dans un contexte réel (en 2008/2009 les textes ont pris la forme d’une édition avec pour thème “le panoptique”).
Aborder les aspects linguistiques (grammaire et lexique) selon les besoins collectifs et individuels et dans le but de permettre d’atteindre les objectifs cités ci-dessus.

Contenu :
Les principaux thèmes abordés sont :
- La culture contemporaine aux USA et en Europe à travers des articles de presse, sites web, extraits de livres, films, séries télé etc.,
- Les procédés techniques et méthodes utilisés dans plusieurs domaines des arts appliqués (sérigraphie, graphisme, etc.) à travers différents supports, le but de l’activité étant de faire produire un travail de présentation sous forme d’exposé en anglais aux élèves ;
- Préparation d’une présentation d’un travail produit pour une autre matière (graphisme, textile, design d'objets, design d'espaces,etc.) et présentation en classe (travail oral et écrit) ;
- Exploration des réflexions autour de leur travail et du travail des autres, s'exprimer sur les processus de travail ;
- Acquisition et assimilation du vocabulaire nécessaire pour décrire les couleurs, les textures, les matières, les outils, les processus, le mouvement d’un corps, d’une caméra, la succession d’images dans un générique de film, etc. à travers plusieurs exercices oraux et écrits avec des supports audiovisuels, écrits et autres ;
- Analyse et étude des éléments des CV en anglais avec pour objectif la production d'une gamme de CV apdatés selon le contexte, à jour, en anglais pour chaque élève ;
- Travail de documentation et orientation construction d 'un lexique adapté à chaque filière.

Activités diverses qui travailleront les quatre compétences linguistiques (compréhension et expression orales et écrites).

L’étude de la grammaire et de la syntaxe est abordée tout au long des activités avec pour souci principal l’élimination des lacunes dans un contexte d’utilisation réaliste et pratique et l’acquisition de nouvelles connaissances dans un but pratique également.

Mode d'évaluation :
Les élèves sont contrôlés dans toutes les compétences linguistiques (oral et écrit) sur les thèmes et activités abordés pendant les cours.

Bibliographie :
- Bailey S., « Dot Dot Dot #17 », Princeton Architectural Press, U.S.A. 2009, 104 p.
- Beckett S., « Three Novels : Molloy, Malone Dies, the Unnamable », Calder Publications Ltd, U.K., 1973, 418 p.
- Burroughs W.S., « Junky », Penguin Books Ltd, U.K., 1977, 176 p.
- Burroughs W.S., « Naked Lunch », The Restored Text, HarperPerennial, U.K., 2005, 208 p.
- Danielewski M Z., « House of leaves », Doubleday, London, 2001, 710 p.
- Danielewski M Z., « Only Revolutions: A Novel », Pantheon, London, 2001, 384 p.
- Eastwood J. , « Practice Grammar », Oxford University Press, 1999, 446 p.
- Frascina F., Harris J., « Art in modern culture : an anthology of critical texts », Phaidon, U.K., 2006, 352 p.
- Murphy J., « New Headway:Student's Book Intermediate level » Oxford University Press, 2003, 160 p.
- Fletcher A., « The art of looking sideways », Phaidon Press Ltd, U.K., 2001, 534 p.
- Holder W. F.R. David, « A for 'orses' », De Appel arts centre, Holland, 2008
- Holder W. F.R. David, « Keep it to Yourself », De Appel arts centre, Holland, 2009
- Holder W. F.R. David, « Stuff and Nonsense », De Appel arts centre, Holland, 2008
- Illich I., « In the Vineyard of the Text », University of Chicago Press, USA, 1996, 162 p.
- K. Dick P., « Second Variety », Gollancz, 1999, U.K., 392 p.
- Knowlson J., « Damned to Fame: Life of Samuel Beckett », Bloomsbury Publishing PLC, U.K., 1997, 896 p.
- Hustwit G., « Helvetica » [ DVD ], Plexi Film, 2007
- League of Noble Peers, « Steal this film part 2 » [ DVD ], Britdoc, U.K., 2007

 Conférences / Voyages d'études Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Connaissances de l'art contemporain, qu'il s'agisse des figures majeures ou émergentes de l'art actuel, ou de ses lieux de diffusion. Connaissances des cultures spécifiques propres aux designs (auteurs, structures, évènements et lieux de diffusion).

Contenu :
Un cycle hebdomadaire d'interventions du type conférence ou performance est programmé chaque mercredi après-midi à dix-sept heures dans le Grand amphithéâtre :
Sa programmation prend en compte les questionnements et les enjeux artistiques et intellectuels contemporains, ainsi que ceux des cultures spécifiques propres aux designs contemporains Elle est en relation directe avec les enseignements.
L'espace-temps de l'intervention est conçu comme une structure de « travail de la parole ».
La parole de l'intervenant peut relever du commentaire, de la recherche théorique ou de l'expérience artistique, littéraire, etc. L'image, projetée ou diffusée peut jouer le rôle de support, de complément ou de lanceur.
Pendant le temps de la conférence, tous les enseignements sont interrompus afin de permettre la participation de l'ensemble des étudiants et enseignants de l'École, toutes options et années confondues.




Les voyages d'études
auprès des centres majeurs de création soit sur la région soit sur l’international sont importants dans le cadre des études. Ils doivent permettre aux étudiants de découvrir les lieux de diffusion de l'art contemporain et sites remarquables du patrimoine moderne et contemporain ; la fréquentation régulière et autonome de ces lieux est fondamentale pour la poursuite des études.

Mode d'évaluation :
Tout au long du cursus de l'étudiant, la participation aux conférences fait l'objet d'une évaluation (notes et références au sein du dossier ou du mémoire), et de l'attribution d'un crédit semestriel (UE1).

 Expographie - Séminaire autour du format de l'expositionPatricia Welinski
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Ce séminaire est un temps de partage, de discussions, de présentation et de réflexion sur les enjeux de la scénographie d'exposition contemporaine. Il vise à étudier à travers des thématiques, l'analyse d'exemples (études de cas, visites) et des rencontres avec des professionnels, différents aspects de ce qui se joue dans la mise en espace d’un contenu, afin d’en constituer une approche critique.
Chaque séance documentée fera l'objet de comptes rendus dont l'ensemble (documentation + synthèse) devra être rendu accessible par l’étudiant dans un format numérique.

Contenu :
La scénographie d’exposition est un métier encore jeune et hybride en général pratiqué par des scénographes de spectacles ou des architectes. Cependant, de plus en plus de designers s’y inscrivent, apportant un point de vue particulier sur les usages, les objets et les espaces. Les enjeux contemporains qui sont ceux de l’exposition aujourd’hui impliquent une réflexion approfondie sur les spécificités de ce territoire pour le design. Sans en embrasser tous les enjeux socio-économiques ou culturels, nous prendrons le temps d’étudier quelques notions mises en jeu dans ce contexte particulier à travers des exemples et des points de vue pour initier un appareil critique. Ce territoire offre entre autres dans son aspect éphémère ou la question de mise en espace d’un contenu préalable, un champ riche et inédit de pratiques pour le designer d’espace. La réflexion sur les effets de la formalisation qui sont opérés dans le montage d’une exposition fera également pleinement partie du contenu du séminaire.
Il s'agit d'un moment de partage et de discussions qui traverse la pratique de chaque étudiant. Le séminaire se déploie sur des séances composées d'une présentation des enseignants et d'exposés des étudiants. Quelques-unes feront aussi l'objet d'une invitation de personnalités extérieures. L'ensemble des exposés, cours, conférences sera mis en commun sous différentes formes dont un espace virtuel de partage en ligne.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Bibliographie :
- George Nelson, « Display (Interiors Library) », Whitney Publications Inc., 1953
- Jean-Louis Déotte et Pierre-Damien Huygue (dir.), « Le jeu de l’exposition », L’harmattan
- Carlo Scarpa, « L’art d’exposer », JRP Ringier, 2013
- Brian O’Doherty, « White Cube, l’espace de la galerie et son idéologie », JRP Ringier, 2008
- « Scénographie d’exposition », Eyrolles, 2010
- Bernd Klüser et Katharina Hegewisch, « L’art de l’exposition », Editions du regard, 1998
- Serge Chaumier, Agnès Levillain, « Qu’est-ce qu’un muséographe ? »
- « L’œuvre en scène, ou ce que l’art doit à la scénographie », textes réunis par Claire Lahuerta in « Figure de l’art n° 18 », Presses Universitaires de Pau et des pays de l’Adour
- Michel Côté, « Pratiques de l’exposition », Lyon, Musée des Confluences, 2008
- Mary Anne Stanizewski, « The Power of Display », MIT Press, 1998
- « Azimuts », n° 32
- Colloque « Qu’est-ce que la scénographie ? », ENSAD, 21-22 octobre 2011 (http://www.franceculture.fr/qu’est-ce-que-la-scenographie)
- Blogs : http://economuseo.blogspot.fr

 Séminaire théoriqueCatherine Geel
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Apprendre à rythmer les allers et retours entre recherche théorique, recherches de projet, conception du plan de mémoire et avancement de l’écriture.

Contenu :
RDV mensuel d’une heure individuel ou à deux étudiants avec les références en cours de lecture et les parties écrites du mémoire qui doit être rendu en juin.

Mode d'évaluation :
Evaluation des écrits et de la cohérence du plan en avril

Bibliographie :
MATTELART Armand et Eric NEVEU, Introduction aux Cultural Studies, Paris, « Repères », La Découverte, 2005

BAL, Mieke, Tavelling Concept in the Humanities ; a Rough Guide, Toronto, University of Toronto, 2002

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S8-Recherche / Méthodologi pôle Design Espace10Common's LabDavid Olivier Lartigaud
Patricia Welinski
Nicolas Frespech
option2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Créer un lieu et un temps, d'effervescence du savoir et des technologies spécifiques, de veille, de questionnement et d'accompagnement du travail de création à l'ère de la réalité numérique. En particulier étudier et s'emparer des incidences cognitives, esthétiques voir politiques, des accidents, des prolongements, des élargissements qui s'opèrent et aussi des rapports qui s'établissent entre digital et analogique dans l'art et le design.
Autrement dit, il sera question d'analyser et questionner les transformations que ces outils imposent à notre manière de vivre, de penser, de comprendre, de voir, de créer et de produire, et examiner comment ce nouveau paradigme est la source de formes qui en découlent et qui ouvrent de nouveaux champs d'expériences et de production.
Il sera aussi question de trouver des interlocuteurs/collaborateurs/prestataires/diffuseurs pour élaborer et accompagner les projets.

Contenu :
L’ARC sera l’occasion d’aborder ces questions transversales liés à l’utilisation des TICs.- Le travail, intellectuel et opérationnel, engagé, portera en particulier sur les nouvelles narrations, les transformations des modes d’accès au savoir, la “technomagie”, l'interactivité et ses enjeux, la désynchronisation, la convergence, l'Internet des objets, la réalité augmentée voire d'autres champs d'expérimentation déjà apparus et actifs ailleurs en art et en design. Certains projets développés dans ce cadre seront évalués dans les options avec les enseignants responsables.
- L’ARC a pour mode pédagogique la mise en commun et le partage des connaissances, des ressources et des réseaux ainsi que l'autonomie. Quel que soit leur statut (étudiants, enseignants, techniciens, collaborateurs extérieurs… ), chaque participant à l'ARC peut être acteur de cette mutualisation.
- Une fois par mois, les participants du Commons’Lab se réuniront pour une conférence avec des personnalités extérieures le matin et un atelier pratique l'après-midi. Cette série d’invitations permettra de questionner les pratiques actuelles, d’approfondir la veille des outils ou des champs opératoires et de rencontrer des partenaires potentiels. La partie pratique permettra l'expérimentation des outils et la mise en œuvre des projets.
La participation à l'ARC implique une contribution active aux enjeux du Commons’Lab, à la réflexion menée et à l'élaboration de ce qui en découle (activités, communication, actes, etc.).
Le Commons'Lab est un lieu associé où se mettent en œuvre les recherches, les expérimentations et les projets.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu.

Bibliographie :
Bibliographie indicative, d’autres ressources disponibles en ligne :

- Dieter Daniels, Barbara U. Schmidt (dir.), « Artists as Inventors », Ostfildern, Hatje Cantz, 2008
- Zygmunt Bauman, « Le présent liquide », Paris, Seuil, 2007 *
- Peter Lunefeld, « Snap to Grid, « A User's Guide to Digital Arts, Media, and Cultures », Cambridge, MIT Press, 2001*
- Olia Lialina et Dragan Espenschied ( dir.), « Digital Folklore », Stuttgart, Merz Akademie, 2009 *
- Mathieu Triclot; « Philosophie des jeux vidéos », Zones, 2011
- Karen O'Rourke, « Walking and Mapping Artists as Cartographers », The MIT Press, 2013
- Jacob von Uexkûll, « Mondes animaux et monde humain », Pocket 2004
- Anthony Dunne, Hertzian Tales, « Electronic products, aesthetic experience, and critical design », Cambridge, MIT Press, 2005
- Bruce Sterling, « Objets bavards », FYP, 2009
- Frédéric Kaplan, « La métamorphose des objets », FYP, 2009
- Clarisse Herrenschmidt, « Les trois écritures », Gallimard, 2007

- Exposition « Design and the elastic mind », MoMA, NY, 2008
http://www.moma.org/interactives/exhibitions/2008/elasticmind/index.html
- Exposition « Talk to me », 2011, MoMA, NY
http://www.moma.org/visit/calendar/exhibitions/1080

- Revue OPEN, n° 11, « Hybrid Space, how wireless media mobilize public space », Rotterdam, NAi Publishers, 2006 *
- Revue POLI, n° 3, « Le spectacle de l'écologie », Paris, 2010

http://www.internetactu.net/tag/internet-des-objets/
http://www.pachube.com/
http://www.arduino.cc/

 Méthodologie spécifique Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise en place progressive d'une méthode de travail de plus en plus individualisée tout au long du cursus et en relation avec les orientations de l'année et de l'option.
Cet objectif est présent à l'intérieur de chaque cours faisant appel à la fois au développement de la capacité perceptive et à l'élaboration d'une mise en œuvre de l'idée.

Une approche plus spécifique sur la méthodologie de recherche peut être développée dans le cadre de modules ou séminaires expressément conçus au croisement des enseignements pratiques et théoriques.

Contenu :
La question est de savoir comment construire un objet de réflexion, de travail et de recherche qui coïncide avec les intentions conceptuelles et plastiques initiales. Mais dans ce contexte, il s'agira probablement moins de répondre à cette question que de la volonté d' en énoncer sans cesse les termes et les conditions. Entre théorie et pratique, entre hypothèse et expérimentation se tissent progressivement les liens qui vont permettre la construction complexe d'une singularité agissante au sein du projet artistique au sens large du terme, qu'il relève du champ de l'art ou de celui du design.
Construire donc, sa propre méthode et ses variations, à partir des éléments constitutifs spécifiques du champ de création dans lequel l'étudiant est engagé mais aussi de l'étude des divers dispositifs scientifiques et transversaux qui organisent les subjectivités contemporaines.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Problématique de projet Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Savoir de quoi l'on parle et avec quoi on agit ; dans quelle mesure le corpus problématisé s'inscrit dans la réflexion et la création contemporaine inhérentes au champ de recherche dans lequel l'étudiant est en train de s'engager.

Contenu :
Tout au long du cursus, depuis le 'sujet' imposé et la thématique, jusqu'à la problématique spécifique du projet individuel et de la recherche, il s’agit de questionner, dans le champ contemporain, à partir du monde réel et des singularités artistiques, dans un continuel aller-retour, à la fois les contenus significatifs mêmes du travail artistique et la façon de penser ce qui précisément le motive, le monde qui nous entoure et nous constitue.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Projet / MémoireCatherine Geel
obligatoire4,00
 

Objectifs pédagogiques :
Les objectifs de ce cours sont la conception, l’élaboration et la rédaction d’un mémoire de fin d’études dont la soutenance constitue une des épreuves du Diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP). La rédaction du mémoire définit la perspective de recherche de l’étudiant, au sens large, et finalise un travail théorique en relation étroite ou distanciée, selon le cas, avec la pratique plastique.

Contenu :
« La formalisation du mémoire relève du choix de l’étudiant, en lien avec l’équipe pédagogique, de son projet de diplôme, ou de tout sujet articulé avec celui-ci, et de ses projets ultérieurs. Le travail écrit est au centre de l’exercice, il peut être accompagné d’un travail sur d’autres supports ». Ce mémoire combine une exigence méthodologique de niveau Master avec des partis pris justifiés par le projet plastique d’une part, par un souci d’expression et de forme écrites d’autre part. Il s’agirait de rendre compte de la pensée comme de l’expérience de la pensée. L’étudiant s’engage dans une recherche qui permet de nourrir sa pratique, voire de l’expliquer mais aussi d’en formuler les enjeux. Il essaie de répondre à une série de questions : Comment puis-je problématiser ma réflexion ? Sur quelles références s’appuie-t-elle ? Comment les analyser en sorte qu’elles éclairent mes intentions ? Quelles sont mes hypothèses de travail, celles auxquelles répondront, le cas échéant, les réalisations du diplôme ? Dans cette approche d’écriture, l’étudiant se positionne en auteur, par l’autonomie de la phase d’écriture, par son appréhension sensible autant qu’analytique.
Des compétences rédactionnelles sont exigées.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel ; communication du mémoire au collège des professeurs.

 Station d'Arts poétiquesJerome Mauche
Patrick Beurard-Valdoye
option2,00
 

Objectifs pédagogiques :
La Station d’arts poétiques est un programme de recherche théorique et de création dirigé vers l’écriture poétique dans la diversité des formes qu’elle emprunte à l’heure actuelle.
Sont ainsi appréhendés et développés par les étudiants des travaux d’écriture, par-delà les genres littéraires institués ou qui l’ont été.
Les arts poétiques fédèrent ainsi une attitude de recherche pouvant avoir trait tout aussi bien au travail du vers, de la prose, de la poésie visuelle, du «docu-poème», du montage, de la performance poétique et sonore, des rapports texte/image : photo, vidéo, film, hyper-texte, web (en incluant même la verbalisation restreinte), qu’à celui des formes dialoguées assimilant toutes sortes de récits, d'essais, et cela dans la diversité des langues et de leurs usages sociaux, du plurilinguisme à la textualisation des idiomes.
Une attention particulière est donnée à l’oralisation des pratiques textuelles.
En cela, il s’agit de faire interagir les pratiques poétiques et les réflexions sur la littérature avec les signes, codes et systèmes qui fonctionnent dans les arts plastiques contemporains.
Cette démarche s’inscrit de plus dans une histoire déjà longue des romantismes allemands et anglais jusqu’aux pratiques contemporaines, marqués par les croisements de genre et la nécessaire induction entre l’acte poétique et sa composante technique et théorique.
L'objectif à moyen terme — inspiré des écoles scandinaves — serait d'accompagner des créateurs et chercheurs dans une réflexion et une connaissance des réseaux d'activité littéraire où la langue et les modes narratifs constituent des lieux d'investigation.
L’accent est mis sur les processus d’émergence individuels et collectifs qui ont trait au travail d’écriture : récurrence, conception, production, diffusion, ainsi que connaissance du champ littéraire et éditorial en France comme à l’étranger.

Contenu :
Après une collaboration de plusieurs années avec l’ENS, ce programme est à présent en partenariat avec le Département Ecriture de l’ENSATT. Il élargit celui de l’Atelier d’arts poétiques dispensé au sein de l’Ensba Lyon, par quatre journées d’études abordant en profondeur la pratique et l’approche théorique d’un auteur invité. Un workshop de trois jours conduit par un invité se focalise aussi sur la pratique des étudiants, et leur mise en œuvre orale face à un public.
Ce programme s’adresse aux étudiants de l'Ensba Lyon, ainsi qu’à de jeunes auteurs-chercheurs sortis de l’école, ou non, poursuivant une recherche pratique et théorique d’écriture.
Il est conduit par les poètes et professeurs d'enseignement artistique Patrick Beurard-Valdoye et Jérôme Mauche.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Station de Recherches ScénographiquesPatricia Welinski
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
La station de recherche scénographique est un atelier de recherche sur la scénographie d’exposition initié par le Master Designs Mixtes de l’École d’enseignement supérieur d’art de Bordeaux – EBABX, le Master Design Exposition de École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon – ENSBAL et l’UCAD-Musée de l’IFAN à Dakar au Sénégal.
L’ambition est de construire un réseau d’écoles international autour des questions de mise en exposition et particulièrement de scénographie d’exposition, permettant le partage de savoirs et d’expériences entre écoles et avec les acteurs du monde des musées, du patrimoine et des pratiques curatoriales. Ce partenariat repose sur le travail d’enseignants chercheurs des 3 établissements concernés ayant des expériences de travail en commun, et sur un réseau local d’acteurs impliqués sur les questions posées par la scénographie d’exposition.
Elle décline trois modes d’action :
- un espace numérique commun de « veille scénographique », un blog de recherche sur les nouveaux enjeux et dispositifs de la scénographie contemporaine, espace de ressources destiné à la publication et la diffusion de textes, images et sons, ainsi qu’à la constitution d’une bibliographie évolutive.
- des rencontres nourrissant la réflexion sur la scénographie d’exposition : conférences et séminaires, avec des artistes, concepteurs, curateurs et chercheurs interrogeant la mise en exposition ;
- des expérimentations in situ, les « Interventions Scénographiques Instantanées ». Les ISI sont des workshops de courte durée menés au sein de musées et lieux d’exposition partenaires. Il s’agit en somme de Fab Labs scénographiques à basse technologie.

Contenu :
Les « Interventions Scénographiques Instantanées » — ISI, sont des workshops qui se déroulent au sein des musées d'accueil pour produire des expérimentations in situ. De très courtes durées (3 jours à 1 semaine), elles initient réflexion et production intenses sur les lieux d’exposition mêmes, en proposant à partir d'un regard sur la collection du lieu et des discussions avec les professionnels présents, des dispositifs d’exposition expérimentaux représentés par des visualisations, des maquettes d’étude ou en vraie grandeur qui font l’objet de présentations publiques. Elles permettent, en relation avec les musées partenaires, d’imaginer des modes de présentation pensés en fonction de différents types de contenus (artistique, scientifique, historique, ethnographique) et de médias (objet, texte, iconographie, image en mouvement, son). Le format des workshops amène à se concentrer sur l’essentiel. Les étudiants esquissent des dispositifs scénographiques sous forme spatiale, volumique et graphique, dans une économie de moyens. Ces productions tangibles constituent des éléments de réflexion et des outils d’expérience.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu

Bibliographie :
Thierry Bonnot 'La vie des objets', Éditions de la Maison des sciences de l'homme Paris, 2002
- Michel Leiris, « L'Afrique fantôme' : Gallimard, 1934
- Marcel Griaule, « Dieu d'eau : Entretiens avec Ogotommêli», Fayard, 1997
- « Cahier Dakar-Djibouti », M.Griaule, M.Leiris, Editions Les Cahiers, 2015
- Art Press 'Comment décoloniser les musées ethnographiques aujourd’hui ?' Pauline de Laboulaye, avril 2015
-'Minautore'revue d'art et de littérature, ed Skira 1933, consultable sur le net : http://www.contreeslointaines.fr/revues-magazines/rare-revue-minotaure/
Marie Gautheron : http://www.laviedesidees.fr/Retour-sur-la-Mission-Dakar.html
Revue Persée : Mission Dakar-Djibouti, rapport général (mai 1931-mai 1932). http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/jafr_0037-9166_1932_num_2_1_1529
Films
'les statues meurent aussi' 1953, Chris Market et Alain Resnay, https://www.youtube.com/watch?v=OoyCXA8eTf0 et app=desktop
liens :

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S8-Projet / Production pôle Design Espace11Atelier d' arts poétiquesJerome Mauche
Patrick Beurard-Valdoye
option2,00
 

Objectifs pédagogiques :
L’atelier s’adresse à un groupe d’étudiants concernés par l’écriture : ayant soit déjà une pratique qu’ils désirent approfondir et partager, soit un intérêt qui pourrait déboucher sur une pratique. Il peut aussi s’agir simplement de personnes curieuses de la « chose littéraire », qui ne peut être que stimulante en regard de leur pratique plastique.
L’enjeu pour les étudiants, outre le partage de savoirs, sera la mise en place d’un travail personnel d’écriture. Il sera lui aussi conçu comme une image qu’il s’agira de cristalliser — du dessein mental au « manuscrit », c’est-à-dire au texte dans sa succession et sa construction, et dans la diversité des formes possibles.

Contenu :
Patrick Beurard-Valdoye :
Une réflexion est menée sur la relation – parfois la tension – entre narration, forme et medium.
L’oralité a son importance, autant lorsque nous écoutons les enregistrements de lectures par leurs auteurs (historiques ou contemporains), que lorsqu’il s’agit de transmettre son propre travail et d’en discuter collectivement. La question du dire à haute voix et du lire est abordée.
Il est également proposé des expériences et « exercices » visant à produire une expression singulière à partir de la réalité environnante.
Il n’y a pas d’exclusivité de genres ou de médiums : prose, vers, récit, journal intime, etc. L’appellation d’ « arts poétiques » prend son sens. Elle inclut l'écriture romanesque ou dramaturgique, dès lors qu'il n'y a pas « forme morte » comme disait Claude Simon.
La recherche de la singularité – dans un souci d’authenticité – est un critère principal.


Jérôme Mauche : 
On insistera cette année sur deux modalités de pratiques qui peuvent sembler antithétiques :
1) d’une part les techniques scripturales descriptives : à savoir méthode objectiviste, documentaire, prélèvement, copie, imitation, reprise, détournement, en ce qu’elles permettent de zoomer de la quotidienneté aux univers médiats (journalistique, artistique, scientifique, juridique, médical, chorégraphique par exemple, et aux stéréotypes qui y règnent);
2) de l’autre les usages et métaphores à l’œuvre dans certains objets provenant de contextes éloignés (temps, mœurs, espace), qu’on s’efforcera de laisser agir dans nos vies et dans nos travaux, sur le mode de la persistance comme de l’anticipation : ainsi le corail, le pixel, l’affinité élective, la chute, la maison de la vie, l’encyclopédie interminable constitueront quelques-uns des axes de recherche.

Mode d'évaluation :
Evaluation à partir de la « production » et de la présence active de l'étudiant par les deux professeurs.

 DisegnoPatricia Welinski
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Dans cet atelier il s'agira de pratiquer le dessin dans le sens originel du mot, vu comme une méthodologie de travail dans l'élaboration du projet.
Pour trouver sa propre manière de l'envisager et développer une pratique singulière, il sera proposé des expérimentations et des études de cas en s'appuyant sur les thématiques personnelles développées par les étudiants.
Premier temps d'exploration, le dessin permet la recherche d'idées, d'intentions et de gestes forts, va et vient rapide et direct entre la pensée et sa représentation. L'idée ici est plutôt de 's'entraîner' et de trouver par la pratique ses propres outils et formats, ses matériaux d'affinité et de développer son champ de recherche propre.
Chercher enfin ses modes de représentation et de mise en espace les plus adaptées.
Quelques séances communes avec les 5eme année permettront un échange sur les méthodologies de projet à l'œuvre dans la conception, la réalisation et la mise en espace de projet de recherche personnel.

 

Contenu :
Dans les premiers dessins de projets, est souvent contenu l’esprit, le dessein, l’invention. En quelques traits le designer ou l’architecte campe le positionnement conceptuel et graphique du projet qui lui permettra de suivre une ligne jusqu’à sa réalisation. L’outil choisi influence les formes et les modes de conception.
A travers l’étude de dessins de designers, d’architectes, en explorant les outils de dessin par des exercices et des recherches, en abordant les différentes formes de représentations possibles du projet, nous prendrons le temps d’aborder ce qui fait à proprement parler le cœur de la pratique du designer. Le dessin dont nous parlons ici n’a pas de valeur en soi, il ne cherche ni à représenter avec fidélité, ni à exprimer avec finesse, il est considéré comme un outil de travail, un medium de recherches. Un dessin permet de se figurer une pensée complexe, d’en trouver les liens et les échappées. Mais aussi de divaguer dans l’univers des formes pour chercher le moment juste qui initiera et donnera les fondations à l’ensemble du travail. Temps de concentration entre une ouverture totale et une focalisation sur des choix. Chaque phase du projet est assujettie à ses outils, chaque outil influence une manière de mettre en forme. La pensée n’agit jamais sans support. Si les nouvelles technologies transforment le geste du dessin en calcul on voit bien qu’à la fois, dans le travail des Frog design « sketchs furniture » elles permettent aussi des liens inédits entre dessin/pensée/forme et réalisation concentrés en un geste. Parfois la représentation du projet devient projet à part entière (architectures de papier); souvent le croquis figure ce que sera le projet avec une grande cohérence (Les Bouroulec); il permet un mode d'analyse de contextes inédits (Tshumi); dans tous les cas, questionner la place du dessin dans le projet et dans la pensée du design permettra aux étudiants d’expérimenter et de concevoir leurs propres outils de recherches.
« Chaque année de ma vie a été vouée en partie au dessin... Je n'ai jamais cessé de dessiner et de peindre, cherchant où trouver les secrets de la forme. Il ne faut pas chercher ailleurs la clef de mes travaux et de mes recherches.», Le Corbusier.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Bibliographie :
- Constance Rubini, « Dessiner le design », catalogue, Union centrale des Arts Décoratifs, Paris, 2009
- Marie-Haude Caraës et Nicole Marchand, « Images de pensée », RMN, Paris, 2011
- Cornel Windlin, Ronan et Erwan Bouroullec, « Drawing », JRP Ringier, 2013
- Bernard Tshumi, « Architecture : concept et notation », Centre Geoges Pompidou, Paris, 2014

 Mise en oeuvre et développement Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Développer les capacités de travail à travers l'expérimentation et l'étude dans le cadre du projet personnel et du travail d'atelier.

Contenu :
Progressivement, tout au long du cursus, l'étudiant est amené à développer sa capacité de travail ainsi que la puissance et l'efficacité plastique de son projet personnel dans le cadre de l'organisation générale de ses divers travaux et expérimentations à travers un rythme et un processus de réalisation de plus en plus singularisés. L'ensemble des activités plastiques de l'étudiant est en résonance continue avec les enseignements de l'UE2 (problématique, méthodologie, projet).

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Productions Collège Des Professeurs
obligatoire3,00
 

Objectifs pédagogiques :
Permettre à l'étudiant de concrétiser et finaliser les éléments issus de la recherche et du développement du projet ou du travail.

Contenu :
Le terme de production vient ici qualifier le travail d'atelier en phase projet et, dans un registre un peu différent, en phase préparatoire du diplôme DNAT.
On peut raisonnablement considérer que dans le cadre d'un projet personnel pleinement orienté du côté d'une activité de recherche, la finesse de la réflexion sur l'économie générale du travail et sa faisabilité d'une part, et, d'autre part,
l'ajustement du niveau de 'l'agir' dans la complémentarité au 'faire', pour la concrétisation des travaux, pièces et objets, conduisent l'étudiant à 'produire' les signes tangibles et manifestes de son projet.
Production donc, tant dans son acception de 'production de l'esprit', au double sens littéral et ici très adapté de 'génération' et de 'formation', que dans son acception de 'production d'objet' tel que tableau, film, etc.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Bibliographie :
Entretiens individuels et semi-collectifs en atelier.

 Projet partenaireOlivier Vadrot
obligatoire3,00
 

Objectifs pédagogiques :
L'objectif de cet enseignement se situe à court terme : expérimenter le projet en condition réelle (budget de production, planning, validation des différentes étapes du projet, réunions avec le commanditaire, suivi de fabrication, montage...), permettre aux étudiants de se situer par rapport à une pratique professionnelle et de constituer l'amorce d'un réseau professionnel.

Contenu :
A partir d’un projet à l’initiative de l’étudiant ou d'un professeur, travailler sur une réalisation dans un contexte clairement identifié et avec un partenaire institutionnel extérieur.
Travail individuel ou collectif, selon la nature et l'investissement nécessaire au projet.

Exemple de partenaires passés : Maison de l'architecture Rhône-Alpes (Lyon), Schweizerisches Architekturmuseum (Basel), Fondation Calder (Saché), FRAC Centre (Orléans), Salon Points de Vue (Lyon), Festival Les nuits sonores (Lyon), Ecole Normale Supérieure de Lyon, etc

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

Bibliographie :
Rural Studio, Auburn University, USA.

 Workshops Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition de connaissances dans le cadre d'un atelier intensif d'enseignement dirigé par une personnalité extérieure à l'école, qu'il soit artiste designer ou auteur en collaboration ou non avec un ou des professeurs.

Contenu :
La durée (entre 2 et 5 jours) et le fonctionnement du workshop varient selon les enjeux pédagogiques. Les contenus sont très diversifiés et en corrélation avec le travail des personnalités invitées.
Le workshop peut s’inscrire dans un ensemble thématique d’enseignements du type arc/atelier de recherche et de création.

Mode d'évaluation :
Evaluation lors du bilan semestriel.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S8-Contextualisation / pôle Design Espace4Analyse / énonciation Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition progressive des outils techniques et conceptuels d'analyse permettant à l'étudiant de proposer une lecture (orale et écrite) cohérente, rigoureuse et contextualisée de l'ensemble de ses travaux.

Contenu :
Le travail d'analyse critique a lieu tout au long de l'année mais est plus particulièrement mis en évidence lors des séances de présentation spatiale de travaux et lors des bilans semestriels. Ce n'est que progressivement tout au long du cursus que l'étudiant peut acquérir la maîtrise de cet outil.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Dossier personnel Collège Des Professeurs
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise en évidence pratique et conceptuelle du projet général de l'étudiant par le biais d'un support de communication.

Contenu :
Tout au long du cursus, il s'agit de mettre en œuvre, réaliser et régulièrement mettre à jour le dossier de travaux personnels que nécessite la communication d'une démarche et d'un projet d'artiste ou de designer.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

 Module de professionnalisationPatricia Welinski
David Des Moutis
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition de connaissances et compétences inhérentes et annexes à la fonction de designer et d'auteur en matière d'organisation et de production. La question de la professionnalisation pose, dans son énoncé même, l'enjeu du statut de l'artiste auteur et créateur. Il s'agit d'aider les futurs designers, étudiants et ex-étudiants nouvellement diplômés intéressés, à se repérer dans le paysage culturel, technique et économique. Il ne s'agit ni de donner des recettes ni d'être dans une systématisation stratégique mais d'apporter de façon concrète et pragmatique des réponses à leur questionnement sur et pendant l'après école et de les aider à définir et déterminer leur positionnement d'auteurs.

Contenu :
Entité transversale qui sʼinscrit dans les rencontres avec les 4e et 5e années et jeunes diplômés désireux de participer.
Rencontres avec des opérateurs du design dans la société : designers, éditeurs, avocats, agents, imprimeur, comptable, assitant à la maîtrise d’œuvre (marchés publics), prototypiste, etc. Au-delà de la stratégie et sans a priori de « recettes », il sʼagira dʼenvisager le passage et lʼinscription dans le monde professionnel à la suite de lʼécole, et d'acquérir des outils et pistes pour se repérer dans le circuit professionnel. Les personnalités invitées ou visitées nous renseigneront sur leur parcours et leur expérience pratique, sous forme de conférence-débat en amphithéâtre et/ou de visite dʼatelier.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu.

Bibliographie :
- Petit guide de la DAP à l'usage des jeunes artistes et créateurs

- Christelle Capo-Chichi, « Guide du graphiste indépendant », Pyramid, 2006
- Christelle Capo-Chichi, « Guide des marchés publics du design graphique », Pyramid, 2007
- Eve Chiapello, « Artistes versus manager », Métailié, 1998

http://www.scenographes.fr/scenographes.fr/accueil.html
http://uniondesscenographes.fr.over-blog.com/article-23763654.html

 Spatialisation Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Apprentissage progressif de la mise en espace et de la présentation plastique de l'ensemble des travaux de l'étudiant.

Contenu :
Selon l'année et le niveau des études, le travail de spatialisation est mis en œuvre régulièrement tout au long de l'année dans le cadre de séances de présentation de travaux ainsi que lors des bilans semestriels ou le cas échéant au moment d'expositions en dehors du cadre de l'école.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Stage Collège Des Professeurs
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Le stage permet d'acquérir une expérience des milieux de création et de production, d'approfondir la connaissance des milieux professionnels (entreprises, milieux culturels et institutionnels) et de développer les compétences pratiques en termes d'outils et de travail en équipe.

Contenu :
Ce temps de formation donne lieu à la rédaction par l' étudiant d'un 'rapport de stage' mettant en évidence sa propre approche du milieu professionnel en relation avec l'enseignement proprement dit.
Les périodes de stages obligatoires sont fixées par l'école.
Les périodes de stages hors obligation sont fixées de façon concertée entre l'étudiant, l'équipe pédagogique et l'entreprise.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

Semestre 9

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S9-Histoire / Culture / pôle Design Espace6Atelier de langues étrangèresDerek Byrne
Paul Berry
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Maîtriser la présentation personnelle ainsi que la présentation de ses travaux (écrit et oral).

Contenu :
Présentation de travaux (écrit et oral).
Rédaction et prise de parole.
Contribution au développement du portfolio artistique.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu, oral et écrit. Traductions des textes français en anglais.

Bibliographie :
- « 20th Century Words », Oxford University Press
- L. Clandsfield, « Global English (Upper Intermediate, Advanced) », Macmillan Press
- « The Oxford Guide to English Usage », Oxford University Press
- J. Berger, « About Looking », Vintage International

 Conférences / Voyages d'études Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Connaissances de l'art contemporain, qu'il s'agisse des figures majeures ou émergentes de l'art actuel, ou de ses lieux de diffusion. Connaissances des cultures spécifiques propres aux designs (auteurs, structures, évènements et lieux de diffusion).

Contenu :
Un cycle hebdomadaire d'interventions du type conférence ou performance est programmé chaque mercredi après-midi à dix-sept heures dans le Grand amphithéâtre :
Sa programmation prend en compte les questionnements et les enjeux artistiques et intellectuels contemporains, ainsi que ceux des cultures spécifiques propres aux designs contemporains Elle est en relation directe avec les enseignements.
L'espace-temps de l'intervention est conçu comme une structure de « travail de la parole ».
La parole de l'intervenant peut relever du commentaire, de la recherche théorique ou de l'expérience artistique, littéraire, etc. L'image, projetée ou diffusée peut jouer le rôle de support, de complément ou de lanceur.
Pendant le temps de la conférence, tous les enseignements sont interrompus afin de permettre la participation de l'ensemble des étudiants et enseignants de l'École, toutes options et années confondues.




Les voyages d'études
auprès des centres majeurs de création soit sur la région soit sur l’international sont importants dans le cadre des études. Ils doivent permettre aux étudiants de découvrir les lieux de diffusion de l'art contemporain et sites remarquables du patrimoine moderne et contemporain ; la fréquentation régulière et autonome de ces lieux est fondamentale pour la poursuite des études.

Mode d'évaluation :
Tout au long du cursus de l'étudiant, la participation aux conférences fait l'objet d'une évaluation (notes et références au sein du dossier ou du mémoire), et de l'attribution d'un crédit semestriel (UE1).

 Catherine Geel
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Comment s’insère le designer dans un monde complexe ? Comprendre les processus dialectiques parfois expliqués trop simplement entre design, art et marketing. Rentrer dans la réflexion historique et critique.

Contenu :
Ce cours se base sur une analyse inversée de la fonction du marketing. Soit une relecture de l’importance prise par le système moderne marchand et de circulation des biens dans le travail des designers, ou des artiste, et plus globalement tel qu’il s’établit dès les XVIII et XIXème siècle aux Etats-Unis, une terre vierge où le tri des outils (économiques et politiques) européens va établir une nouvelle donne.
On passe ainsi d’une perspective historique mise en place au XIXème siècle à l’examen des schémas de globalisation des projets, des échelles économiques et de l’intervention du designer et de l’artiste.
Ce cours met en jeu des textes de chercheurs étrangers et nécessite la lecture de K. Marx, M. Weber, R. Williams etc.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel

Bibliographie :
Theodor W. Adorno, Minima Moralia [1951], Paris, Coll. Petite Bibliothèque, Payot, 1984.
Stanley Abercrombie, George Nelson: The Design of Modern Design, The MIT Press, 1994,
Olivier Assouly, Le Capitalisme esthétique, Essai sur l’industrialisation du goût, Paris, « Humanités », Editions du Cerf, 2008.
Jean Baudrillard, Pour une économie politique du signe [1972], Paris, Les Essais, Gallimard, 1972
Pierre Bourdieu, « La production de la croyance. Contribution à une économie des biens symboliques », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, n° 13, p. 4-43, février 1977
Pierre Bourdieu, « L’opinion publique n’existe pas », Temps modernes, Vol. 29, n°318, p. 1292-1309, 1973
Alfred Chandler, La main visible des managers [1977]], Paris, Economica, 1988
Franck Cochoy, Une histoire du marketing - Discipliner l'économie de marché, Paris, Coll. Textes à l’appui, Editions de La Découverte, 1999
Ernst Dichter, La stratégie du désir. Une philosophie de la vente, [1960], Paris, Fayard, 1961
Sigmund Freud, Malaise dans la civilisation, Paris, PUF, 1992. waren.free.fr/masterpsychonantes/.../Freud_malaise_civilisation.pdf
Bruce Gordon, Eliot Noyes, Londres, Phaidon, 2007
Steven Heller (direction), Paul Rand, Londres, Phaidon, 2007
Raymond Loew], La laideur se vend mal [1952], Paris, Tel, Gallimard, 1963
Frédéric Lordon, Capitalisme, désir et servitude. Marx et Spinoza, Paris, La fabrique, 2010
Karl Marx, Le Capital, Paris, coll. La Pléiade, Editions Gallimard, 1963 http://www.marxists.org/francais/marx/works/1867/Capital-I/index.htm
W.J.T. Mitchell, Iconlogie, image, texte, idéologie [1986], trad. M.Boidy, S.Roth, Paris, La fabrique, 2010
Wally Olins, The Corporate Identity, Making Business Strategy Visible Trough Design, Londres, Thames et Hudson Ltd, 1989
Bernard Stiegler, De la misère symbolique. 1 – L’époque hyperindustrielle, Paris, Galilée, 2004.
Max Weber, L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme[[1904/05] Paris, Coll.Agora, Plon-pocket, 1964.
Raymond Williams, Culture et matérialisme [1966-1988], trad. N. Alvé et E.Dobenesque, Paris, Les prairies ordinaries, 2009.

 Histoire des arts et des idées: Service secret de l'artPatrick Beurard-Valdoye
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Au commencement il y a deux états d'une gravure de Claude Gelée. L'une, un paysage au dessinateur ; l'autre, ce même paysage, où le Lorrain efface le dessinateur. Un trou subsiste. Quel sens donner à cette béance, à cette lacune qui pour la première fois n’est pas erreur, mais errance, et retournement sous les propres yeux de Gelée. Dans cette profondeur du visible, ce IL Y A nous regarde, comme les passants absents du Boulevard du Temple de Daguerre. Ça nous regarde, en effet.

Contenu :
C'est en 2012 que l'historien de l'art Herbert Molderings confirma ce que nous pressentions de la bifurcation de Marcel Duchamp en 1912, à Münich. Loin de renoncer à la peinture, proche de Kandinsky qu'il lit, il renoue avec la cosa mentale. De son Grand-Verre - peinture sans peau - surgissent par transparence, l'invisible et l'énigme. La trouée d'Étant donné en est l'acmé.
La post-histoire — comme le montre son inventeur, Charles Olson —est affaire de secret. De quoi l'art est-il vecteur au-delà de l'art ? L'occulte n'occupe nullement ce cours, mais l'occultation de pans du visible pour un surcroît de sens, et une hétérochronie (Michel Foucault). On repère ces notions anthropologiques dans The secret block for a secret person in Irland de Joseph Beuys.
D'ailleurs l'artiste plasticien — à l’instar du typographe — héritier du 'spectre' d'Hamlet, programme l'invisible en hors champ. Il montre au-delà des capacités de vision : Meret Oppenheim (autoportrait X-Ray). Il enfouit : Claudio Parmeggiani (Terra) ou Esther et Jochen Gerz (le Monument invisible). Il recouvre indéfiniment : Kurt Schwitters (les Merzbauten). Il ne permet que la sauvegarde orale du geste performatif (dès le premier happening, à Black Mountain). Il fait converger jusqu'au monos les couleurs : Roman Opalka ou Robert Ryman. Il scénographie parfois sa propre invisibilité.
L'histoire des arts, c'est du récit, versant épique. Ses bases fussent-elles scientifiques, elle présuppose la croyance. Et l'histoire académique ne fut pas innocente, avec ses zones d'ombre, et son difficultueux récit de l'oubli. La mise au secret de Georges de la Tour est par exemple troublante, mais sa réapparition presque autant. On s'intéresse également aux conditions qui ont présidé à la redécouverte récente (Stockholm ; Berlin) de Hilma Af Klint, peintre pionnière du non-figuratif.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu sur la base d'une présence active de l'étudiant.

Bibliographie :
Références bibliographiques sélectives :
Marcel Duchamp : Du champ du signe, Champ/Flammarion, Paris, 1975.
Herbert Molderings : 'La découverte de la vision de l'esprit', in Duchamp traversé, MAMCO, Genève, 2014.
Denis de Rougemont : 'Marcel Duchamp mine de rien', Preuves, 1945. Réédité dans Etant donné n°3, Paris, 2014.
Joseph Beuys : The secret block for a secret person in Ireland, Schirmel/Mosel, Munich, 1996.
[cat] Kurt Schwitters, Centre Georges Pompidou, Paris, 1993.
Maurice Merleau-Ponty : Le visible et l'invisible, suivi de notes de travail, Gallimard, Paris 1964.
Georges Didi-Huberman : Ce que nous voyons ce qui nous regarde, Minuit, Paris, 1996.
Patrick Beurard-Valdoye : Du trou de mémoire à la trouée météorologique, Limon, Paris, 1996.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S9-Recherche / Méth pôle Design Espace10Common's LabDavid Olivier Lartigaud
Patricia Welinski
Nicolas Frespech
option2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Créer un lieu et un temps, d'effervescence du savoir et des technologies spécifiques, de veille, de questionnement et d'accompagnement du travail de création à l'ère de la réalité numérique. En particulier étudier et s'emparer des incidences cognitives, esthétiques voir politiques, des accidents, des prolongements, des élargissements qui s'opèrent et aussi des rapports qui s'établissent entre digital et analogique dans l'art et le design.
Autrement dit, il sera question d'analyser et questionner les transformations que ces outils imposent à notre manière de vivre, de penser, de comprendre, de voir, de créer et de produire, et examiner comment ce nouveau paradigme est la source de formes qui en découlent et qui ouvrent de nouveaux champs d'expériences et de production.
Il sera aussi question de trouver des interlocuteurs/collaborateurs/prestataires/diffuseurs pour élaborer et accompagner les projets.

Contenu :
L’ARC sera l’occasion d’aborder ces questions transversales liés à l’utilisation des TICs.- Le travail, intellectuel et opérationnel, engagé, portera en particulier sur les nouvelles narrations, les transformations des modes d’accès au savoir, la “technomagie”, l'interactivité et ses enjeux, la désynchronisation, la convergence, l'Internet des objets, la réalité augmentée voire d'autres champs d'expérimentation déjà apparus et actifs ailleurs en art et en design. Certains projets développés dans ce cadre seront évalués dans les options avec les enseignants responsables.
- L’ARC a pour mode pédagogique la mise en commun et le partage des connaissances, des ressources et des réseaux ainsi que l'autonomie. Quel que soit leur statut (étudiants, enseignants, techniciens, collaborateurs extérieurs… ), chaque participant à l'ARC peut être acteur de cette mutualisation.
- Une fois par mois, les participants du Commons’Lab se réuniront pour une conférence avec des personnalités extérieures le matin et un atelier pratique l'après-midi. Cette série d’invitations permettra de questionner les pratiques actuelles, d’approfondir la veille des outils ou des champs opératoires et de rencontrer des partenaires potentiels. La partie pratique permettra l'expérimentation des outils et la mise en œuvre des projets.
La participation à l'ARC implique une contribution active aux enjeux du Commons’Lab, à la réflexion menée et à l'élaboration de ce qui en découle (activités, communication, actes, etc.).
Le Commons'Lab est un lieu associé où se mettent en œuvre les recherches, les expérimentations et les projets.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu.

Bibliographie :
Bibliographie indicative, d’autres ressources disponibles en ligne :

- Dieter Daniels, Barbara U. Schmidt (dir.), « Artists as Inventors », Ostfildern, Hatje Cantz, 2008
- Zygmunt Bauman, « Le présent liquide », Paris, Seuil, 2007 *
- Peter Lunefeld, « Snap to Grid, « A User's Guide to Digital Arts, Media, and Cultures », Cambridge, MIT Press, 2001*
- Olia Lialina et Dragan Espenschied ( dir.), « Digital Folklore », Stuttgart, Merz Akademie, 2009 *
- Mathieu Triclot; « Philosophie des jeux vidéos », Zones, 2011
- Karen O'Rourke, « Walking and Mapping Artists as Cartographers », The MIT Press, 2013
- Jacob von Uexkûll, « Mondes animaux et monde humain », Pocket 2004
- Anthony Dunne, Hertzian Tales, « Electronic products, aesthetic experience, and critical design », Cambridge, MIT Press, 2005
- Bruce Sterling, « Objets bavards », FYP, 2009
- Frédéric Kaplan, « La métamorphose des objets », FYP, 2009
- Clarisse Herrenschmidt, « Les trois écritures », Gallimard, 2007

- Exposition « Design and the elastic mind », MoMA, NY, 2008
http://www.moma.org/interactives/exhibitions/2008/elasticmind/index.html
- Exposition « Talk to me », 2011, MoMA, NY
http://www.moma.org/visit/calendar/exhibitions/1080

- Revue OPEN, n° 11, « Hybrid Space, how wireless media mobilize public space », Rotterdam, NAi Publishers, 2006 *
- Revue POLI, n° 3, « Le spectacle de l'écologie », Paris, 2010

http://www.internetactu.net/tag/internet-des-objets/
http://www.pachube.com/
http://www.arduino.cc/

 Méthodologie spécifique Collège Des Professeurs
obligatoire3,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise en place progressive d'une méthode de travail de plus en plus individualisée tout au long du cursus et en relation avec les orientations de l'année et de l'option.
Cet objectif est présent à l'intérieur de chaque cours faisant appel à la fois au développement de la capacité perceptive et à l'élaboration d'une mise en œuvre de l'idée.

Une approche plus spécifique sur la méthodologie de recherche peut être développée dans le cadre de modules ou séminaires expressément conçus au croisement des enseignements pratiques et théoriques.

Contenu :
La question est de savoir comment construire un objet de réflexion, de travail et de recherche qui coïncide avec les intentions conceptuelles et plastiques initiales. Mais dans ce contexte, il s'agira probablement moins de répondre à cette question que de la volonté d' en énoncer sans cesse les termes et les conditions. Entre théorie et pratique, entre hypothèse et expérimentation se tissent progressivement les liens qui vont permettre la construction complexe d'une singularité agissante au sein du projet artistique au sens large du terme, qu'il relève du champ de l'art ou de celui du design.
Construire donc, sa propre méthode et ses variations, à partir des éléments constitutifs spécifiques du champ de création dans lequel l'étudiant est engagé mais aussi de l'étude des divers dispositifs scientifiques et transversaux qui organisent les subjectivités contemporaines.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Problématique de projet Collège Des Professeurs
obligatoire3,00
 

Objectifs pédagogiques :
Savoir de quoi l'on parle et avec quoi on agit ; dans quelle mesure le corpus problématisé s'inscrit dans la réflexion et la création contemporaine inhérentes au champ de recherche dans lequel l'étudiant est en train de s'engager.

Contenu :
Tout au long du cursus, depuis le 'sujet' imposé et la thématique, jusqu'à la problématique spécifique du projet individuel et de la recherche, il s’agit de questionner, dans le champ contemporain, à partir du monde réel et des singularités artistiques, dans un continuel aller-retour, à la fois les contenus significatifs mêmes du travail artistique et la façon de penser ce qui précisément le motive, le monde qui nous entoure et nous constitue.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Projet / MémoireCatherine Geel
obligatoire4,00
 

Objectifs pédagogiques :
Les objectifs de ce cours sont la conception, l’élaboration et la rédaction d’un mémoire de fin d’études dont la soutenance constitue une des épreuves du Diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP). La rédaction du mémoire définit la perspective de recherche de l’étudiant, au sens large, et finalise un travail théorique en relation étroite ou distanciée, selon le cas, avec la pratique plastique.

Contenu :
« La formalisation du mémoire relève du choix de l’étudiant, en lien avec l’équipe pédagogique, de son projet de diplôme, ou de tout sujet articulé avec celui-ci, et de ses projets ultérieurs. Le travail écrit est au centre de l’exercice, il peut être accompagné d’un travail sur d’autres supports ». Ce mémoire combine une exigence méthodologique de niveau Master avec des partis pris justifiés par le projet plastique d’une part, par un souci d’expression et de forme écrites d’autre part. Il s’agirait de rendre compte de la pensée comme de l’expérience de la pensée. L’étudiant s’engage dans une recherche qui permet de nourrir sa pratique, voire de l’expliquer mais aussi d’en formuler les enjeux. Il essaie de répondre à une série de questions : Comment puis-je problématiser ma réflexion ? Sur quelles références s’appuie-t-elle ? Comment les analyser en sorte qu’elles éclairent mes intentions ? Quelles sont mes hypothèses de travail, celles auxquelles répondront, le cas échéant, les réalisations du diplôme ? Dans cette approche d’écriture, l’étudiant se positionne en auteur, par l’autonomie de la phase d’écriture, par son appréhension sensible autant qu’analytique.
Des compétences rédactionnelles sont exigées.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel ; communication du mémoire au collège des professeurs.

 Station d'Arts poétiquesJerome Mauche
Patrick Beurard-Valdoye
option2,00
 

Objectifs pédagogiques :
La Station d’arts poétiques est un programme de recherche théorique et de création dirigé vers l’écriture poétique dans la diversité des formes qu’elle emprunte à l’heure actuelle.
Sont ainsi appréhendés et développés par les étudiants des travaux d’écriture, par-delà les genres littéraires institués ou qui l’ont été.
Les arts poétiques fédèrent ainsi une attitude de recherche pouvant avoir trait tout aussi bien au travail du vers, de la prose, de la poésie visuelle, du «docu-poème», du montage, de la performance poétique et sonore, des rapports texte/image : photo, vidéo, film, hyper-texte, web (en incluant même la verbalisation restreinte), qu’à celui des formes dialoguées assimilant toutes sortes de récits, d'essais, et cela dans la diversité des langues et de leurs usages sociaux, du plurilinguisme à la textualisation des idiomes.
Une attention particulière est donnée à l’oralisation des pratiques textuelles.
En cela, il s’agit de faire interagir les pratiques poétiques et les réflexions sur la littérature avec les signes, codes et systèmes qui fonctionnent dans les arts plastiques contemporains.
Cette démarche s’inscrit de plus dans une histoire déjà longue des romantismes allemands et anglais jusqu’aux pratiques contemporaines, marqués par les croisements de genre et la nécessaire induction entre l’acte poétique et sa composante technique et théorique.
L'objectif à moyen terme — inspiré des écoles scandinaves — serait d'accompagner des créateurs et chercheurs dans une réflexion et une connaissance des réseaux d'activité littéraire où la langue et les modes narratifs constituent des lieux d'investigation.
L’accent est mis sur les processus d’émergence individuels et collectifs qui ont trait au travail d’écriture : récurrence, conception, production, diffusion, ainsi que connaissance du champ littéraire et éditorial en France comme à l’étranger.

Contenu :
Après une collaboration de plusieurs années avec l’ENS, ce programme est à présent en partenariat avec le Département Ecriture de l’ENSATT. Il élargit celui de l’Atelier d’arts poétiques dispensé au sein de l’Ensba Lyon, par quatre journées d’études abordant en profondeur la pratique et l’approche théorique d’un auteur invité. Un workshop de trois jours conduit par un invité se focalise aussi sur la pratique des étudiants, et leur mise en œuvre orale face à un public.
Ce programme s’adresse aux étudiants de l'Ensba Lyon, ainsi qu’à de jeunes auteurs-chercheurs sortis de l’école, ou non, poursuivant une recherche pratique et théorique d’écriture.
Il est conduit par les poètes et professeurs d'enseignement artistique Patrick Beurard-Valdoye et Jérôme Mauche.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Station de Recherches ScénographiquesPatricia Welinski
option2,00
 

Objectifs pédagogiques :
La station de recherche scénographique est un atelier de recherche sur la scénographie d’exposition initié par le Master Designs Mixtes de l’École d’enseignement supérieur d’art de Bordeaux – EBABX, le Master Design Exposition de École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon – ENSBAL et l’UCAD-Musée de l’IFAN à Dakar au Sénégal.
L’ambition est de construire un réseau d’écoles international autour des questions de mise en exposition et particulièrement de scénographie d’exposition, permettant le partage de savoirs et d’expériences entre écoles et avec les acteurs du monde des musées, du patrimoine et des pratiques curatoriales. Ce partenariat repose sur le travail d’enseignants chercheurs des 3 établissements concernés ayant des expériences de travail en commun, et sur un réseau local d’acteurs impliqués sur les questions posées par la scénographie d’exposition.
Elle décline trois modes d’action :
- un espace numérique commun de « veille scénographique », un blog de recherche sur les nouveaux enjeux et dispositifs de la scénographie contemporaine, espace de ressources destiné à la publication et la diffusion de textes, images et sons, ainsi qu’à la constitution d’une bibliographie évolutive.
- des rencontres nourrissant la réflexion sur la scénographie d’exposition : conférences et séminaires, avec des artistes, concepteurs, curateurs et chercheurs interrogeant la mise en exposition ;
- des expérimentations in situ, les « Interventions Scénographiques Instantanées ». Les ISI sont des workshops de courte durée menés au sein de musées et lieux d’exposition partenaires. Il s’agit en somme de Fab Labs scénographiques à basse technologie.

Contenu :
Les « Interventions Scénographiques Instantanées » — ISI, sont des workshops qui se déroulent au sein des musées d'accueil pour produire des expérimentations in situ. De très courtes durées (3 jours à 1 semaine), elles initient réflexion et production intenses sur les lieux d’exposition mêmes, en proposant à partir d'un regard sur la collection du lieu et des discussions avec les professionnels présents, des dispositifs d’exposition expérimentaux représentés par des visualisations, des maquettes d’étude ou en vraie grandeur qui font l’objet de présentations publiques. Elles permettent, en relation avec les musées partenaires, d’imaginer des modes de présentation pensés en fonction de différents types de contenus (artistique, scientifique, historique, ethnographique) et de médias (objet, texte, iconographie, image en mouvement, son). Le format des workshops amène à se concentrer sur l’essentiel. Les étudiants esquissent des dispositifs scénographiques sous forme spatiale, volumique et graphique, dans une économie de moyens. Ces productions tangibles constituent des éléments de réflexion et des outils d’expérience.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu

Bibliographie :
- Thierry Bonnot 'La vie des objets', Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris 2002
- Michel Leiris, « L'Afrique fantôme' : Gallimard, 1934
- Marcel Griaule, « Dieu d'eau : Entretiens avec Ogotommêli», Fayard, 1997
- « Cahier Dakar-Djibouti », M.Griaule, M.Leiris, Editions Les Cahiers, 2015
- Art Press 'Comment décoloniser les musées ethnographiques aujourd’hui ?' Pauline de Laboulaye, avril 2015
- 'Minautore' revue d'art et de littérature, ed Skira 1933, consultable sur le net : http://www.contreeslointaines.fr/revues-magazines/rare-revue-minotaure/
liens :
Marie Gautheron : http://www.laviedesidees.fr/Retour-sur-la-Mission-Dakar.html
Revue Persée : Mission Dakar-Djibouti, rapport général (mai 1931-mai 1932). http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/jafr_0037-9166_1932_num_2_1_1529
Film
'les statues meurent aussi' 1953, Chris Market et Alain Resnay, https://www.youtube.com/watch?v=OoyCXA8eTf0 et app=desktop

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S9-Projet / Production pôle Design Espace10Atelier 3D /CAO / DAO Prof. Plasticien Référent
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Permettre de valider des acquis 3D et CAO / DAO.

Contenu :
Approfondissement dans l'apprentissage des outils 3D (fabrication, impression 3D, découpe numérique...fablab).
Acquisition des outils de dessin technique d'édition de plans, coupes...

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Atelier d' arts poétiquesJerome Mauche
Patrick Beurard-Valdoye
option2,00
 

Objectifs pédagogiques :
L’atelier s’adresse à un groupe d’étudiants concernés par l’écriture : ayant soit déjà une pratique qu’ils désirent approfondir et partager, soit un intérêt qui pourrait déboucher sur une pratique. Il peut aussi s’agir simplement de personnes curieuses de la « chose littéraire », qui ne peut être que stimulante en regard de leur pratique plastique.
L’enjeu pour les étudiants, outre le partage de savoirs, sera la mise en place d’un travail personnel d’écriture. Il sera lui aussi conçu comme une image qu’il s’agira de cristalliser — du dessein mental au « manuscrit », c’est-à-dire au texte dans sa succession et sa construction, et dans la diversité des formes possibles.

Contenu :
Patrick Beurard-Valdoye :
Une réflexion est menée sur la relation – parfois la tension – entre narration, forme et medium.
L’oralité a son importance, autant lorsque nous écoutons les enregistrements de lectures par leurs auteurs (historiques ou contemporains), que lorsqu’il s’agit de transmettre son propre travail et d’en discuter collectivement. La question du dire à haute voix et du lire est abordée.
Il est également proposé des expériences et « exercices » visant à produire une expression singulière à partir de la réalité environnante.
Il n’y a pas d’exclusivité de genres ou de médiums : prose, vers, récit, journal intime, etc. L’appellation d’ « arts poétiques » prend son sens. Elle inclut l'écriture romanesque ou dramaturgique, dès lors qu'il n'y a pas « forme morte » comme disait Claude Simon.
La recherche de la singularité – dans un souci d’authenticité – est un critère principal.


Jérôme Mauche : 
On insistera cette année sur deux modalités de pratiques qui peuvent sembler antithétiques :
1) d’une part les techniques scripturales descriptives : à savoir méthode objectiviste, documentaire, prélèvement, copie, imitation, reprise, détournement, en ce qu’elles permettent de zoomer de la quotidienneté aux univers médiats (journalistique, artistique, scientifique, juridique, médical, chorégraphique par exemple, et aux stéréotypes qui y règnent);
2) de l’autre les usages et métaphores à l’œuvre dans certains objets provenant de contextes éloignés (temps, mœurs, espace), qu’on s’efforcera de laisser agir dans nos vies et dans nos travaux, sur le mode de la persistance comme de l’anticipation : ainsi le corail, le pixel, l’affinité élective, la chute, la maison de la vie, l’encyclopédie interminable constitueront quelques-uns des axes de recherche.

Mode d'évaluation :
Evaluation à partir de la « production » et de la présence active de l'étudiant par les deux professeurs.

 Mise en oeuvre et développement Collège Des Professeurs
obligatoire3,00
 

Objectifs pédagogiques :
Développer les capacités de travail à travers l'expérimentation et l'étude dans le cadre du projet personnel et du travail d'atelier.

Contenu :
Progressivement, tout au long du cursus, l'étudiant est amené à développer sa capacité de travail ainsi que la puissance et l'efficacité plastique de son projet personnel dans le cadre de l'organisation générale de ses divers travaux et expérimentations à travers un rythme et un processus de réalisation de plus en plus singularisés. L'ensemble des activités plastiques de l'étudiant est en résonance continue avec les enseignements de l'UE2 (problématique, méthodologie, projet).

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Productions Collège Des Professeurs
obligatoire4,00
 

Objectifs pédagogiques :
Permettre à l'étudiant de concrétiser et finaliser les éléments issus de la recherche et du développement du projet ou du travail.

Contenu :
Le terme de production vient ici qualifier le travail d'atelier en phase projet et, dans un registre un peu différent, en phase préparatoire du diplôme DNAT.
On peut raisonnablement considérer que dans le cadre d'un projet personnel pleinement orienté du côté d'une activité de recherche, la finesse de la réflexion sur l'économie générale du travail et sa faisabilité d'une part, et, d'autre part,
l'ajustement du niveau de 'l'agir' dans la complémentarité au 'faire', pour la concrétisation des travaux, pièces et objets, conduisent l'étudiant à 'produire' les signes tangibles et manifestes de son projet.
Production donc, tant dans son acception de 'production de l'esprit', au double sens littéral et ici très adapté de 'génération' et de 'formation', que dans son acception de 'production d'objet' tel que tableau, film, etc.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

Bibliographie :
Entretiens individuels et semi-collectifs en atelier.

 Projet PartenaireOlivier Vadrot
facultatif2,00
 

Objectifs pédagogiques :
L'objectif de cet enseignement se situe à court terme : expérimenter le projet en condition réelle (budget de production, planning, validation des différentes étapes du projet, réunions avec le commanditaire, suivi de fabrication, montage...), permettre aux étudiants de se situer par rapport à une pratique professionnelle et de constituer l'amorce d'un réseau professionnel.

Contenu :
A partir d’un projet à l’initiative de l’étudiant ou d'un professeur, travailler sur une réalisation dans un contexte clairement identifié et avec un partenaire institutionnel extérieur.
Travail individuel ou collectif, selon la nature et l'investissement nécessaire au projet.

Exemple de partenaires passés : Maison de l'architecture Rhône-Alpes (Lyon), Schweizerisches Architekturmuseum (Basel), Fondation Calder (Saché), FRAC Centre (Orléans), Salon Points de Vue (Lyon), Festival Les nuits sonores (Lyon), Ecole Normale Supérieure de Lyon, etc

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

Bibliographie :
Rural Studio, Auburn University, USA.

 Story TellingDavid Des Moutis
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Parce que la mise en espace d’un événement, d’une exposition ou d’un projet doit être plus qu’un simple accrochage, techniquement maîtrisé. Il sera demandé aux étudiants de comprendre et d’appréhender la dimension narrative de la monstration appliquée à leurs recherches personnelles.

Contenu :
Les étudiants seront invités à réfléchir et à réaliser 5 mises en espace de leur projet personnel tout au long de l’année.

Mode d'évaluation :
5 ateliers sur l'année.

Bibliographie :
. Le langage des nouveaux médias, Lev Manovich, Les presses du réel
. Installations, Itzhak Goldberg, CNRS Editions
. Hippie Modernism, Andrew Blauvelt, Walker Art Center

 Workshops Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition de connaissances dans le cadre d'un atelier intensif d'enseignement dirigé par une personnalité extérieure à l'école, qu'il soit artiste designer ou auteur en collaboration ou non avec un ou des professeurs.

Contenu :
La durée (entre 2 et 5 jours) et le fonctionnement du workshop varient selon les enjeux pédagogiques. Les contenus sont très diversifiés et en corrélation avec le travail des personnalités invitées.
Le workshop peut s’inscrire dans un ensemble thématique d’enseignements du type arc/atelier de recherche et de création.

Mode d'évaluation :
Evaluation lors du bilan semestriel.

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S9-Contextualisation / pôle Design Espace4Analyse / énonciation Collège Des Professeurs
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition progressive des outils techniques et conceptuels d'analyse permettant à l'étudiant de proposer une lecture (orale et écrite) cohérente, rigoureuse et contextualisée de l'ensemble de ses travaux.

Contenu :
Le travail d'analyse critique a lieu tout au long de l'année mais est plus particulièrement mis en évidence lors des séances de présentation spatiale de travaux et lors des bilans semestriels. Ce n'est que progressivement tout au long du cursus que l'étudiant peut acquérir la maîtrise de cet outil.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Dossier personnel Collège Des Professeurs
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Mise en évidence pratique et conceptuelle du projet général de l'étudiant par le biais d'un support de communication.

Contenu :
Tout au long du cursus, il s'agit de mettre en œuvre, réaliser et régulièrement mettre à jour le dossier de travaux personnels que nécessite la communication d'une démarche et d'un projet d'artiste ou de designer.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

 Module de professionnalisationPatricia Welinski
David Des Moutis
obligatoire1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Acquisition de connaissances et compétences inhérentes et annexes à la fonction de designer et d'auteur en matière d'organisation et de production. La question de la professionnalisation pose, dans son énoncé même, l'enjeu du statut de l'artiste auteur et créateur. Il s'agit d'aider les futurs designers, étudiants et ex-étudiants nouvellement diplômés intéressés, à se repérer dans le paysage culturel, technique et économique. Il ne s'agit ni de donner des recettes ni d'être dans une systématisation stratégique mais d'apporter de façon concrète et pragmatique des réponses à leur questionnement sur et pendant l'après école et de les aider à définir et déterminer leur positionnement d'auteurs.

Contenu :
Entité transversale qui sʼinscrit dans les rencontres avec les 4e et 5e années et jeunes diplômés désireux de participer.
Rencontres avec des opérateurs du design dans la société : designers, éditeurs, avocats, agents, imprimeur, comptable, assitant à la maîtrise d’œuvre (marchés publics), prototypiste, etc. Au-delà de la stratégie et sans a priori de « recettes », il sʼagira dʼenvisager le passage et lʼinscription dans le monde professionnel à la suite de lʼécole, et d'acquérir des outils et pistes pour se repérer dans le circuit professionnel. Les personnalités invitées ou visitées nous renseigneront sur leur parcours et leur expérience pratique, sous forme de conférence-débat en amphithéâtre et/ou de visite dʼatelier.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu.

Bibliographie :
- Petit guide de la DAP à l'usage des jeunes artistes et créateurs

- Christelle Capo-Chichi, « Guide du graphiste indépendant », Pyramid, 2006
- Christelle Capo-Chichi, « Guide des marchés publics du design graphique », Pyramid, 2007
- Eve Chiapello, « Artistes versus manager », Métailié, 1998

http://www.scenographes.fr/scenographes.fr/accueil.html
http://uniondesscenographes.fr.over-blog.com/article-23763654.html

 Spatialisation Collège Des Professeurs
obligatoire2,00
 

Objectifs pédagogiques :
Apprentissage progressif de la mise en espace et de la présentation plastique de l'ensemble des travaux de l'étudiant.

Contenu :
Selon l'année et le niveau des études, le travail de spatialisation est mis en œuvre régulièrement tout au long de l'année dans le cadre de séances de présentation de travaux ainsi que lors des bilans semestriels ou le cas échéant au moment d'expositions en dehors du cadre de l'école.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et bilan semestriel.

 Stage Collège Des Professeurs
option1,00
 

Objectifs pédagogiques :
Le stage permet d'acquérir une expérience des milieux de création et de production, d'approfondir la connaissance des milieux professionnels (entreprises, milieux culturels et institutionnels) et de développer les compétences pratiques en termes d'outils et de travail en équipe.

Contenu :
Ce temps de formation donne lieu à la rédaction par l' étudiant d'un 'rapport de stage' mettant en évidence sa propre approche du milieu professionnel en relation avec l'enseignement proprement dit.
Les périodes de stages obligatoires sont fixées par l'école.
Les périodes de stages hors obligation sont fixées de façon concertée entre l'étudiant, l'équipe pédagogique et l'entreprise.

Mode d'évaluation :
Bilan semestriel.

Semestre 10

Code UEE.C.T.SEnseignementProfesseursCaractèreCoef.
S10-DNSEP pôle Design Espace30DiplômeValérie Grondon
obligatoire30,00